PDA

Voir la version complète : Chirac : monsieur promesse


Adhrhar
15/11/2005, 10h24
Vous avez vu hier soir à 20 Heures ?

Un Chirac dépassé par les événements, vieillissant, sans motivation, …

Désespérant de voir le président de la France qui s »est senti « obligé « d’intervenir pour ne rien proposer. Toutes ses proposition ne sont que du copier coller d’anciennes promesses non tenues. Pourquoi seraient elles tenues plus aujourd’hui qu’hier ? Surtout qu’il est presque en fin de mandat. Evidemment il faut être dupe pour y croire. Je ne veux pas être un dupe.

Le plus embêtant c’est que je ne vois pas d’autres personnes à la hauteur.

Sorkozy que tout le monde considère comme le favoris n’est pas rassurant avec ses gesticulations à tous azimuts.

De Villepin je ne le sens pas encore.

Les socialistes brillent par leurs absence.

La seule chose d’importance en urgence c’est que le feu s’apaise.

Vous avez des idées la dessus ?

zlabiya
15/11/2005, 10h29
moi je pense que le peuple est exigeant
on peut pas s'occuper de tout le monde
d'un côté les chômeurs
de l'autre le racisme
puis les impôts
puis les handicapés
chacun veut qu'on s'occupe de lui
peu importe la personne qui sera au pouvoir, on ne pourra jamais satisfaire tous les besoins d'un pays

Bachi
15/11/2005, 11h58
Moi, je l'ai trouvé intelligent..
Le seul hic, c'est qu'il devient redondant.

lily
15/11/2005, 12h33
parole parole et encore des paroles lalalala
j'ai sorti un kleenex !

Space
15/11/2005, 12h56
le gouvernemant francais et dépasser par les evenements ,commis par des gamins de 13 -14ans ,que feront t'ils en cas d'attaque terroriste ..........

Johndoe54
15/11/2005, 14h05
que feront t'ils en cas d'attaque terroriste
Je pense que la gestion d'une attaque terroriste est plus simple que la gestion d'une émeute causé par des momes de 12 à 16 ans, d'ailleur, je pense que l'état s'en est assez bien sortie dans la mesure où il n'y a eu aucun mort ce qui aurait pu arriver très facilement.
En ce qui concerne monsieur le président de la république, je pense qu'il a bien parlé, qu'il a utilisé les bons termes et que bien sur on doit attendre certaines réformes de sa part, par contre, je pense qu'attendre dors et déjà des résultats concrait serait faire preuve de trop d'optimisne et d'un manque de réflexion car ce problème a une solution mais cette solution demandera surement du temps avant de porter ces fruits d'où vient le vréritable problème de savoir si le partie qui emportera les election de 2007 aura le courage et l'inteligence de garder les réformes qui sembles marcher !

Tad
15/11/2005, 15h21
En 1995, Chirac nous avait sensibilisé avec la fracture sociale, en 2002, chirac nous avait exaspéré avec l'insécurité, en 2005, chirac nous explique que la fracture sociale engendre l'insécurité... :redface:

J'aurai aimé vous croire de nouveau monsieur le Président mais je ne le peux plus... :redface:

Kyo
15/11/2005, 15h35
Est-il le seul homme à plaindre dans tous les évenements que vit la france actuellement ?

Space
15/11/2005, 15h38
j'ai du mal a croire ,qu'il va realiser en 1 ans et demi (comme il a dit ) ce qu'il n'a pas fait depuis 1995 ......
sauf s'il a une baguette magique :lol:

zlabiya
15/11/2005, 15h46
il faudrait peut-être que le peuple se bouge un peu le popotin au lieu de se plaindre
faut pas s'attendre au miracle
ce n'est pas au gouvernement de vous ramener une cuillère en or jusqu'à votre bouche
une fois de plus, il est plus facile de s'attaquer aux autres qu'à soi même
ce qu'il devrait faire chirac, c'est de tout privatiser et supprimer les aides sociales, la CAF, les réductions pour les trnasports en commun pour les familes nombreuses, les retraites, les pensions
pourquoi pas privatiser l'assurance maladie et laisser le peuple se l'offrir soi même
à mon avis, certains ont été trop gâtés qu'ils sont devenus de plus en plus aveugle, fainéant, non reconnaissant
pourquoi pas lui demander une vie gratuite aussi, et sans boulot
juste la makla et la raha

ça va pas plaire mais en vous lisant j'ai l'impression qu'on vous a trop gâté.

Bachi
15/11/2005, 15h51
Bajour Patisserie,
raki mliha el youm?
Al hamdou lillah...


pourquoi pas lui demander une vie gratuite aussi, et sans boulot
juste la makla et la raha


hahahaha,
je suis tres tres mais tres pour: el makla ou rahha...

Quand Chirac se decidera, j'immigre en France sans tarder.

Space
15/11/2005, 15h52
oui c'est ça zlabiya
tu veux que tout le monde ce retrouve dans la mer***
personnellement j'ai jamais vécu une discrimination ,de quoi que ce soit ,mais penser qu'a sa personne et ignorer les gens qui vivent ça, c'est de l'egoisme pur et dur ...
et chirac lui meme reconnait qu'il y'a de la discrimination a tout les niveaux .........

Virginie
15/11/2005, 15h58
Kyo, Chichi n'est pas le moins du monde à plaindre. Il est allé au bout de son mandat, a échappé à la justice et laisse en héritage aux challengers de son propre camp qu'il n'a cessé de vouloir descendre une situation plutôt explosive... A voir lors de l'élection présidentielle. Malgré la contrition de façade, il doit être plutôt content notre président. Surtout que celui qui est le plus en cause dans ces évènements est le rival de son poulain... Et peu importe l'incurie (pas l'écurie) de la politique française (et pas qu'elle!) aujourd'hui, de toutes façons on aura le choix entre bonnet d'âne et bonnet de nuit et notre ciel restera gris !

Ceci dit, je n'attends pas d'homme providentiel comme encore beaucoup de gens aujourd'hui... Et je ne crois pas, bien que ça me semble le seul remède, que demain en nous reveillant nous aurons tous cette subite prise de conscience qui rassemblerait nos débats et nos initiatives vers une volonté d'optimiser nos richeses en premier lieu humaines, de se respecter les uns les autres, de respecter autant les libertés individuelles de TOUS sans considération de ressources que de faire en sorte que chacun ait accès aux connaissances et aux ressources qui permette d'être utile à soi-même et à la société, de ne laisser personne en marge de cette société que nous créons et dont nous profitons avec, souvent, le plus profond mépris les uns pour les autres... Donc rien de nouveau sous le soleil de France, qu'il soit de Satan ou seulement d'Adam :s

C'est à la fois un peu plus dur que ce que je pense réellement et un peu plus confus que ce que je pourrais en dire si je n'avais que ça à faire mais j'espère me tromper, j'espère (sans certitude face à l'avenir) que le(s) déclics de la prise de conscience et de de la mise en oeuvre n'appelleront pas d'autres "évènements"... Ni l'optimisme ni le fatalisme ne sont proscris dans ma maison donc c ouvert.

Bachi
15/11/2005, 16h13
Virgine, bonjour...
Intéressant ce que tu as écris...

Il est certain que Chirac ne peut rien faire tout seul pour changer les mentalités étroites...
Ma question:
Depuis le temps que ça dure, n'est-il pas trop tard ?

lily
15/11/2005, 16h34
depuis que monsieur chirac a parlé je ne sais pas pourquoi mais il n'y a plus un jeunes dehors ont ils trouvé du travail? ah non excusez moi ils étaent cachés derrière un arbre !

rien ne changera! en plus on ne peut aller nulle part on est complérment déraciné ! l'algérie ne fait et ne fera jamais rien pour nous! demain si on devait tous rentrer je me demande si elle le supporterait ! je ne pense pas ! donc ou iront nous la est la question !

on est une minaurité a avoir pu faire des études en se battant (jeparle des français d'origine algérienne ceux qui sont nés ici...) on est combien a bien gagner notre vie en travaillant ?!? moi j'ai peur pour mes enfants !

Virginie
15/11/2005, 17h06
Bonsoir Bachi... Oups, pardon... Bonsoir AAAAli :redface: ,

Mon sentiment n'est pas très bon... Je crois que pour une partie d'entre nous (car je considère les jeunes casseurs comme des notres) pour cette partie qui n'a pas pu se formater selon les règles en vigueur, le rétablissement est fort difficile et les heurts encore à prévoir surtout si des requins se mettent en position de tirer des dividendes personnels de ces situations d'insurrection (comme c toujours le cas)... Mais pas impossible même si certaines situations resteront très inconfortables... Et pour nous tous, ce sera très dur de mettre en oeuvre des solutions (je pense qu'il y en a) dont nous ne serons pas les bénéficiaires car elles se jouent dans les temps par le renouvellement générationnel. Disons que les solutions doivent être envisagées aujourd'hui dans selon deux axes : immédiat, pour les générations concernées et pour l'avenir, afin qu'on ne se retrouve pas dans la même situation dans 5, 10, 20, 30 ou plus... Parce que je crois que ces solutions passent en priorité par l'éducation et qu'il nous faudrait être capables de vouloir pour nos enfants meilleur que pour nous. Je crois aux valeurs des Lumières et plutôt que le recul auquel on assiste aujourd'hui sur ce sujet, je pense que c'est leur avènement réel (on ne fait jusqu'à aujourd'hui que stigmatiser ses échecs) qui pourrait nous faire avancer tous. La remise en cause des droits de l'homme et de la citoyenneté (dont certains discutent) seraient tout à fait malencontreuse. Parce que si ce "citoyen" et ses "droits" ont été bafoués aussitôt qu'érigés (une seule date au hasard sur ce thème : 1830, colonisation et répression de la Commune par les mêmes troupes que celles qui prirent Alger) et qu'ils ressemblent à une sorte de pinocchio façonné par un gépetto psychopathe et schizophrène, ce pinocchio pas encore tout à fait humain a déjà échappé à son créateur et il sera toujours un tremplin pour toutes les contestations... Et quand on se met à contester son existence, et bien on se retrouve avec des jeunes qui cassent sans revendiquer puisque de toute façon, on leur a inculqué (pas directement mais par induction) que ça ne servait à rien !

C'est un vaste sujet, il serait bon d'y revenir en profondeur et en détail...

Cependant, je sais que sur un point nous pensons la même chose : chaque humain doit pouvoir bénéficier des mêmes droits que les autres et pour que celà advienne, ce n'est pas seulement au niveau national qu'on pourra faire quelque chose. Celà reviendrais à continuer dans le mode repli nationaliste qui amène certains pays à en vampiriser d'autres pour s'assurer le soutien de leurs populations et les endormir à coup de rmi ou autres soporifiques qui comme la morphine, font passer la douleur mais dont on devient dépendant tout en souffrant et qui ne guérissent pas, et d'autres pays à appliquer une repression féroce pour maîtriser les leurs et rester présent sur l'échiquier international. C'est une question très importante pour la France car il est vrai que notre développement (et donc nos richesses) ont longtemps dépendu de notre influence à l'extérieur et donc de l'appauvrissement d'autres contrées (c encore le cas, de manière détournée et à une autre échelle). Certains ont d'ailleurs osé constater que ce qui est arrivé en France aurait pu arriver ailleurs (en Allemagne, au Québec...). Ce problème trouvera donc sa résolution dans une perspective "globale" qui ne se fera pas en un jour. Et pour laquelle les postulants ne se bousculent pas au portillon.

J'ai essayé d'aborder plusieurs des facettes du problème, j'espère que je n'aurais pas fait de contre sens et ne pas avoir trop tirer de cheveux :bighair: . Ni trop débordé de ta question BAAali...!
Il faudrait développer mais peut-être que ces pistes pourront servir aux réflexions, pour celles qui seront pratiquables.

Le Dico
15/11/2005, 17h35
Je vous livre une citation lue dans le canard enchaîné il y a longtemps; peut-être en 97 avant les législatives.

"Les promesses ne tiennent qu'à ceux qui y croient"

L'auteur de cette phrase n'est autre que..................Chirac.

Bachi
15/11/2005, 19h30
J'ai essayé d'aborder plusieurs des facettes du problème, j'espère que je n'aurais pas fait de contre sens et ne pas avoir trop tirer de cheveux


Non, pas du tout..
En ce qui me concerne, je trouve le tout bien cohérent.
Je partage beaucoup ton avis, et surtout quand tu dépasses l'hexagone.

Il est évident, pour moi, qu'il ne s'agit pas seulement d'un échec d'intégration.
Ces émeutes peuvent tres bien n'être que la pointe d'un iceberg.

Cookies