PDA

Voir la version complète : Démocratie: Le Maroc à la traîne


Page : [1] 2 3 4 5 6 7

transit
29/04/2009, 13h05
Démocratie: Le Maroc à la traîne

L'ancrage des us démocratiques au Maroc a encore un long chemin à parcourir. Preuve en est le rapport élaboré par The Economist Intelligence Unit sur l'index de la démocratie dans le monde dans lequel le royaume occupe la 120ième place sur un total de 167 pays.
Rien de reluisant. Les rédacteurs de ce document ont mis le Maroc dans la catégorie dédiée aux «régimes autoritaires». Notre pays n'est par ailleurs pas le seul à figurer sur cette liste, des pays arabes lui tiennent en effet compagnie comme la Jordanie (117e), la Mauritanie (118e), l'Egypte (119e). Petite consolation, le Maroc devance l'Algérie classée au 133e rang et la Tunisie à la 141e place. Pour une fois Rabat dépasse Tunis dans un classement même celui élaboré par Taransparency International en 2008 donnait au pays Ben Ali une longueur d'avance sur le royaume.

Le rapport a divisé les pays en quatre listes : les pays réellement démocratique dont le nombre est 30, les pays dont le système démocratique à des défauts (50), les pays dont le régime est qualifié d' «hybride» (36) et en dernier lieu les régimes autoritaires (51) où figure le Maroc.

Le rapport du The Economist Intelligence Unit a été élaboré sur la base de critères bien spécifiques tels que le pluralisme, le libre vote et le droit des citoyens à ester en justice des responsables du gouvernement ou des membres de la police. Loin du Maroc, le rapport a salué les avancées enregistrées par certains pays. A titre d'exemple, le Népal est passé de la liste noire des régimes autoritaire
en 2006 à celle des démocraties dites « hybrides». Idem pour le Pakistan ou la Sierra Leone.

Ce classement du Maroc vient en effet confirmer les récents rapports élaborés par des organisations internationales, même le très diplomatique document, rendu publique la semaine dernière, de l'Union européenne a pointé du doigt les incuries en justice, liberté d'expression, lutte contre la corruption et le droit à la création des associations.


Source: Le Soir Echos

btp50
29/04/2009, 13h14
L'ancrage des us démocratiques au Maroc a encore un long chemin à parcourir. Preuve en est le rapport élaboré par The Economist Intelligence Unit
Le journal à une consonance anglosaxone, bien ! Donc americain ou anglais.
C'est quoi leur reference démocratique ? je presume qu'ils ont un etalon, je ne parle pas du poneye mais d'un etalon de mesure democratique.
La démocratie à laquelle ils font allusion est soutenue par des sous marins, des satellites et des portes avions, le Maroc n'a pas tout ca.
.

freesoda
29/04/2009, 13h24
c'est quand même curieux, maroc 120eme, algérie 133eme et un algérien vient poster cet article Maroc a la traîne ...

je suppose que c'est surement parcequ'il juge l'article de qualité, mais bon ça rappellera a jawzia qui parlait de monarchie absolu et qu'on ne pouvait pas faire plus absolu, qu'apparamment chez lui, ils ont réussi ... :lol:

Beidawi II
29/04/2009, 13h30
C'est ridicule d'avancer que le Maroc est un pays autoritaire, et que l'Egypte est au même stade.
Incroyable, les autres trafiquent leurs chiffres et ont paye les pots cassés

ROUMI
29/04/2009, 13h50
transit
Démocratie le maroc à la traine


AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH MDR


le Maroc devance l'Algérie classée au 133e rang et la Tunisie à la 141e place


T'aurais pu éviter de te ridiculiser, à force de vouloir dénigrer on finit par se dénigrer soi même.:72:

El Diez
29/04/2009, 14h38
7ala yourta laha :lol:

transit bchwiya 3lik, au moins tu devais lire l'article avant de "plonger" :mrgreen:

Arès
29/04/2009, 14h48
oui l'Algérie est a la traîne pas la peine de lire un article pour le savoir... pas la peine de vous comparer a elle ... ou le faite d'avoir le sentiment de l'avoir devancer dans un article vous réconforte... c'est comme même malheureux ...

jawzia
29/04/2009, 15h11
je suppose que c'est surement parcequ'il juge l'article de qualité, mais bon ça rappellera a jawzia qui parlait de monarchie absolu et qu'on ne pouvait pas faire plus absolu, qu'apparamment chez lui, ils ont réussi ...
Merci free pour l'interêt que tu portes à mes écrits.

Néanmoins, "l'absolutisme" que j'ai évoqué concernait les pouvoirs "codifiés" par la constitution marocaine au bénéfice du Roi. D'ailleurs, quel autre pouvoir octroyer au Roi qu'il n'ait pas déjà dans l'actuelle constitution ?


Le classement de "The Economist intelligence Unit" se base sur quelques critères liés à des pratiques démocratiques !!

Tu vois, c'est pas pareil !

ROUMI
29/04/2009, 15h13
Ya si Ares où as tu vu qu'on se comparait à l'algérie!!!!
On souligne juste l'incohérence de ton compatriote transit qui à force de vouloir cracher son venin sur le maroc s'est tiré une balle dans le pied, il n'a même pas pris la peine de lire son article jusqu'au bout et il s'est permis de mettre un titre provocateur.

Bachi
29/04/2009, 15h25
Le titre n'a rien de provocateur...
Le Maroc, comme tous les autres pays arabes, est à la traîne dans le monde en matière de démocratie...
Ares a raison, il suffit que l'Algérie ou le Maroc soit meilleur que l'autre pour que les uns ou les autres s'enorgueillissent. Mentalité de tiers monde !...
Dsl

galem99
29/04/2009, 15h31
même le très diplomatique document, rendu publique la semaine dernière, de l'Union européenne a pointé du doigt les incuries en justice, liberté d'expression
C est plus clair ici , meme la liberté d expression est faible , personne ne peut critiquer le roi ou la monarchie , nous savons tous que le procé de Nadya yassine est toujours pas régler .

ROUMI
29/04/2009, 15h33
Le titre n'a rien de provocateur...
Le Maroc, comme tous les autres pays arabes, est à la traîne dans le monde en matière de démocratie...
Ares a raison, il suffit que l'Algérie ou le Maroc soit meilleur que l'autre pour que les uns ou les autres s'enorgueillissent. Mentalité de tiers monde !...
Dsl


Désolé bachi mais je maintient que le titre est porvocateur surtout venant de la personne qui l'a posté, s'il aurait été honnete il aurait mis Démocratie: le maghreb a la traine mais comme il veut casser du marocain, il a omis de faire cette précison.

houari16
29/04/2009, 15h36
AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH MDR ROUMI , le titre n à rien de provocateur !

Tous les pays arabes sont à la traine , sans exception !
Pour couper court tes bobards , nous raconte pas que la monarchie alaouite est la meilleure démocratie dans le monde …

Bachi
29/04/2009, 15h41
Roumi,

Le titre est celui de Le Soir Echos...

ROUMI
29/04/2009, 15h42
nous raconte pas que la monarchie alaouite est la meilleure démocratie dans le monde …

Houari ya sahbi où tu as pu lire ce genre de propos de ma part, je ne suis pas né de la dernière pluie et je ne dirais jamais une chose qui n'a pas de sens????

houari16
29/04/2009, 15h47
ROUMI

OK ! donc , elle n est pas la meilleur , le titre est justifiable !

Arès
29/04/2009, 16h11
On souligne juste l'incohérence de ton compatriote transit qui à force de vouloir cracher son venin sur le maroc s'est tiré une balle dans le pied, il n'a même pas pris la peine de lire son article jusqu'au bout et il s'est permis de mettre un titre provocateur.ROUMI
vous le faite mal !!! est c'est or propos... car c'est un article d'un journal marocain qui axe son analyse sur la position de son pays ... mais en fin de compte, des tiers mondistes qui se tapes dessus ne peut qu'être que bénéfique ... et sûrement pas pour eux...

Mouahnacid
29/04/2009, 16h33
Bonjour à toutes et à tous,

De manière générale, on s'aperçoit que la démocratie régresse un peu partout. Même les chantres des libertés comme les USA et consorts violent le principe (démocratie) pour ne citer que l'infecte "prison" de Guantanamo et ce faisant, l'Occident ne craint pas le ridicule en pointant du doigt des pays du tiersmonde.

Mouahnacid
29/04/2009, 16h48
On oppose traditionnellement la société civile à la classe politique. On désigne par ce terme les politiciens pris dans leur ensemble. Ce groupe est parfois tenté de restreindre l’accès aux charges publiques afin de défendre collectivement son pouvoir.

C’était le cas, par exemple, dans la république romaine finissante du premier siècle avant notre ère. Cicéron constatait avec vanité qu’il était un homme nouveau. Il signifiait par là qu’il était l’un des seuls à n’avoir pas d’ancêtre consul lorsqu’il avait lui-même atteint cette fonction exécutive. Au XVIIIe siècle, en Europe, la tendance était à la fermeture de la bourgeoisie. Cela excluait l’accès des nouveaux venus aux magistratures.

Notre société moderne n’est pas à l’abri de ces phénomènes, même si les restrictions ne proviennent plus d’actions concertées. Les Etats-Unis d’Amérique sont, comme souvent, emblématiques. Sans la détermination et le charisme de Barack Obama, la présidence eût échu vraisemblablement à Hillary Clinton. Celle-ci aurait alors succédé à George Bush, Bill Clinton et George W. Bush. Sans tenir compte des périodes de vice-présidence ni d’un hypothétique second mandat, cela aurait pu signifier que, de 1989 à 2013, deux familles seulement auraient occupé la tête de l’exécutif américain.

De telles situations se retrouvent au niveau des gouverneurs, à la Chambre des représentants et au Sénat. Au contraire de ce qui se passe dans plusieurs pays émergents, ni la richesse familiale, ni le clientélisme, ni des liens de types claniques n’expliquent cette oligarchie. Il faut plutôt y voir les conséquences de la démocratie médiatique.

La notoriété est aujourd’hui le principal moyen pour accéder au pouvoir. Parallèlement, les citoyens sont sollicités par un nombre grandissant de thèmes qui les distraient du débat public. Il s’ensuit deux mouvements convergents. D’une part, les médias personnalisent l’action publique afin de conserver l’intérêt de leurs clients. D’autre part, la notoriété devient héréditaire. Le même phénomène existe dans le domaine du spectacle où des «fils ou fille de» connaissent une accélération en début de carrière. Logiquement, les électeurs, comme les cadres des différents partis, privilégient ceux dont la notoriété semble pouvoir rassembler le plus de suffrages et leur assurer indirectement le succès.

Parmi les grandes réalisations de l’esprit humain, la démocratie occupe une place prééminente. Elle organise notamment la compétition pacifique pour le pouvoir. Elle contribue à garantir nos droits face à l’arbitraire des détenteurs de l’autorité politique. Or les tendances précitées contreviennent aux principes de la démocratie si on la définit comme un ensemble de procédures.

Dans une société ouverte, toutes les places doivent continuer à pouvoir être contestées avec des chances de succès, y compris pour les nouveaux venus. Il faut prendre garde à ce que les fils de nos chefs ne deviennent pas les chefs de nos fils.
_____________________________

Pour en savoir plus:

http://www.laviedesidees.fr/l-universalisme-democratique.html?decoupe_recherche=pierre%20rosan vallon

transit
29/04/2009, 19h10
el diez citation
transit bchwiya 3lik, au moins tu devais lire l'article avant de "plonger" :mrgreen:


Non l'ai lu avant de rire , le contraste avec tous les articles de la presse marocaine ou de nombreux pays SALUE les avancées democratie marocaine

Mouahnacid
29/04/2009, 19h21
mais quand on prend lecture de pareille parodie d'une condamnation pour atteinte "à la personnalité" effectivement la démocratie semble être à la traîne au Maroc.
______________________

Rebondissement inattendu dans l’affaire du jeune blogueur Mohamed ERRAJI condamné lundi dernier par le tribunal de première instance d’Agadir à une lourde peine de prison (2 ans ferme) et à une amende de 5000 DH pour «non respect de la personne du Roi», dans un procès expéditif.

http://www.************/def.asp?codelangue=23&id_info=144650&date_ar=2009-4-29%2017:9:00

kems
29/04/2009, 19h44
democratie???:rolleyes:........plutot une dictature royale

Geass
29/04/2009, 20h40
Nous sommes fiers de notre dictature pour la plus part. Elle nous va.
Et vous votre dictature vous va-t-elle? :)

kems
29/04/2009, 20h46
imaginez le fils du roi est fou ou bien c .............
bein il faut faire avec !:cry:

Geass
29/04/2009, 21h11
On fait comme on a fait depuis 1200 ans, on le remplace par un autre :)
On ne changerait pas de dynasties si on acceptait des rois de *****.

Et vous, que faites-vous de votre nouveau Prince?

kems
29/04/2009, 21h52
j appel ca de l idolatrie he oui !:mrgreen:

Geass
29/04/2009, 21h56
T'appelles tuer des Rois de l'idolâtrie?
Tu devrais changer de dictionnaire :)
On appelle ça régicide.

kems
29/04/2009, 22h00
wahou! on sort les grands mots:mrgreen: .... mais qui te parle de tuer?:rolleyes:

Geass
29/04/2009, 22h10
Personne. On n'a pas besoin de vous pour réfléchir à quoi faire quand on aura un mauvais Roi, pire que les dirigeants arabes actuels.
On l'a déjà prouvé par plusieurs fois. Ce ne sera pas différent dans le futur.
On a renversé déjà plusieurs dynasties par le passé, certains en ont pris des enseignements.

chicha51
29/04/2009, 22h56
Merci free pour l'interêt que tu portes à mes écrits.
Néanmoins, "l'absolutisme" que j'ai évoqué concernait les pouvoirs "codifiés" par la constitution marocaine au bénéfice du Roi.
D'ailleurs, quel autre pouvoir octroyer au Roi qu'il n'ait pas déjà dans l'actuelle constitution ?
Le classement de "The Economist intelligence Unit" se base sur quelques critères liés à des pratiques démocratiques !!

Tu vois, c'est pas pareil !

Jawzia

.........................................

Pas pareil , en effet!!

C'est vrai que les pratiques d'une junte qui revoit sa constitution ( qui était relativement moderniste : 2 mandats) pour "introniser" un président à vie sont moins "absolutistes" et sont meilleures que celle d'un souverain qui accepte de lâcher du lest quant à ses prérogatives ancestrales.

Depuis 10 ans bien des acquis ont été obtenus au Maroc même s'ils restent insuffisants et qu'il appartient à la société civile marocaine d'aller plus de l'avant, par à-coups, pour pousser le roi à gouverner sans régner

Il n'en reste pas moins que le Maroc "moyenâgeux" et "féodal" est assez bien classé classé ( 120e) par The Economist Intelligence Unit sur un total de 167 pays comparé à un pays "révolutionnaire", "petrodollariste" qui ferme quasiment la marche à la 133 e place.:redface:

Cookies