PDA

Voir la version complète : La Corée du Nord remplirait les réservoirs de sa fusée


nassim
03/04/2009, 00h55
La Corée du Nord a prévenu jeudi qu'elle répliquerait immédiatement à "la moindre tentative" pour intercepter la fusée qui doit être lancée dans les jours prochains.

Selon le site internet de la chaîne d'information américaine CNN, Pyongyang a commencé à remplir la fusée en carburant, citant une source militaire américaine anonyme. D'après les experts, un missile peut être lancé trois ou quatre jours après le remplissage du réservoir.

Le porte-parole du gouvernement japonais Takeo Kawamura a indiqué que son gouvernement et celui des Etats-Unis n'avaient pas confirmé l'information. Le ministère de la Défense sud-coréen n'a pas commenté l'information.

Les gouvernements de la région ont commencé à déployer des bateaux pour contrôler le lancement et le Japon a prévu de récupérer les débris qui pourraient retomber s'il tournait mal.

Les autorités de Pyongyang déclarent vouloir lancer un satellite de communication grâce à une fusée entre samedi et mercredi prochains. Les Etats-Unis, la Corée du Sud et le Japon craignent que la Corée du Nord utilise ce lancement pour tester un missile à longue portée, et ont prévenu les autorités nord-coréennes qu'elles s'exposaient à des sanctions prévues par une résolution du Conseil de sécurité de l'ONU.

La Corée a prévenu qu'elle répliquerait à toute intervention étrangère. "Si le Japon intervient imprudemment contre notre satellite pacifique, l'armée déclencherait une foudre de feu, non seulement contre les moyens mis en oeuvre mais aussi contre des cibles-clé", rapporte l'agence de presse officielle nord-coréenne KCNA, qui cite un haut responsable de l'armée.

L'agence de presse sud-coréenne Yonhap précise qu'un escadron d'avions de chasse MiG-23 a été déployé sur une base proche du site de lancement, selon des responsables non identifiés. Le ministère de la Défense n'a pas commenté l'information.

source : AP

DZone
03/04/2009, 23h03
Résolutions onusiennes à l’appui !

La Corée du Nord affirme avoir le droit de lancer un satellite en orbite comme le prévoit le traité international de l’espace.

Les Etats-Unis, le Japon et la Corée du Sud soupçonnent le régime de Pyongyang de vouloir réaliser un essai de missile longue portée, ce qui violerait une interdiction édictée par les Nations unies. Cependant, à partir d’aujourd’hui, la Corée du Nord disposera d’une fenêtre de cinq jours pour lancer son satellite de communication.

Le remplissage des réservoirs de la fusée de lancement serait presque terminé, selon un responsable du gouvernement cité par l’agence de presse sud-coréenne Yonhap. La question est de savoir si le régime de Kim Jong Il a le droit de lancer un satellite.

L’interprétation des résolutions du Conseil de sécurité sur les tests de missiles nord-coréens et le traité des Nations unies sur l’espace pourrait éviter à Pyongyang des sanctions, selon les experts.

La résolution 1718, adoptée après un essai atomique souterrain, indique que Pyongyang «doit suspendre toute activité relative à son programme de missiles balistiques» et «dans ce contexte, rétablir dans ce contexte les engagements qu’elle a précédemment souscrits en faveur d’un moratoire sur les tirs de missiles». Mais un traité des Nations unies de 1967 relatif à l’espace extraatmosphérique «exploré et utilisé librement par tous les Etats, sans aucune discrimination».

La Corée du Nord assure que le lancement de sa fusée respecte les autorisations du traité, précisant qu’elle souhaite placer un satellite en orbite.

Le régime communiste a annoncé le mois dernier vouloir lancer un «satellite expérimental de communication dans un but pacifique», entre le 4 et le 8 avril. Il a fourni les informations de sécurité nécessaires aux organisations internationales maritimes et aériennes.

Jeune Indépendant

mansali06
03/04/2009, 23h37
Le remplissage des réservoirs de la fusée de lancement serait presque terminé, selon un responsable du gouvernement cité par l’agence de presse sud-coréenne Yonhap. La question est de savoir si le régime de Kim Jong Il a le droit de lancer un satellite.



Je ne vois pas pourquoi il n'a pas le droit de lancer un satellite.

Le remplissage des réservoirs ( donc par des propergols liquides) ,
c'est une fusée civile,


Les missiles militaires sont à propulsion solide, à poudre.

Cookies