PDA

Voir la version complète : Passer de la propagande à l’information pour la Palestine


jawzia
08/04/2009, 22h11
Passer de la propagande à l’information pour la Palestine
mercredi 8 avril 2009 - 15h:46

Elhabib C. Med
Le Quotidien d’Oran



Depuis Aristote, on ne devait plus mélanger métaphysique et réalité. Les paroles seules ne servent à rien ; la légitimité de toute révolution et de tout pouvoir politique reste les résultats tangibles. Notre devise doit être le mot de Hugo « N’acceptons que le visible et le tangible ».


Tous les Arabes et tous les musulmans veulent la Palestine entière,
mais ils ne le disent pas...

Il faut que, en toute chose, l’on s’aperçoive qu’on avance à chaque moment vers un but sinon on doit changer de politique et de stratégie. Il ne s’agit plus de parler il s’agit d’imposer des chefs qui répondent aux désirs et aspirations légitimes des peuples à la liberté et c’est la démocratie qui est seule capable de le faire. Les pays de l’Europe de l’Est ont bien brisé les murs, à quand une déferlante démocratique dans les pays arabes ? Cessons de produire des propagandes directes et insignifiantes quand les autres les produisent calculées, invisibles et efficaces. Nos analyses les plus poussées ne sont pas loin de notre propagande la plus insupportable, la plus bête et la plus mensongère. Elle abrutit nos masses. Nos peuples en ont assez, ils veulent apprendre et comprendre. Déjà en 1967, ce n’est que le 6ème jour que le monde arabe a su qu’il a été battu. Les lignes éditoriales de guerre colportées par tous n’engagent en rien nos chaînes de TV arabes, ni nos journaux, ni les imams de nos mosquées tant qu’il n’y a pas en parallèle les engagements des responsables politiques et militaires.

Tout le monde caresse dans le sens du poil les jeunes responsables de la Moukaouama. Tout le monde s’expose pour être applaudi et les peuples arabes sont poussés à déduire la vérité à partir des beaux parleurs tant il reste facile de hurler quand on est dans l’anonymat loin de tout risque. Il ne sert à rien d’ajouter à ce que nous soyons réellement, il ne faut dire ou prétendre que ce que l’on est. Pourquoi cette confiance aveugle à tout ce qui « se dit musulman ou islamiste plus que les autres » ? Parmi les manifestants qui critiquent et insultent Abbas et Moubarak, il y a comme une impression plus psychique que politique, on dirait qu’ils ont quelque chose à se reprocher envers l’Islam et envers Dieu. Personne ne demande au trio Hizboullah, Syrie et Iran de faire la guerre, pourquoi les croire sur parole, pourquoi ne pas leur donner d’ultimatum pour déclarer la guerre et dépasser tous les clivages et faux clivages, c’est le seul moyen pour savoir qui est avec nous et qui est contre nous. Ahmadinadjad veut la guerre mondiale mais déclarée et faite par les autres : L’Egypte et L’Arabie Saoudite.

Aucun juif ne pense comme un autre juif

Aucun Israélien ne pense comme un autre Israélien et pourtant tous arrivent à se mettre d’accord pour défendre les juifs et leur Etat et pour s’opposer à tout ce qui les peine ou les gène. Nous autres, nous ne pensons pas différemment entre nous, il y a même une répression sournoise contre ceux d’entre nous qui pensent autre chose que le commun (par exemple, il est permis d’insulter de tous les noms le supposé moderniste ou laïc mais non permis de faire la moindre critique à celui qui se dit théocrate) et avec ça, rien ne se fait contre ce qui touche le monde arabe et musulman. Quand comprendrons-nous qu’il faut peut-être laisser les gens penser différemment pour qu’ils puissent agir ensemble ? On traite toujours de traîtres ceux qui pensent qu’il est exagéré de dire que le Hizboullah ou Hamas ont vaincu Israël, ceux qui pensent que c’est au contraire toujours Israël qui mène le jeu, Israël qui envoie ses fils se faire prisonnier quand il veut, qui attaque quand il veut, qui proclame unilatéralement le cesser le feu quand il veut, tue Maghniyya quand il veut, tend ses pièges quand il veut et les arabes y tombent toujours.

Quand les arabes comprendront-ils que dans les circonstances mondiales actuelles c’est faire beaucoup de bien aux dirigeants sionistes quand on tue un juif (surtout un civil) ? Le monde arabe en a assez de cette vente concomitante charriée par des TV ineptes : victoire du Hizboullah et destruction de Beyrouth par ci, victoire du Hamas et destruction de Gaza par là, et prochainement victoire de je ne sais quel groupuscule à créer de toute pièce à Elqods arabe (parce que chaque fois on en crée dans l’imaginaire de nos peuples d’invisible et d’invincible) et destruction de la partie arabe de Jérusalem. Gaza bat Israël et Israël bat le monde arabe pour ne pas dire le monde musulman. C’est pour cela que Israël est d’accord pour dire que le Hamas est très fort et très entraîné comme Bush le disait de Saddam. L’agnosie qui s’empare de nous est voulue et crée de toute pièces. Il faut arrêter cette faute persistante sinon on va tous être exterminés. Ceux qui cherchent « qui a gagné ? » comme dans un corps à corps nous font rire. Dans la guerre chaque armée utilise sa force et son matériel sophistiqué. Les arabes mélangent les jeux olympiques et la guerre. Israël a frappé fort très fort pour imposer un vrai cesser le feu et il a réussi. Sait-on ce que veulent les israéliens : si c’est reprendre Gaza ou y rentrer de temps en temps ?

Faire la guerre, mais à qui ?

Pourquoi provoquer la guerre et la déclarer quand on a besoin de notre ennemi ou de ses amis pour notre nourriture et nos médicaments et même pour notre matériel de guerre. Assez de politique du sacrifice éternel sans résultat, j’allais dire, comme Molière, « vous l’avez voulu, Georges Dandin ».

Le Hizboullah, la Syrie et l’Iran doivent être au fond des pacifistes parce qu’ils ne font pas la guerre à Israël après toutes ces provocations et les massacres de Gaza ou bien se considèrent-ils non concernés par ces massacres. Peut-être voudraient-ils faire la guerre à l’Egypte mais l’Egypte, étant plus sage, ne leur fait pas la guerre non plus après leurs provocations. Soyons dignes et admettons que pour critiquer l’Egypte et le peuple égyptien, il faut avoir à son actif au moins 40 000 chahids pour la Palestine. L’Iran n’en a pas, je crois, un seul, et le Hizboullah vient juste d’en avoir quelques-uns. Nous en avons assez des ces sagesses contre nature. Si le monde arabe se décide tous les petits seront oubliés. A la place de nos dirigeants, d’autres auraient depuis longtemps déclenché la troisième guerre mondiale. Les peuples et les Etats du monde ne reconnaissent aucune valeur aux lâches. Les coalisées avec l’Amérique contre l’Afghanistan et l’Irak parlent en terme de nombre de soldats à envoyer. Voilà comment a commencé la Deuxième Guerre mondiale : Hitler attaque la Pologne, la France et l’Angleterre lui déclarent la guerre. Pourquoi les Arabes qui parlent de guerre et soutiennent les guerres signent continuellement des cessez-le-feu ? Les Etats qui disent et peuvent faire la guerre doivent la déclarer, il n’y a pas à attendre, Israël utilise les moyens de la guerre. Le Golan n’est pas encore vendu à Israël, pourquoi on se tait là-dessus. Sans déclaration de guerre, sans état de guerre, Je doute fort de la sincérité de ceux qui ne parlent que de Moukawama. Il faut aller à la guerre au moins pour ceux qui ont des terres occupées, Liban, Syrie, Palestine, les autres peuvent aider en utilisant l’expérience afghane, mais cette fois sans la CIA. Si l’Iran, la Syrie et Hizboullah déclarent la guerre personne ne pourra s’opposer et tout le monde suivra c’est la seule chose qui leur reste a faire s’ils veulent être conformes à ce qu’ils disent et bien sur suivi par les peuples arabes. Si les grands s’y mettent Abbas et Hamas disparaissent. Que fait Nasroullah et Bachar sans guerre et sans la récupération de Chabaa et du Golan ? « Le plus lourd fardeau, c’est d’exister sans vivre » Hugo.

Le silence comme leçon

Ceux qui ne veulent pas comprendre la paix ou la stratégie de paix doivent rentrer en guerre et c’est seulement quand ils seront en guerre que nous seront tous avec eux et advienne que pourra. Nos chefs doivent attaquer Israël, ils sont en légitime défense. Le vrai Djihad, c’est celui de la Palestine, ni l’Afghanistan, ni l’Irak, ni rien ne vaut la Palestine, c’est la priorité des priorité, Dieu, son prophète et les générations futures ne pardonneront jamais à ceux qui ont, un jour, changé, l’ordre des priorités. Il faut penser à une armée arabe, comme une légion étrangère arabe. Il est de même pour les ayatollahs et Ahmadinadjad et ceci tant qu’ils ne rentrent pas en guerre contre Israël. La non-intervention des têtes brûlés et des durs, même pas un petit état d’alerte en Syrie ni en Iran, nous montre que ces têtes ne sont pas si brûlées que ça et prouve que Arafat et Abbas avaient raison d’opter pour la stratégie de paix. Alors que les maîtres du monde musulman sont de fait en paix, ils ne veulent pas que d’autres comme l’Egypte le soient. Ils ne veulent pas avaler que l’Egypte et Abbas se soient aperçus qu’ils ne valent rien et décident de mettre fin aux souffrances gratuites de leur peuple. La seule faute de l’OLP c’est de ne pas suivre à l’aveuglette les conseils mortels de l’Iran : c’est pour cela qu’il y a tant de haine contre Abbas et Arafat : ces deux Palestiniens ont voulu une décision palestinienne avant d’être autre chose, et ce n’est pas chose facile, ce qu’ils demandent. Il ne faut pas que la MOUKAWAMA ne voie que par les yeux de l’Iran et du chiisme iranien. Arafat n’est pas retourné à Gaza pour faire la guerre. Certains Palestiniens n’ont pas retenu la leçon du silence des Arabes durant le massacre de la police de Arafat en 2002 (l’erreur de l’Etat juif) le Hamas et ses amis ont en même tiré profit.

jawzia
08/04/2009, 22h13
Par contre, la paix de Arafat et de Abbas n’a jamais été une paix de lâche, elle rentre dans une stratégie de paix. Il faut ajouter que tous les arabes et les musulmans qui sont chez eux et qui préfèrent rester chez eux pour continuer à vivre en paix sont des Abbas, tous les chefs d’Etat arabes qui restent chez eux en paix sont des Abbas et des Moubarak mais sans la stratégie, la réunion du Koweït vient de nous le prouver en direct, nos chefs d’Etat sont là pour y rester. Quel est le pouvoir réel de notre presse, de nos parlements, de nos partis politiques ? Tout est bêtement calqué sur l’occident sans aucune efficacité. Par exemple, Aldjazeera critique la presse occidentale dans ce qu’elle lui ressemble. Aldjazeera nous donne toujours l’impression d’être contre tout compromis ou négociation ou paix avec Israël alors que c’est le meilleur négociateur dans le champ de l’information. El djazeera est une chaîne TV en campagne sans but déclaré. El djazeera est une sorte de force étrangère en information et en propagande qui ne dit pas son nom et tout le monde baisse les bras. C’est l’Amérique en langue arabe. Aldjazeera est toujours à la recherche de scandale dans le monde arabe mais ne parle jamais des scandales du Qatar alors que c’est là où il doit normalement être le plus informé. Al djazeera c’est beaucoup d’argent, mais il y a des choses qui ne s’achètent pas. Bref, le bilan d’Al djazeera c’est beaucoup d’images et de hurlements, c’est tout.

Les dirigeants arabes veulent tous la paix avec Israël, Demander d’ouvrir la porte de Rafah c’est vouloir partager la sécurité avec Israël parce que les israéliens et peut-être les américains vérifient tout ce qui rentre et qui sort et ce qu’on veut passer secrètement on ne va pas le crier sur les toits du monde entier. C’est une trahison de parler du passage des armes. Demander l’ouverture de Rafah, c’est demander la paix.

Manifester pour quoi faire ?

Les Palestiniens de Gaza refusent de manger les lentilles et la farine qui leur viennent des pays arabes et musulmans. Ils disent que ce n’est pas un tremblement de terre ou un tsunami. Nos amis européens et américains, tous ceux qui ne sont pas arabes ou musulmans peuvent faire des manifestations de soutien et de dénonciation, il peuvent envoyer des provisions et faire des dons de sang pour les blessés, mais les Arabes et les musulmans doivent appeler à la guerre et déloger leur chefs qui perdent leur temps à mentir à leur peuple et à leur conscience.

Les Arabes ont besoin de plus que ça, les manifs ne se traduiront pas en résultats politiques encore moins militaire, ce dont nous avons besoin. Manifester contre l’horreur contre l’inégalité contre la guerre d’accord mais pas le faire pour la guerre et retourner au chaud dans son lit. Ne pas faire la guerre à Israël, c’est pour les petits, pour les femmes et les enfants, pas pour les grands. Paix et sécurité des enfants ou guerre et sécurité des enfants doit être notre Credo. Au moins il faut cacher et sécuriser les femmes et les enfants avant de la déclarer. On ne fait pas la guerre sans abri pour les femmes et les enfants. Ni Abbas ni Arafat n’ont jamais demandé aux grands pays de ne pas faire la guerre, au contraire ! Arafat et Joumblatt, par exemple, ont toujours réclamé à la Syrie de récupérer son Golan par la force. Si le Hamas ou n’importe quel groupuscule armé avait émergé en Syrie ou en Iran, il aurait été écrasé jusqu’au dernier guerrier, pourquoi l’accepter et le soutenir chez les autres, au Liban et en Palestine. Toute l’amitié de la Syrie à l’Iran se résume à un marché sournois pour que l’Iran ne crée pas de Hizboullah pour la libération du Golan. Pourquoi ces grands pays font une préparation éternelle de la guerre et prétendent en même temps que les petits Hizboullah et Hamas ont battu Israël. Je me demande si ce n’est pas les Israéliens eux-mêmes qui veulent cela et téléguident cette logique pour montrer dans l’imaginaire mondiale et arabe qu’ils ont été écrasés et pour satisfaire d’un coté les masses arabes et les endormir et cesser l’aide et le soutien international à la Palestine de l’autre. Les Etats réunis à Doha ou au Koweït ne le font pas pour la Palestine ni Gaza, mais pour leur propre politique intérieure pour calmer leur peuple et rester au pouvoir. Dans les réunions du Qatar et surtout dans celle du Koweït, parmi les gardes, il y avait peut-être de jeunes koweitiens de 18 ans qui portaient le prénom de Bush. Nos chefs se sont moqués de nos peuples. On doit savoir au préalable de quoi le monstre sioniste est capable, on ne doit pas pousser nos enfants et nos femmes, pour mesurer notre victoire, au niveau maximum de leur souffrance.

Assez de masochisme !

Nous devons nous mettre dans la tête que l’Etat juif dispose d’un feu vert pour utiliser la bombe atomique contre nous. Sans préparation, nous avons toujours affaire au meilleur appel au jihad et tout de suite après, au meilleur vocero. Le mot jihad ne doit être prononcé que par ceux qui sont dedans pour ne pas tomber dans le ridicule de l’appel au jihad juste avant l’appel au secours. Au lieu que ce soit les petits qui s’abritent derrière les grands, c’est le contraire qui se fait. Ils encouragent les petits à tirer sur un monstre et quand ce monstre riposte sauvagement, ils se pressent d’aller au TPI. Ils vont dénoncer Israël chez le protecteur qui lui a donné le feu vert. Nous devons faire notre autocritique et reconnaître que le jihad que nous avons fait, avec la CIA, en Afghanistan, n’a été qu’une perte de temps, de vies humaines et d’argent pour rien, de même pour Saddam et Nasroullah qui a reculé plus de 40 km par rapport à avant 2006. On a inventé des hadiths pour la priorité afghane puis algérienne dans les années 80.

Il faut dire la vérité à notre peuple : Israël est conçu et créé pour résister militairement à tout le monde arabe réuni et même au monde musulman. L’Europe et les Etats-Unis n’attendre que le feu vert c’est-à-dire le cri au secours des Israéliens pour intervenir dans une immense croisade judéo-chrétienne pour arrêter l’avancée des arabes et nous exterminer. L’Occident se départage les rôles et les cibles, une fois c’est la France qui menace la Syrie, une fois c’est l’Allemagne qui menace l’Iran, c’est comme le partage colonial, maintenant il s’agit pour eux de ne pas tout concentrer sur les Etats-Unis. Il faut chercher pourquoi l’Occident nous dit ce qu’il nous laisse entendre. Il y a plusieurs pactes secrets comme Sykes-Picot à découvrir. La technologie que nous voyons dans nos portables et nos voitures n’est que la partie visible de l’iceberg de ce dont ils sont capables parce qu’ils sont unis dans la peur que l’intelligence arabe ne les devance ou seulement les attrape et reprenne sa place dans l’Histoire du monde. Pour la victoire sur Israël, il faut se préparer à quelque chose comme la construction de la muraille de Chine, il nous faut 2 000 ans, il ne faut surtout pas se presser. Israël nous fera faire des retards à chaque provocation et, des fois, sans provocation, tant que nous sommes faibles. La résistance seule ne fait rien à Israël nous avons affaire à Hitler lui-même, s’il n’y a pas de grandiose débarquement et de guerre totale il n’y aura rien. La Palestine n’est pas uniquement une question de bravoure ou de témérité. Elle n’est pas non plus une question religieuse, qui peut juger de la religion d’un autre ?

Il ne faut jamais oublier que c’est l’Onu qui a créé Israël. Les deux Etats sont une création de l’ONU, accepter les deux Etats c’est accepter le partage de l’ONU, ne pas accepter les deux Etats c’est le refuser, c’est ça la vérité actuelle réelle. Ceux qui n’acceptent pas le principe des deux Etats en Palestine doivent quitter l’ONU parce que sinon, ils héritent de la décision du partage de la Palestine. Les Arabes ne sont pas seuls sur le terrain pour temporiser autant qu’ils veulent. Il faut vite choisir ou la guerre ou la paix, les Israéliens n’ont pas de temps à perdre, si les Arabes hésitent les Israéliens choisiront toujours la guerre. Il faut choisir ou la guerre ou la démocratie. Dans la guerre, il y aura des chouhada par millions et tant mieux pour eux. Les Emirats du golfe, qui n’imitent l’Occident que dans ses jeux de société et sont les premiers acheteurs des gadgets dernier cri, ne sont pas sollicités pour nous expliquer ce qui se passe et ce qu’il faut faire, mais pour, si possible au moins, remplacer l’argent que nous donnent les Américains.

Dieu a préparé le pétrole sous la terre de son Prophète (QSSL) depuis des centaines de millions d’années pour aujourd’hui. Pourquoi le Qatar reste ami de l’Occident et n’est ni critique ni menacé, on se rappelle Tito qui était toujours menacé par la France pour son aide à la Moukawama algérienne.

jawzia
08/04/2009, 22h14
Construire et travailler

Si on n’est pas en mesure de faire la guerre, et c’est le cas, on doit apprendre à se battre autrement et à travailler avec les ONG de la paix, nos ONG, qu’il reste à créer. S’il n’y a pas le pétrole et l’unité des Arabes, ce n’est pas la peine de faire la guerre et si le Prophète (qssl) a fait une seule Houdaybia, nous, nous devons faire des centaines de Houdaybia. Contemplez l’Amérique latine, regardez la Chine, l’Inde et le Vietnam, ils ont eu la même histoire que nous. La Chine peut récupérer Taiwan par la force mais elle ne le fait pas. Approchons nous petit à petit de la Chine et du Vietnam et de l’Inde, le Prophète (qssl) l’a demandé expressément dans un hadith. Personne ne nous empêche d’aller vers la Chine nous préparer à devenir des Etats respectables ou d’aller vers les associations et partis qui nous respectent en Europe et en Amérique. Il serait temps de construire un monde arabe viable, nous avons tout ce qu’il faut pour être égal aux autres, pour former un monde capable de vivre avec les autres et de leur résister, nous avons tout chez nous pour le faire.

Nos pensées vont aux innocents, aux femmes et aux enfants de Gaza, victimes de monstrueux calculs politiques. Ils ont été victimes de deux sortes de bombardements celui d’Israël et celui de ceux d’entre nous qui parlaient et applaudissaient. Ce qui s’est passé à Gaza est insupportable. Plus de guerre avec les enfants ! Plus de politique aux enfants ! Les bébés sont déjà des chouhada sans la guerre, la souffrance ou la mort. Les grands se rendent quand leurs femmes et leurs enfants ne sont pas en sécurité, j’aurais aimé voir à Gaza, une répétition des bourgeois de Calais, ça aurait eu plus d’effet que toutes les roquettes du monde comme on l’a souhaité pour Kadhafi dans l’affaire Lockerbie, Saddam pour l’Irak et Omar el Béchir pour le Darfour : le président se présente devant la justice et tous les avocats arabes se mettent pour sa défense et ça n’a rien à voir avec la lâcheté ou l’assujettissement parce que si c’était un simple citoyen, on l’aurait rapidement extradé.

L’Emir Abdelkader a arrêté la Moukawama armée pour sauver la nation algérienne, c’est pour cela qu’il en reste le père. La situation de la Palestine n’est pas très loin de celle de l’Algérie en 1847, « Allah Ghaleb », il n’y a pas d’Arabe, il n’y a pas de musulman, nous payons parce que nous refusons d’être des hommes tout simplement nous nous disons mieux que tous alors que nous sommes les derniers. La Moukawama ne s’arrête jamais pour la nation, elle peut s’arrêter militairement. Il est peut-être des fois permis de se mettre à la place de quelqu’un pour lui dire et lui conseiller de faire la paix, mais en aucun cas, il n’est admissible et acceptable de se mettre à sa place pour lui conseiller de faire la guerre, il ne faut conseiller de faire la guerre que quand on est dans les premiers rangs, et encore ! La guerre il faut la faire tout seul ou avec les autres, mais il ne faut pas demander aux autres, surtout aux plus petits, de la faire à notre place.

Je crois que les Arabes qui disent ne pas vouloir la paix le disent uniquement et naïvement pour faire peur à Israël. Israël n’aura peut-être peur que s’il a devant lui une Nation-Kamikaze. La nation doit se sacrifier comme le fait le kamikaze pour démontrer au monde entier que nous préférons mourir tous que de laisser faire l’injustice. Jusqu’à quand nos Etats et nos mouvements politiques perdront-ils leur temps à montrer à nos peuples ce que tout le monde sait : que l’Occident n’est pas juste. Il ne faut pas que le fait de prononcer les mots « guerre à Israël » fasse peur aux chefs arabes. Nous demandons tout simplement à ceux qui parlent de guerre de la déclarer pour être logiques avec eux-mêmes. Il est raisonnable de douter de l’opposition Amérique-Iran quand on voit que dans toutes les actions de l’Iran il n’y a rien en faveur de l’Etat palestinien. Si l’Iran fait cela pour avoir le droit de posséder et de fabriquer la bombe c’est bien mais c’est trop pour les Palestiniens et pour nous. Pourquoi Ahmadinadjad est allé discuter avec les étudiants américains aux Etats-Unis, pour chercher leur amitié ou quoi ? L’Iran n’a pas bougé le petit doigt lors des invasions de l’Afghanistan et de l’Irak. La vie s’y est poursuivie le plus normalement du monde. Il s’est tu et a savouré le massacre des Irakiens, comme Israël. Il faut s’attendre à ce que les discours de Ahmadinadjad soient utilisés à décharge par les avocats des criminels de la guerre de 2009 de Gaza si l’affaire venait à être jugée. Est-ce que l’Occident peut juger des Israéliens comme criminels de guerre ? Tous les massacres d’Israël ne sont qu’une vengeance sur Ahmadinadjad et ses discours.

Ceux qui savent, ceux qui disent

Tous les Arabes et tous les musulmans veulent la Palestine entière, mais ils ne le disent pas, les Israéliens le savent, les Américains le savent, seuls le Hamas et l’Iran le disent, peut être pour confirmer les doutes des Israéliens et des Américains et les mettre en garde. Israël restera longtemps victime du phénomène de rejet par l’ensemble du Moyen-Orient tant qu’il reste totalement américain. Tous les visages des manifestants prouvent qu’on ne veut pas de cet Israël. Certains le disent uniquement pour faire mal à l’OLP et à l’Egypte : ce sont les moins sincères. Le monde arabe a trahi l’OLP sans toucher Israël. Qui sait si le Qatar n’a pas été utilisé comme Mobutu en 1973 en Algérie ? Et le choix de l’Iran à la place des Emirats ? Les discours des supporters du Hamas sont faits pour énerver les dirigeants de l’OLP, on se croit dans un match de football. On dirait qu’on veut affaiblir dans le monde la Palestine en éliminant l’OLP ou en la changeant. Comme ça, le Hamas et ses amis battront peut-être l’OLP mais jamais Israël. Les hommes du FLN et du GPRA n’ont jamais toléré le MNA. Casser l’OLP c’est casser la ligue arabe et refaire une autre OLP et une autre ligue plus faibles. C’est le 21ème anniversaire du Hamas qui a fait parler les nostalgiques des frères musulmans. Ni Arafat ni Abbas n’ont voulu déclarer la guerre au Hamas malgré les promesses israéliennes et américaines de les aider. Israël a regrette d’avoir affaibli l’OLP et d’avoir laisser faire le Hamas, la décision de le détruire est venue du fait qu’Israël est responsable de sa naissance. Israël voudrait immobiliser le Hamas contre toute action contre lui mais le maintenir intact pour toute action contre l’OLP. Ce qui a intéressé le Hamas c’est d’abord la liquidation de l’OLP comme ce qui a intéresse le mouvement islamiste dans les années 80 c’était la liquidation des régimes afghan et algérien. Si on oublie Habache et Arafat, comme le fait Hamas, on s’oubliera soi-même et on oubliera la Palestine.

Pour l’unité palestinienne, il faut s’éloigner des autres et se rapprocher de ses frères et ne rien exiger si ce n’est l’unité de l’Etat et de la sécurité et la défense palestinienne. Il faut trouver le moyen pour pouvoir bâtir et se préparer à la guerre. Si les peuples arabes ne se soulèvent pas contre les systèmes qui les gouvernent et qui se ressemblent, on ne réussira jamais à faire quoi que ce soit contre Israël. Ceux qui lancent des missiles feraient bien de venir aider la construction et les blessés de gaza. Notre bombe n’est pas pour l’instant la bombe atomique, nous voulons un grand Etat de droit, une grande union et la guerre totale à la corruption, la guerre totale à l’hypocrisie, la guerre totale à l’ignorance, la guerre totale à la Hogra, la guerre totale au gaspillage sous toutes ces formes. Ce n’est pas un homme arabe idéal que nous voulons, ce sont des institutions où le flagrant délit de la bassesse et de la Hogra disparaît à jamais. Le mépris, la haine, les incompréhensions et les exclusions entre nous sont les vraies causes de nos défaites. Ceux qu’il faut juger ce sont les généraux arabes pour non assistance à djihad fisabilah en danger. Poursuivons pour crime de guerre nos impuissances et incapacités. Que veut-on ? Si c’est la terre palestinienne, il n’y a aucune raison au désaccord. Un seul et unique représentant du peuple palestinien reconnu par l’intérieur d’abord puis pas nos amis et frères extérieurs et par le monde. Pas d’un projet de société ou politique avant l’unique Etat démocratique. Même dans la paix et surtout dans la paix personne ne doit oublier la Palestine.

Pour nous, il n’existe pas de président des Etats-Unis mieux qu’un autre, c’est nous qui devons faire nos chefs d’Etat à la hauteur des responsabilités. Si avec Obama il y a la paix, Tant mieux pour tous si tout le monde était content dans la paix. La prochaine ONU doit dire que le crime de guerre c’est la guerre. Si on fait la guerre il y aura des massacres et après des négociations et la paix, pourquoi pas tout de suite passer aux négociations SALT israélo-arabes.

Responsabiliser le monde arabe devant le monde pour la sécurité du foyer communautaire juif en Palestine, mais pas de corps étranger. Ce n’est pas la haine de l’autre qui fait les révolutions victorieuses, c’est l’amour de son propre peuple et de sa nation. L’Iran et la Turquie ne sont autorisés à jouer un rôle dans cette région que parce que les Arabes sont absents. Les Etats arabes préparent les fêtes et les anniversaires, en Libye le peuple prépare les festivités du 40ème anniversaire et en Algérie la course aux comités de soutien à un pouvoir qui n’en a besoin que pour la forme.

Puisque le monde parle de paix, mettons le devant ses responsabilité et demandons un Etat palestinien fort et à nous et aux générations futures de jouer et d’accepter que tous les problèmes du monde intéressent toute la communauté internationale et discutons avec tous et participons avec tous dans toutes les logiques qui s’imposent.

Elhabib C. Med
Le Quotidien d’Oran

jawzia
08/04/2009, 22h17
Excellentissime analyse. On aime ou on n'aime pas, mais ne laisse pas indifférent !

A lire entièrement (je sais c'est long mais ça vaut le coup !!)

absent
08/04/2009, 22h40
cet auteur veut qu'on dise la verité, qu'on informe le peuple et qu'on fasse pas de propagande, ben c'est simple, en l'espace d'un an ou moins l'armée israelienne mettra à genou tous les pays arabes, l'armée syrienne serai mise KO en seulement deux semaines. L'algerie, en trois semaines. L'egypte en un mois. l'arabie, en même pas cinq jours. la libye ? elle implorera la pitié sans même degainer un revolver !

oui disons la verité, pas de problemes...

Bachi
08/04/2009, 22h48
C'est de la vérité vraie et de la cohérence cohérente....
J'applaudis ici
Si les peuples arabes ne se soulèvent pas contre les systèmes qui les gouvernent et qui se ressemblent, on ne réussira jamais à faire quoi que ce soit contre Israël

Mais c'aurait été encore mieux : réussir è faire quoi que ce soit pour la Palestine...

jawzia
08/04/2009, 22h51
Pour nous, il n’existe pas de président des Etats-Unis mieux qu’un autre, c’est nous qui devons faire nos chefs d’Etat à la hauteur des responsabilités
Juste !!!! Israel ne se pose jamais la question. elle s'accommode de tous les présidents.

absent
08/04/2009, 23h00
article bien documenté, mais trop naïf, cet auteur meconnais totalement Israel, comme à leur habitude ces gens là on pleins de rêves dans la tête mais ne connaissent strictement rien de la partie en face. Israel mettra des baffes au monde arabe les yeux fermés, il a juste trois quatre pays qui lui retienne la main !


la solution pour la palestine reside en les palestiniens...

jawzia
08/04/2009, 23h11
article bien documenté, mais trop naïf,
cet auteur meconnais totalement Israel,
Israel mettra des baffes au monde arabe les yeux fermés,
Tolkien, je pense que tu as mal saisis les propos de l'auteur sur le "guerre ou pas guerre".

Il dit en fait, à peu près la même chose que toi. Il pense que le guerre se fait (ou ne se fait pas) mais ne se dit pas infiniment (Allusion à l'Iran et la syrie).

Ce point de vue, il l'expose dans le paragraphe "Faire la guerre mais à qui ?" (et aussi dans "Assez de masochisme !")

absent
08/04/2009, 23h22
oui, mais je reagissais à cela :

Personne ne demande au trio Hizboullah, Syrie et Iran de faire la guerre, pourquoi les croire sur parole, pourquoi ne pas leur donner d’ultimatum pour déclarer la guerre et dépasser tous les clivages et faux clivages, c’est le seul moyen pour savoir qui est avec nous et qui est contre nous. Ahmadinadjad veut la guerre mondiale mais déclarée et faite par les autres : L’Egypte et L’Arabie Saoudite.

Cookies