PDA

Voir la version complète : Les transfuges


Mouldi
16/11/2005, 07h30
Ils ont le visage buriné ,
Ils ont les pieds fissurés ,
Ils ont les regards rivés ,
Ils ont les corps fatigués .

Ils ont quitté leurs villes ,
Ils ont abandonné leurs domiciles ,
A marche forcée deux nuits entières ,
Ils ont pu rejoindre enfin la frontière .

Ils ont pu trouvé un refuge ,
Dans une tente pour les transfuges ,
Pour s’abriter , pour se couvrir ,
Pour subsister , pour se nourrir .

Les femmes versent des larmes chaudes ,
Sur leurs malheurs en cette période ,
Leurs entrailles souffrent le pire ,
Dans la douleur vécue et le souvenir .

Les hommes passent et repassent ,
Ils retournent à la même place ,
Ils guettent l’arrivée d’un camion ,
Pour obtenir quelques rations .

Les enfants ont perdu leurs jeux et leurs sourires ,
Ils découvrent que la vie n’est pas une satire ,
En observant ce monde qui va et vient ,
Réduit à la pauvreté du jour au lendemain.

Trés touché par les malheurs de nos frères pakistanais aprés ce séisme, ce drame m'a inspiré ces quelques lignes

morjane
19/11/2005, 18h27
Bonjour Mouldi,

Merci pour eux. On les oublie bien vite une souffrance chasse l'autre alors que la souffrance reste là.

L'aide humanitaire était bien légère, les nations ont promis et c'est retombé dans l'oubli et puis l'hivers arrivant les bons sentiments aussi.

Merci pour eux en parler c'est lutter contre l'oubli.

Cookies