PDA

Voir la version complète : Akli D. : une caravane berbère qui sillonnera la Kabylie


morjane
30/04/2009, 14h50
L’artiste, «le troubadour», le Bob Marley Kabyle, Akli D, de son vrai nom Akli Dihilès, l’enfant de Draâ El Mizan, va prendre une initiative dans les prochains jours qui consiste à aider les jeunes talents de la Kabylie à produire leurs chansons.

En effet, c’est en compagnie de plus de trente artistes et musiciens étrangers, qu’il sillonnera toute la Kabylie. «C’est une caravane berbère», telle est l’appellation que donne Akli D à ce projet.

A maintes reprises déjà, nous avons entendu l’artiste évoquer le manque de moyens dont souffrent tous les jeunes Kabylies pour se lancer dans le domaine. «Nous allons aider les jeunes artistes à se produire sur scène et nous verrons ce qu’il y a lieu de faire pour leur donner un coup de main. Ils ont besoin de notre soutien”, avait-il déclaré dans «galaxie berbère», lors d’une émission de berbère télévision. Akbli D, qui a connu les difficultés de l’émigration au début des années 80, mesure ce qu’éprouvent les jeunes d’aujourd’hui à enregistrer leur produit, même si ils sont chez eux.

Interrogé lors d’une rencontre avec des jeunes et des associations à Draâ El Mizan sur l’organisation d’un festival de la chanson dans la région, il avait répondu favorablement à l’idée tout en s’engageant à apporter soutien et assistance au projet. «Il ne faut pas attendre que quelqu’un vienne faire la promotion de notre culture à notre place. Nous devons être les premiers à le faire. D’ailleurs, avec des amis autres horizons, je pourrai contribuer à organiser ce festival ici pourvu qu’on trouve des endroits appropriés», a-t-il insisté. Donc, c’est dans cet ordre d’idées que notre «Bob Marley», va se lancer prochainement.

En tout cas Akbli D, aventurier qu’il est, et ce depuis son jeune âge, ne tiendra que promesse. Le public de Draâ El Mizan attend l’auteur de la chanson «Tikhras El Laârvi tranquille» sur scène en été prochain comme il a pris l’habitude de le faire chaque année.

Par La Dépêche de kabylie

Cookies