PDA

Voir la version complète : Le chef du Hezbollah dément toute volonté de destabilisation en Egypte


nassim
11/04/2009, 00h54
Cheikh Hassan Nasrallah, chef du Hezbollah libanais, a démenti vendredi les accusations du Caire selon lesquelles son mouvement avait recruté des agents pour perpétrer des attentats en Egypte.

Le chef spirituel du parti de Dieu chiite a cependant reconnu qu'un Libanais arrêté l'année dernière en Egypte était un membre du Hezbollah envoyé assister les "frères" militants palestiniens, plus d'un mois avant le lancement de l'offensive israélienne dans la Bande de Gaza.

Ces commentaires de Nasrallah vendredi interviennent après l'annonce mercredi de l'arrestation en Egypte de 49 agents présumés du Hezbollah, accusés de préparer des "opérations hostiles", de vouloir "diffuser l'idéologie chiite" et de "déstabiliser la sécurité générale" du pays.

Toutes accusations démenties par Cheikh Nasrallah.

La tension est à son comble entre le Hezbollah et l'Egypte depuis que le chef du parti de Dieu a accusé Le Caire de ne pas avoir fait plus pour arrêter l'offensive israélienne à Gaza. Les accusations égyptiennes interviennent en outre alors que l'Egypte et l'Arabie saoudite s'inquiètent de plus en plus de l'influence de l'Iran chiite, principal soutien du Hezbollah, dans la région.

C'est en tous cas la première fois que le Hezbollah reconnaît que Sami Shehab, arrêté le 19 novembre avec d'autres pour contrebande d'armes à destination de Gaza via la frontière égyptienne, est membre du groupe.

source : AP

Cookies