PDA

Voir la version complète : Un projet de bibliothèque de à 55 million $ à Fès.


Beidawi II
04/04/2009, 15h02
LES CAHIERS DE L’EMERGENCE

Un projet de bibliothèque de 500 millions de dirhams · La future «Bibliothèque de Fès» est initiée par la mairie

· 2 millions d’ouvrages, 8.000 places, 12.000 m2 de plancher

LA ville de Fès lancera bientôt la construction d’une bibliothèque dotée d’un fonds de deux millions d’ouvrages. Situé au quartier Oued Fès, le bâtiment s’étale sur 12.000 m2, il nécessitera 500 millions de dirhams financés par la mairie. La bibliothèque sera construite sur 3 niveaux comprenant 4 grands auditoriums, une salle d’exposition, un espace audiovisuel et multimédia, une cafétéria et un restaurant. Elle offrira 8.000 places assises, 48 km de rayonnages, plus de 1,4 million de documents et 1.000 revues mensuelles.
Le taux de renouvellement des ouvrages et documents sera de 10% l’année. La documentation sera présentée sur tout type de support: livres, périodiques, CD, DVD, etc. En plus de la consultation d’ouvrages sur place, le public peut aussi emprunter un livre pour consulter à domicile.
La bibliothèque de Fès se veut un fer de lance du réseau des bibliothèques de quartiers. Les commandes de livres et autres supports se feront en fonction de la demande des usagers locaux et des collections disponibles.
La capitale culturelle du Royaume était curieusement un «désert» en matière de bibliothèques. C’est de ce constat qu’Abdelhak Azzouzi, président du Centre marocain interdisciplinaire des études stratégiques et internationales (CMIESI), et Hamid Chabat, maire de Fès, ont initié l’idée d’une grande bibliothèque. Faute de moyens, les bibliothèques universitaires sont peu pourvues en fonds documentaire.
La future «Bibliothèque de Fès» se veut un laboratoire pilote pour l’ensemble des points de lecture affiliés. Elle disposera d’une infrastructure permettant l’intégration des nouveaux supports au fur et à mesure de leur apparition, ainsi qu’une connexion aux autres bibliothèques au Maroc et à l’étranger.
L’accès aux services en ligne accessibles sur internet sera gratuit. «Avec la Fondation Hassan II pour les Marocains résidant à l’étranger, on mettra à la disposition de nos compatriotes à l’étranger sur le web un fonds documentaire conséquent», soulignent les responsables du projet.
Les collections seront regroupées en ensembles thématiques cohérents appelés départements où se côtoient les différents supports de l’écrit et de l’image et du son. Dans les espaces publics, tous les documents «empruntables», ainsi que les usuels seront en libre accès. A l’ouverture, le fonds de la bibliothèque sera évalué à un million de documents avant de doubler très rapidement.

Y. S. A.

Beidawi II
04/04/2009, 15h14
Quoi de mieux qu'une Bibliothèque pour reluire l'image du maitre de Fès, chabat qu'on ne présente plus.
Ce gars est en train de préparer une OPA sur l'Istiqlal et sa popularité dans cette ville est incontestable; et pourtant c'est pas ses magouilles qui vont jouer contre lui. Ce genre de politicien sont le symbole des processus electoraux biaisés par l'argent.

Sandigo
04/04/2009, 18h48
après la nouvelle bibliothèque nationale de Rabat, ça va être une bonne chose.
en fin de compte touria jebrane sad9ate.

Cookies