PDA

Voir la version complète : Le métro d’Alger, on en parle depuis 26 ans, il arrive enfin


mendz
22/04/2009, 20h23
Non, cette fois ce n'est pas une blague. Vingt-six ans après le premier coup de pioche, le métro d'Alger pourrait - peut-être - être opérationnel début 2010. Notre Observateur confirme que tout est prêt et nous envoie les premières photos de la merveille.

Début avril, le ministre algérien des Transports, Amar Tou, en a annoncé l'ouverture au public pour le début de l'année 2010. Il était temps : le lancement officiel des travaux du métro d'Alger remonte à... 1983. Depuis, entre crise économique, instabilité politique et enfer sécuritaire, le projet s'est enlisé dans les sous-sols d'Alger "la Blanche". Après avoir vu passer cinq présidents de la République et englouti près de 140 milliards de dinars (environ 200 millions d'euros), le métro algérois est devenu, aujourd'hui, un sujet de blagues entre les habitants de la capitale.

Longue de 9 kilomètres, la première ligne du métro traversera la moitié du centre d'Alger pour rejoindre l'est de la ville, en dix stations. Elle fonctionnera de 5 heures à 23 heures, sous l'œil d'une brigade de police spécialement formée pour assurer la sécurité dans et autour des stations. Le tout sera supervisé par la Régie autonome des transports parisiens (RATP), qui a signé un contrat avec l'Entreprise du métro d'Alger (EMA) portant sur une "assistance technique à l'exploitation et à la maintenance pendant les cinq premières années de la mise en service".

La Suite (http://observers.france24.com/fr/content/20090422-metro-algerie-transports-ville-alger-arrive-enfin)

bledard_for_ever
22/04/2009, 23h03
..................................................

Malgré tout, je trouve que nous sommes dans les délais"

Nassym Djender, 43 ans, habite le célèbre quartier de Bab el-Oued, à Alger. Il est journaliste au quotidien sportif "Le Buteur".

http://observers.france24.com/sites/all/themes/observers2/images/quote.jpg Le métro d'Alger, c'est un vieux rêve. Au tout début des travaux, alors que j'étais encore adolescent, je m'étais aventuré sur le chantier : j'avais vite compris que ce ne serait pas pour tout de suite ! L'ambiance de travail... disons qu'elle ne laissait guère l'impression de la rigueur.
Depuis, j'ai quitté mon quartier, ma ville, mon pays. J'ai bourlingué, puis j'ai "brûlé" en sens inverse [je suis revenu clandestinement en Algérie depuis la France, NDLR]. Et le métro est toujours en construction !
Malgré tout, je trouve que nous sommes dans les délais, si on tient compte des dix années de terrorisme qui ont bloqué le pays. Regardez l'Égypte, qui a mis 29 ans à construire son métro... Nous sommes plus forts que les Pharaons !
Le plus important est que, désormais, le métro d'Alger, on peut le voir. Nous savons qu'il est prêt, fini, bientôt opérationnel.
Mon rêve ? Monter dedans, dans ma ville, mon pays, avec mes enfants, mes parents, ma famille, mes amis, partager ce moment de bonheur. Savoir que les automobilistes seront soulagés dans les rues encombrées d'Alger."

chicha51
22/04/2009, 23h09
Malgré tout, je trouve que nous sommes dans les délais"

.................................

En effet qu'est ce que c'est qu'un retard d'un quart de siècle ?:mrgreen:

Wallou!!!!!!!!

houari16
22/04/2009, 23h16
En effet qu'est ce que c'est qu'un retard d'un quart de siècle ? Wallou!!!!!!!!

pas Wallou!!!!!!!! il roule dans la capital : Alger !!!!!

-Malgré l embargo et la décennie de sang , le métro est là pour rouler algérien …félicitation pour les algérois !

bledard_for_ever
22/04/2009, 23h17
En effet qu'est ce que c'est qu'un retard d'un quart de siècle ?:mrgreen:

Wallou!!!!!!!!Ben oui.... - 10 ans de terrrorisme ça fait 15 ans... c'est trop mais mieux que les pharaons. 29 ans:)

En revanche il y a des petits pharoans àa fait 1/4 de siecle qu'il en parle de métro:mrgreen:

Passe à l'acte on verra. t'es invité au métro d'alger en attendant
25 ans après!

Pour le maire de la ville, Mohamed Sajid, «cela fait 25 ans que nous parlons de métro sans pourvoir le réaliser. Aujourd’hui nous ne voulons plus nous contenter du discours. Nous voulons passer à l’acte. Suite au Plan de déplacement urbain sorti en 2004, nous devons nous pencher sur le transport en site propre en trois modes, le tramway, le métro et le RER. C’est la commune qui a commandé l’étude de la première ligne de tramway de 15 kilomètres. Et c’est aussi la commune qui a conçu le cahier des charges. Il n’est point question que nous nous débarrassions de nos pouvoirs. La phase refinancement est délicate. Sans l’apport des autres partenaires publics, la ville ne peut rien faire. C’est nous qui avons insisté et persisté pour que l’Etat soit partie prenante. Sinon le tramway ne sera qu’un espoir qui manquera d’argent pour se concrétiser. Ce n’était pas facile de convaincre nos partenaires publics, le transport urbain ne faisant pas partie de leurs plans et stratégies.

noubat
23/04/2009, 00h23
Malgré tout, je trouve que nous sommes dans les délais"

il faudra en tirer les conséquences, car chaque chantier qui s éternise dans le temps est la résultante de défaillances et carences et la décennie noire n'explique pas tout.

bledard_for_ever
23/04/2009, 00h29
il faudra en tirer les conséquences, car chaque chantier qui s éternise dans le temps est la résultante de défaillances et carences et la décennie noire n'explique pas tout.

t'as raison en oubliant le makhzenites qui rêve de métro depuis 25 ans.


Il y a eu 3 phases.

La première confié à une entreprise algérienne.. pas assez expérimenté pour le faire. ça a trainé.

10 ans de difficultés financières et de terrorisme.

et enfin un partenariat algéro-étranger... Le groupement gamma.

Pour info la 2eme ligne de métro a été confié à un partenariat algéro-étranger.

medDZ
23/04/2009, 01h55
le projet du métro d'Alger a été totalement gelé au milieu des années 80 quand le pétrole ne valait presque rien et qu'il n'y avait pas grand choses dans les caisses de l'état,

avec l'augmentation des cours du pétrole au début des années 2000, le financement du projet est redevenu possible, nous sommes un pays très dépendant des hydrocarbures mais vaut mieux tard que jamais.

Avucic
23/04/2009, 03h29
le projet du métro d'Alger a été totalement gelé au milieu des années 80 quand le pétrole ne valait presque rien et qu'il n'y avait pas grand choses dans les caisses de l'état,

avec l'augmentation des cours du pétrole au début des années 2000, le financement du projet est redevenu possible, nous sommes un pays très dépendant des hydrocarbures mais vaut mieux tard que jamais.Il me semble que les travaux ont été arrêtés au début parce que:
-il y avait avait des éboulements
-et trop d'eau qui innondait les galeries.

Je me rappelle avoir fait un tour dans le voisinage du chantier, et quelqu'un avait suggéré qu'il fallait peut être réorienter les travaux.
Il voulait (suggestion) qu'on fasse des forage pour alimenter Alger en eau d'une façon adéquate!
Surtout que certains quartiers manquaient d'eau en été (vers 1978)

Et comme le temps a passé!

DZmes Bond
23/04/2009, 14h09
Comme dit le dicton : "Mieux vaut tard que jamais". Même si le retard est inexcusable (un project doit toujours aboutir à temps), imaginez-vous s'ils l'avaient vraiment abandonné...
Il va faire beaucoup de bien car la circulation à Alger est un vrai ****** !

ghazaouet
25/04/2009, 13h12
vous savez il y a combien de ligne pour se metro?

medDZ
25/04/2009, 13h20
la ligne 1 et quasiment terminée, phase de tests.

elle doit être prolongée par la suite,

2 autres lignes sont prévus

http://img522.imageshack.us/img522/3775/0acommetroalgierkx3.gif

Cookies