PDA

Voir la version complète : Recul de 6,23 % du marché algérien de l’automobile


DZone
24/04/2009, 23h02
72 802 véhicules importés au premier trimestre

Les ventes des véhicules neufs en Algérie ont reculé de 6,23 % au 1er trimestre 2009 par rapport à la même période de 2008, selon les données recueillies auprès du Centre national de l’informatique et des statistiques (CNIS) des douanes. 72 802 véhicules de différentes marques ont été introduits en Algérie pour une valeur globale de 71,228 milliards de dinars durant les trois premiers mois de l’année, contre 77 639 unités pour un montant de 68,824 milliards de dinars au 1er trimestre 2008.

Les statistiques douanières indiquent que les véhicules introduits par les concessionnaires ont enregistré une légère baisse de 5,20 % en totalisant 68 303 unités pour une valeur de 64,789 milliards de dinars, contre 72 050 unités pour 61, 287 milliards durant la même période de 2008. La baisse concerne également les véhicules achetés par les particuliers (-19,50 %) qui sont passés à 4499 unités pour un montant de 6,439 milliards de dinars, contre 5589 unités pour 7, 537 milliards. Ces chiffres dénotent une fois de plus que le nombre des véhicules importées par les particuliers reste très modeste par rapport à celui réalisé par les concessionnaires dont l’activité commerciale est dopée par le crédit automobile octroyé par les différents banques nationales et étrangères installées en Algérie.

Le marché de l’automobile durant cette période a profité aux constructeur japonais Toyota qui a réalisé le meilleur score en terme de valeur avec 14,156 milliards de dinars pour 10 902 unités commercialisées, contre 11,660 milliards de dinars pour 9360 unités durant le 1er trimestre 2008.
Le constructeur français Renault a réalisé des résultats appréciables, bien que ses ventes aient reculé à 11 104 unités pour 7,366 milliards de dinars, contre 12 658 unités pour 8,062 milliards de dinars au 1er trimestre 2008. Dans le détail, 10 984 voitures ont été commercialisées par Renault Algérie durant les trois premiers mois de l’année pour 6,528 milliards de dinars et 120 engins par Renault Trucks pour un montant de 838 millions de dinars.

Elsecom - Isuzu, qui représente des marques asiatiques (Isuzu, Maruti…) a raflé la troisième place. En progression de 60,05 %, ses ventes ont bondi à 9 227 unités pour 6,905 milliards de dinars, contre 5 765 unités pour 3,386 milliards de dinars durant le 1er trimestre de 2008.

Diamal, l’importateur et le distributeur automobile multimarques (Opel, Chevrolet et General Motors), s’est classée en quatrième position en terme d’unités importées, malgré un recul de 32,82 % par rapport au 1er trimestre 2008, en passant à 7 178 unités pour une valeur de 4,894 milliards de dinars, contre 10 684 pour 6,065 milliards de dinars.

Le sud-coréen Hyundai qui a connu la même tendance baissière pour le nombre de véhicules importés (-38,76 %) a introduit 5 515 unités pour 4,225 milliards de dinars durant le trimestre écoulé, contre 9 005 unités pour un montant de 4,967 milliards de dinars au 1er trimestre de 2008.

Le constructeur Peugeot Algérie a connu un déclin de 12,97 % durant la période considérée. Ses importations ont baissé à 4 596 unités pour 4,593 milliards de dinars, contre 5 281 unités pour 4,977 milliards de dinars. Le sud-coréen Kia Motors a progressé de 24,83 % en passant de 3 025 unités pour 1,819 milliards de dinars à 3 776 unités pour 3,104 milliards. Le marché algérien de l’automobile a pleinement profité aux marques allemandes commercialisées par Sovac (Volkswagen, Audi…) qui ont enregistré un bond de 89,11 %, en atteignant 2 899 unités pour 3,975 milliards de dollars, contre 1 533 unités pour 1,688 milliards de dinars au 1er trimestre 2008.

Jeune Indépendant

Cookies