PDA

Voir la version complète : Rasmussen à la tête de l'Otan: Ankara a imposé des conditions drastiques


myra21
05/04/2009, 21h47
Rasmussen à la tête de l'Otan: Ankara a imposé des conditions drastiques



http://www.lepoint.fr/content/system/media/6/20090404/photo_1238863066440-1-0.jpg
Ankara a imposé des conditions drastiques avant d'accepter la nomination du controversé Premier ministre danois Anders Fogh Rasmussen au poste de secrétaire général de l'Otan, a rapporté dimanche la presse turque.
La Turquie reprochait au candidat son soutien à un journal danois qui avait publié des caricatures de Mahomet en 2005 et son refus de fermer la chaîne de télévision Roj TV, considérée par Ankara comme porte-voix des rebelles kurdes du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK).
Elle a finalement levé ses objections à l'issue du sommet de l'Otan à Strasbourg après que le président américain Barack Obama se soit porté "garant" du respect d'un certain nombre d'engagements, a indiqué samedi le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan.
Selon plusieurs journaux turcs, Ankara a tout d'abord obtenu l'assurance que Roj TV sera prochainement interdite d'émettre depuis le Danemark.
La Turquie a également obtenu que M. Rasmussen "adresse au monde musulman un message positif par rapport à la crise des caricatures", affirme le quotidien conservateur Zaman. Le quotidien à grand tirage Hürriyet évoque pour sa part des "excuses" prochaines de M. Rasmussen au monde musulman. Le journal populaire Aksam croit savoir que ces "excuses" pourraient être présentées lors du deuxième sommet de l'Alliance des civilisations, lundi à Istanbul.
L'Alliance des civilisations, idée lancée par l'Espagne avec le soutien de la Turquie en septembre 2004 puis reprise par l'ONU, est une initiative visant à renforcer le dialogue interculturel et à dépasser les incompréhensions mutuelles, particulièrement entre le monde occidental et le monde musulman.
Dernier point de l'arrangement, selon la presse, des Turcs devraient être nommés à des postes clés de l'Otan. Un Turc devrait ainsi devenir l'adjoint du secrétaire général, un autre devrait représenter l'Alliance atlantique en Afghanistan et un troisième devrait être nommé responsable du désarmement. La Turquie, un des deux pays musulmans de l'Otan, avec l'Albanie, est la deuxième puissance de l'Alliance atlantique en termes du nombre de soldats (environ 520.000), après les Etats-Unis.

oudjda1933
06/04/2009, 02h00
Dernier point de l'arrangement, selon la presse, des Turcs devraient être nommés à des postes clés de l'Otan. Un Turc devrait ainsi devenir l'adjoint du secrétaire général, un autre devrait représenter l'Alliance atlantique en Afghanistan et un troisième devrait être nommé responsable du désarmement.
bravo la turkie les interets dabord "tout benif pour les turk et les iraniens "ghaza, liban,afghanistan, irak,caricature,,,,,,, le bla bla de la rue arabe vous aidera a gagner plus , meme recuperer vos ayala, inchallah.

Cookies