PDA

Voir la version complète : Quelques jours en Angleterre


médisante
06/11/2005, 00h23
Voici quelques souvenirs de mon récent séjour en Angleterre.
Il se fait dans le cadre de rencontres, tous les ans, entre membres d’un comité de jumelage du village rural de la Sarthe, là où j’ai grandi et un petit village BILLINGHAY , Cela fait quatorze ans que je vais une année sur deux chez un couple de BILLINGHAY qui, eux, viennent chez moi une année sur deux, ainsi on se voit une fois par an.
Ces échanges, vous vous en doutez bien, permettent de créer des liens d’amitiés entre toutes les familles.
Nous étions 52 français y compris notre chauffeur car une car français nous véhicule pendant tout le séjour. Sur place un deuxième car anglais est à la disposition pour véhiculer les familles anglaises qui participent aux visites. La traversée de la Manche se fait en bateau «*le Normandie*»
BILLINGHAY, environ 2000 habitants est un village très rural situé entre LINCOLN et BOSTON (à l’est du pays et 200 Kms au dessus de LONDRES environ.
Ce séjour est un peu financé par des subventions européennes qui pour les accorder nous contraignent à présenter un dossier sur des travaux que nous sommes sensés faire pendant notre séjour. Les amis anglais avaient choisi «*le transport*», nos visites ont respecté ce thème.

Nous avons visité le National Space Centre à LEICESTER, voici pour ceux qui ne veulent pas s’attarder à lire ci-dessous mes explications, un lien:
www.spacecentre.co.uk
Nous découvrons une tour qui abrite une ancienne fusée anglaise blue Streak et d‘expositions passionnantes sur les techniques spatiales.
Nous avons vu, en entrant, le Vaisseau spatial russe Soyuz
Pas une maquette mais le véritable vaisseau, la seule différence est le sas d’amarrage qui a changé depuis le vol Apollo Soyus en 1975, il devait être compatible avec le sas US
Utilisé depuis la fin des années 1960, ce vaisseau spatial russe est toujours en service pour rejoindre la Station Spatiale Internationale. Il sert de vaisseau pour le transfert des équipages qui changent tous les quatre à six mois et surtout pour servir de chaloupe de sauvetage en cas d‘évacuation.
Le Soyus est composé de trois parties principales;
Le module de service à l’arrière, le module de descente, ou capsule spatiale pour le retour des astronautes et le module orbital qui sert à tout pendant le voyage vers la station. Cette optimisation des fonctions en fait la Jeep de l’espace, sûre et économique.
Trois cosmonautes ou astronautes peuvent y vivre mais ils sont très serrés.

médisante
06/11/2005, 00h25
Trois niveaux d’expositions sont à découvrir :
- au 1er : l’histoire et les principes des fusées
- au 2° : la technologie des satellites
- au 3° : deux modèles en taille réelle du premier satellite artificiel de la terre Spoutnik1 et de la sonde spatiale européenne.

Nous avons également visité un musée comportant de vieilles automobiles et engins à moteur et un grand édifice dans lequel se trouvait une station de pompage, voici le lien :
http://www.leicestermuseums.ac.uk/museums/museframe.html
Puis vous cliquer sur «*Abbey Pumping Station*»

Un repas dansant nous a permis de nous divertir et des chansons respectant le thème «*transport*» ont été interprétées :
Le fiacre (chantée en 1930 par Y. GUILBERT)
Le petit cheval (Georges Brassens)
Et j’entends siffler le train (Richard Anthonny)
Santiago (Hugues Auffray)
L’hôtesse de l’air (Jacques Dutronc)
Harley Davidson (Bregitte Bardot)
L’homme à la moto (Edith Piaf)
Elle descend de la montagne (Joe Dassin)

Notre visite s’est terminée par celle du Port de BOSTON
Voici le lien :
http://www.portofboston.co.uk/

Uofis
06/11/2005, 02h06
hmm Interessant Tantine, Edith Piaf l'homme a la moto? je conais pas.

médisante
06/11/2005, 02h20
ti-neveu, voici les paroles de l'homme à la moto


by Edith Piaf
{Refrain:}
Il portait des culottes, des bottes de moto
Un blouson de cuir noir avec un aigle sur le dos
Sa moto qui partait comme un boulet de canon
Semait la terreur dans toute la région.

Jamais il ne se coiffait, jamais il ne se lavait
Les ongles pleins de cambouis mais sur les biceps il avait
Un tatouage avec un cœur bleu sur la peau blême
Et juste à l'intérieur, on lisait : "Maman je t'aime"
Il avait une petite amie du nom de Marie-Lou
On la prenait en pitié, une enfant de son âge
Car tout le monde savait bien qu'il aimait entre tout
Sa chienne de moto bien davantage...
{au Refrain}

Marie-Lou la pauvre fille l'implora, le supplia
Dit : "Ne pars pas ce soir, je vais pleurer si tu t'en vas..."
Mais les mots furent perdus, ses larmes pareillement
Dans le bruit de la machine et du tuyau d'échappement
Il bondit comme un diable avec des flammes dans les yeux
Au passage à niveau, ce fut comme un éclair de feu
Contre une locomotive qui filait vers le midi
Et quand on débarrassa les débris...

On trouva sa culotte, ses bottes de moto
Son blouson de cuir noir avec un aigle sur le dos
Mais plus rien de la moto et plus rien de ce démon
Qui semait la terreur dans toute la région...

marok1
06/11/2005, 14h51
Très joli recit grande soeur, j'aurais aimé etre avec vous :sad: Mais bon belle initiative de votre part, j'éspère que tu retupasseras des bons moments la bà !!

médisante
06/11/2005, 18h17
Cette année ce sont mes jeunes nièces qui m'accompagnaient. Un autre année passée , c'était une amie mexicaine qui se trouvait en France. Alors pourquoi pas une prochaine année un ami (ti-frère marocain)
Ravie que tu te sois intéressé à ce récit

GoutdeMiel
06/11/2005, 20h24
Slt !

Mancelle , tu as beaucoup de chance de voyager ainsi ! :2:
Les voyages forment la jeunesse et entretiennent la santé !
Quatre jours, c'est peu ? Non !
Enfin...!
Elle descend de la montagne, c'est du Joe Dassin ?

Bon retour !


Amitiés !



A+

médisante
07/11/2005, 03h13
Eh oui tu as raison c'est Joe DASSIN qui intepretait "elle descendait de la montagne", j'avais un trou :rolleyes:
Quatre jours c'est un peu juste dans la mesure ou on arrête pas et on est fatiqués de l'aller et retour.
Merci de l'avoir lu.
Amitiés :zen:

Adhrhar
07/11/2005, 08h01
Bonjour Mancelle

Merci de partager, avec la forumistes, ton récit. C’est bien raconté. Tu pourrais bien assumer le rôle de journaliste de voyage.

Je constate de plus en plus que tu es une globe-trotters.

Tu as raison de profiter de ton indépendance (pas de charges). Continues, c’est bon pour s’ouvrir au monde et à sa diversité.

Thirga.ounevdhou
07/11/2005, 11h24
Bonjour,

Merci beaucoup Mancelle de partager avec nous tes expériences de voyages.
C’est fascinant.

morjane
07/11/2005, 14h36
@mancelle,
C'est une très bonne idée d'organiser ainsi des rencontres dans le cadre de julmelage entre commune cela permet de créer des liens extra communautaire et je te remercie de nous faire participer au moins en pensée à ce voyage et en quel langue communiquez vous?

médisante
07/11/2005, 22h15
Un grand merci à Adhrhar, Thirga et Morjane

Morjane,
Etant d'un milieu très rural, seuls quelques personnes du groupes parlent couramment l'anglais, ce sont les prof d'anglais d'établissements scolaires allant jusqu'à la 3ème de mon ancien village et aussi de jeunes qui ont un niveau d'anglais acceptable. Ils sont sollicités pour traduire.
Pour nos anglais la situation est la même. L'entente est parfaite, les bons servent de guides mais curieusement nos ruraux sont volontaires, certains se sont mis à suivre des cours d'anglais pour être plus à l'aise, ne serait-ce qu'avec leurs familles, cependant on ne trouve pas le même enthousiasme chez nos amis les anglais pour apprendre la langue de Molière.

nassim
18/11/2005, 23h35
Merci pour le très beau récit, mancelle. :4:

Le National Space Center est à recommander. Aussi, le Virtual Space Theatre est à ne pas rater.

Cookies