PDA

Voir la version complète : Le président ukrainien veut revoir les accords gaziers signés avec Moscou


nacer-eddine06
22/04/2009, 20h57
KIEV - Le président ukrainien Viktor Iouchtchenko a souhaité mercredi revoir les accords gaziers conclus en janvier avec Moscou pour mettre fin à la guerre gazière entre les deux pays et qu'il a jugé désavantageux pour Kiev.

"Il faut revenir sur le sujet des relations gazières de la façon la plus ouverte, sur la base de principes clairs", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse à Kiev.

Les accords de "janvier 2009, ni l'Ukraine ni la Russie ne peuvent en être fières. Les accords conclus (...) clonent des problèmes" et "ne renforcent le sentiment de stabilité ni chez les Russes, ni chez les Ukrainiens, ni chez les Européens", a encore souligné le chef de l'Etat.

Ces documents sont "asymétriques" et désavantageux pour l'Ukraine, car ils fixent un minimum de gaz devant être acheté par Kiev sans en faire autant pour le volume d'hydrocarbure que la Russie doit faire transiter vers l'Europe par le territoire ukrainien, a-t-il expliqué.

"A partir de 2010, on ne saura même pas d'avance quel volume du gaz sera acheminé" via l'Ukraine, s'est insurgé M. Iouchtchenko.

Et le prix du gaz russe en 2009 pour l'Ukraine (280 dollars/1.000 m3 au deuxième trimestre), par laquelle transite 82% du gaz russe destiné à l'Europe, dépasse celui payé par l'Allemagne, a-t-il assuré.

Le tarif du transit payé par la Russie à Kiev (1,7 dollar/1.000 m3 sur 100 kilomètres) reste pourtant largement inférieur au niveau européen, a-t-il poursuivi.

"Aucune société européenne ne pompe le gaz à ce prix-là. Tout le monde comprend que c'est désavantageux (...) Le tarif ne couvre pas les frais" de transport, a-t-il lancé.

En janvier dernier, un grave conflit gazier entre Kiev et Moscou a provoqué la suspension par la Russie de ses livraisons de gaz à l'Ukraine pendant plus de deux semaines, provoquant une crise qui a affecté de nombreux pays européens.

(©AFP / 22 avril 2009 20h44)

Cookies