PDA

Voir la version complète : Avant de la connaître


AigleNoir
01/04/2009, 11h42
Belle comme le soleil qui caressait sa chevelure irradiée
Malgré ces regards indiscrets qui la desabillaient
Elle avancait vers lui d'un pas sûr et régulier
Qu'il dégustait avec délice
Comme s'il la voyait pour la premiere fois
Il la savait trop belle pour lui
Il la savait imprévisible
Indomptable mais majéstueusement belle
Mystifiée, aimée, choyée
Idolatrée
Érigée sur un Pied d'estal au point de devenir inaccessible
Insaisissable
Volatile mais toujours de plus en plus belle
Il lui donna tout, absolument tout
Le meilleur de lui-même
Sans rien attendre en retour
Sa présence, à elle seule, suffisait à le rendre le plus heureux des hommes
À chacune de leurs rencontres
Il la voyait comme si c'était la dernière fois
À chacune de leurs rencontres sa main tracait ses sourcils
Dessinait ses lèvres
Parcourait ses reliefs vierges et immaculés caresse par caresse
Il ne voulait rien changer en elle
Ni son insouciance, ni son indépendance
Son amour pour la gazelle était grand
Comme l'immensité du désert necessaire à son épanuissement

Avant de la connaître, ses phrases étaient inaudibles
Sa parole muette
Son verbe torturé
Avant de la connaître
Il n'avait ni maison
Ni un destin à se mettre sous la dent
Il trainait sa chaussure trouée
Dans cette cité écrasée par la canicule
Parmis les débris de verre, les capsules de bière
Et les chiens errants
Avant de la connaître
Bien avant déja
Là-bas, loin
Dans sa préhistoire
Dans un songe qui n'avait pas le droit de mettre pied-à-terre
Il y avait elle, la fleur du petit prince, la reine des adorées
Si elle n'avait pas existé, il l'aurait inventée
Pour se réfugier dans ses intempéries
Pour se desalterer à sa source

Elle avait la jeunesse, la grâce, la beauté

Pourtant ...

Aigle
_______________________
"Est-ce ainsi que les hommes vivent...." Louis Aragon

absente
01/04/2009, 12h01
Pourtant...
Tu a été voir d'autres paturages ?
Tu l'as mise au garage?
Tu l'as jeté au fond des panurges?
Pourtant et trois point de suspenssion
Qui ont méné à la perdition
Trois points
ont suffit de rompre ce lien
Qu'on décrit avec les mots
Peu-être avec les mots seulement
Mais jamais avec les sentiments
...

AigleNoir
01/04/2009, 12h43
Pourtant...
Quand on a que des mots pour écrire

De plus ...
Le poète n'est que le témoin oculaire de ce rêve béni
Inspiré par cette Muse qui, sans relâche et sans répis,
Tisse ses mots l'un à l'autre, tapisse ses écrits
En simple troubadour errant dans la nuit
Il chante aux étoiles l'hymne à l'amour et à la vie


Aigle
________________________
"Pourtant elle tourne...."

absente
01/04/2009, 18h34
et pourtant

Il ne s est pas approché
il n a fait que l observer
quelques effleurements
le temps d un instant

Il n a fait que la rever
se l imaginer sa proprieté
tout en pleurant
sur ses sentiments

Il est le lion devant la gazelle
il l observe se dit qu elle est celle
qui sera sa destinee
dans une vie mieux imprimée
que ce bout de papier
qui s est envolé...

absente
01/04/2009, 23h03
Aigle, ligress et maysara..je vous ai trouvé merveilleux..merci de partager :twark:

Cookies