PDA

Voir la version complète : le Brésil propose de créer une "taxe pétrole"


Thirga.ounevdhou
24/04/2009, 19h57
Réchauffement climatique: le Brésil propose de créer une "taxe pétrole"


Le Brésil a proposé au G8 de Syracuse l'instauration d'une taxe de 10% sur les bénéfices de l'industrie pétrolière pour alimenter le fonds climat permettant aux pays en développement de financer les efforts nécessaires pour lutter contre le réchauffement climatique.

"Nous sommes convaincus que la Taxe carbone ne suffira pas à elle seule à financer les adaptations nécessaires à l'objectif des Nations unies de limiter la hausse des températures à 2 degrés celsius à la fin de ce siècle", a affirmé Carlos Minc, le ministre brésilien de l'Environnement au cours d'une conférence de presse.

"L'industrie internationale du pétrole peut supporter une telle taxe sur ses bénéfices et le prix du pétrole qui a atteint des sommets il y a un an et qui n'est plus que de 50 dollars le baril n'en sera pas affecté", a estimé M. Minc.

M. Minc, dont le pays préside le groupe des 17 pays en développement détenant la plus grande part de la biodiversité mondiale a également indiqué que le Brésil avait obtenu à Syracuse que la défense de la biodiversité soit placée dans les priorités de Copenhague sur le même plan que le réchauffement climatique.

"Sans cela, et notamment un engagement à ce que la biodiversité donne lieu à un paiement compensatoire de la part des pays riches à partir de 2010, nous n'aurions pas signé la charte de Syracuse", a affirmé le ministre.

M. Minc a estimé que Syracuse avait été "une bonne réunion car n'étant pas décisionnelle, elle avait permis des échanges constructifs entre les pays du G8 et les autres".

"Les pays en développement savent que les pays développés n'atteindront pas seuls l'objectif de limiter la hausse des températures à 2 degrés celsius et qu'il leur faudra faire leur part dans la limitation des émissions de CO2", a dit M. Minc.

"Il y a une grande méfiance entre les deux groupes mais tout le monde a été d'accord pour estimer qu'il fallait établir des compromis différenciés (avec des objectifs différents pour les pays riches et les pays pauvres), réciproques (chacun fait un pas) et substantiels", a-t-il expliqué.

(©AFP / 24 avril 2009)

pyrhamid
25/04/2009, 12h27
cela va etre boté en touche surtout en periode de crise

noubat
25/04/2009, 13h23
Le Brésil a proposé au G8 de Syracuse l'instauration d'une taxe de 10% sur les bénéfices de l'industrie pétrolière pour alimenter le fonds climat

des taxes existent au niveau national!

Cookies