PDA

Voir la version complète : Moisson precieuse


loune.s
29/04/2009, 10h52
Le figuier ne boit pas son ombre
Il la donne.
En partage
Pour que la terre ait une fraîcheur,
Pour que certains hommes s’étendent
Pour y neiger en songe.
Dans l’attente
D’acquérir un unique royaume
Pendant que d’autres hommes
Creusent la source de demain.
***
Fuite des grues vers le sud en flèche.
Cris divers
Des animaux emportés
Par les crus d’un fleuve
Ramassant tout sur son passage
***
Dans un tombeau entrouvert,
Flottant sur l’eau
Des livres empoussiérés, plus anciens que nous, apportent
La révélation du premier age
Exhumés, le ciel n’en confesse pas pour autant l’usage.
Les brûler, risquerait d’effacer la mémoire de tout un peuple, une moisson précieuse.
Dans l’émerveillement.
Une voix de sel nous mande
Qu’il faut avant tout, procéder avec soin.
Être patient.
Attendre la vingt cinquième heure

Cookies