PDA

Voir la version complète : Complexes terres d'Islam


Ouadane
01/05/2009, 19h18
Paul François Paoli


L'historien Michel Abitbol voit dans la guerre du Rif le signe de la fin de la domination européenne au Maghreb.

http://www.lefigaro.fr/icones/coeur-.gif Nous sommes au Maroc, en 1925, et la guerre du Rif bat son plein, un conflit dont on a oublié la violence. Depuis quatre ans, dans un territoire montagneux qui longe l'Atlantique, un rebelle marocain du nom d'Abd el-Krim tient tête aux puissances coloniales. Son nom est en train de devenir une légende dans le monde arabo-musulman, car il a infligé aux Espagnols une défaite cuisante. Le 9 août 1921, ce sont 12 000 soldats espagnols qui ont trouvé la mort dans une embuscade, avec à leur tête le général Sylvestre qui n'a trouvé d'autre issue que le suicide. Les rebelles vont saisir 30 000 fusils et revolvers, 400 mitrailleuses, plus de 200 canons, des millions de cartouches ! L'Espagne est humiliée et la France qui a imposé son protectorat au Maroc depuis 1912, stupéfaite. Le réveil est dur pour ceux qui croient à l'éternité de la domination européenne. Certes, la révolte sera matée par le général Primo de Rivera, chef du gouvernement espagnol. En usant de moyens massifs, ils vont finir par vaincre Abd el-Krim qui sera envoyé en captivité… à la Réunion ! Mais c'est une victoire à la Pyrrhus et les Marocains ont désormais leur héros.
Parmi les Français, un homme est plus lucide que d'autres : Hubert Lyautey, maréchal de France, résident général du protectorat français au Maroc. Lui qui dirige ce pays dont il se targue de préserver l'identité musulmane sait que le colonialisme n'est pas fait pour durer. « Il est à prévoir que dans un temps plus ou moins lointain, l'Afrique du Nord (…) se détachera de la métropole, déclare-t-il à Rabat. Il faut qu'à ce moment-là - et ce doit être le suprême but de notre politique -, cette séparation se fasse sans douleur et que les regards des indigènes continuent de se tourner avec affection vers la France. » Il ajoutait : « Je n'ai pas cessé d'espérer créer entre ce peuple marocain et nous un état d'âme, une amitié, qui font qu'il restera avec nous le plus longtemps possible… C'est la pensée avec laquelle je vis, je veux me faire aimer de ce peuple. »
L'épisode est relaté par l'orientaliste Michel Abitbol dans L'Histoire du Maroc qui met en évidence la complexité de la présence européenne au Maghreb. Ce livre montre que ce que nous appelons « coloniser » relève d'un ensemble de processus enchevêtrés. Coloniser, c'est toujours dominer, mais toutes les dominations ne sont pas exterminatrices ou spoliatrices. Qu'ont donc fait les Arabes, en Afrique du Nord, sinon coloniser une région où vivaient des Berbères qui revendiquent aujourd'hui encore leur spécificité ? Et pourquoi l'ont-ils fait s'ils n'étaient convaincus de leur supériorité civilisatrice ? Retraçant l'histoire du Maroc depuis ses prémices, Abitbol nous rappelle quelle brillante civilisation a été l'Islam andalou et maghrébin vers les XIe et XIIe siècles. Il nous rappelle aussi ce que son développement doit à la prédation. L'homme, qui, à la fin du VIIe siècle conquiert le Maghreb s'appelle Uqba Ibn Nafi al-Firhi. « Après avoir défait les Byzantins à Baghay et Monastir il affronta les tribus berbères du Mzab avant de se diriger vers Tlemcen et le nord du Maroc. Il parvint à Tanger, où, selon un chroniqueur de l'époque, il tua toute la partie mâle de la population et emmena le reste en captivité puis reçut la soumission de la tribu des Ghomara du Rif… », écrit Abitbol.

La modernité et les idéaux

Parmi les communautés qui se soumettent : les juifs et les chrétiens. On a beaucoup fantasmé sur la relation « idyllique » qu'aurait instaurée l'islam avec ces religions, mais cette idylle était au bénéfice de l'islam. Les juifs, notamment, y étaient citoyens de seconde zone, dihmmis (protégés). Et la sortie de ce statut va contribuer à les rendre indésirables, quelques siècles plus tard, aux yeux des nationalistes arabes, et ce bien avant la naissance d'Israël.
Comme le rappelle l'historien du judaïsme Shmuel Trigano dans un livre collectif, La Fin du judaïsme en terres d'islam, auquel ont collaboré une dizaine d'universitaires, la modernité et les idéaux de 1789 vont être pour les juifs, au Maroc notamment, un moyen de s'émanciper. Expliquant le départ, entre 1945 et 1970, de 900 000 juifs du monde arabe pour Israël et la France, Trigano esquisse les conséquences de cet exode massif sur les structures sociales, économiques et intellectuelles du royaume chérifien.
L'aurait-on cru ? Il détecte un bien curieux tropisme germanophile, et dans certains cas pro-nazi, de nombreux « islamo-nationalistes », depuis Abd el-Krim, jusqu'au grand mufti de Jérusalem, Hadj Amine el-Husseini, qui admirait Hitler. Une réalité qui a été souvent occultée.

L'Histoire du Maroc de Michel Abitbol Perrin, 674 p.,

Le Figaro

Ouadane
01/05/2009, 19h19
Interessant ce que j'ai mis en gras !

tamerlan
01/05/2009, 20h52
Ce livre montre que ce que nous appelons « coloniser » relève d'un ensemble de processus enchevêtrés. Coloniser, c'est toujours dominer, mais toutes les dominations ne sont pas exterminatrices ou spoliatrices. Qu'ont donc fait les Arabes, en Afrique du Nord, sinon coloniser une région où vivaient des Berbères qui revendiquent aujourd'hui encore leur spécificité ? Et pourquoi l'ont-ils fait s'ils n'étaient convaincus de leur supériorité civilisatrice ?

c'est ça la partie la plus interressante..

et le gars devrait relire l'histoire pour comprendre que ce qu'il pensent etre des "colons "arabes sont des berberes musulmans..

myra21
01/05/2009, 20h58
Qu 'attendre d'un ecrivain sioniste?.:22:
A part attaquer et essayer de detruire.............:22:

amicalement
01/05/2009, 21h04
Interessant ce que j'ai mis en gras !

tres intéressant meme, ca prouve qu'il y avaient des vrais hommes au maroc avant que les vendus de la famille royale au solde des sionistes eliminent la majorité et castrent le reste.

diabolo005
01/05/2009, 21h06
dans un territoire montagneux qui longe l'Atlantique,
je ne savais pas que le Rif longe l'Atlantique??
première connerie

amazigh III
01/05/2009, 21h44
Qu'ont donc fait les Arabes, en Afrique du Nord, sinon coloniser une région où vivaient des Berbères qui revendiquent aujourd'hui encore leur spécificité ? Et pourquoi l'ont-ils fait s'ils n'étaient convaincus de leur supériorité civilisatrice ?

Ben, nous, les Amazighs, le savons très bien. Les Arabes sont logés à la même enseigne que tous les colons du monde. :)

myra21
01/05/2009, 21h55
Bonsoir ya M'ghar:
Le sujet parle du rif et du Cheikh Abdel-Krim El-Khatabi
comme son nom l'indique c'est un Arabe originaire du Rif et pas du Souss
n'essaye pas de faire un Hol-Dup chez les Rifains .
Cherche toi un autre homme célèbre de Souss en cherchant bien peut étre trouvera -tu un grand homme du Négoce?

Ouadane
01/05/2009, 22h24
tres intéressant meme, ca prouve qu'il y avaient des vrais hommes au maroc avant que les vendus de la famille royale au solde des sionistes eliminent la majorité et castrent le reste.
La resistance qu'ils ont trouvé au Maroc, ils ne l'ont trouvé ni en Algerie ni en Tunisie.
Le Protectorat qu'ils ont signés en 1912, n'était valable que pour la ville de Fés, ils ont du combattre pour chaque ville, chaque tribu a du etre soumise une a une !
Meknes la ville la plus proche de Fés n'a pas été concernée par la signature du protectorat, il a fallu qu'ils attaquent Meknes !
Chaque region a son heros, dans le Haut Atlas, c'est Moha Zayani, dans la region de khenifra, une importante operation d'environ 8000 hommes se preparaient a attaqués les hommes de ce chef de tribu Zayane, a attaqué ces francais dans la montagne et leur a faits de milliers de morts !
Dans le Sud, les Chleuh ont tenus jusqu'en 1930, ils ont tous pris les armes, et on de nombreuses fois infligés de grosses defaites aux francais, les plus grands resistants du Maroc sont :
-Les Rifains : pas besoin de raconter
-Les Ait Baamrane confrontés a 2 armés la francaise qu'ils ont vaincu et l'espagne qu'ils ont vaincu a plusieurs reprises puisqu'ils ont essayés de les coloniser vainement sa n'est qu'en 1934 qu'ils ont reussi a rentrer, et aprés l'appel des chef de tribu qui subissaient la famine en echange de vivres, car les francais et les espagnols leur ont fait un embargo.
Ils leur feront la guerre 20 ans plus tard, la guerre d'Ifni, guerre ou les espagnols sont attaqués a la meme heure dans plus de 7 postes differents plusieurs miliers de morts espagnols, qui sont contraint de se retirer de tout l'arriere pays seul la ville d'Ifni reste colonisé, la campagne des Ait Baamrane est libéré par la force.
-Ma El Ainine qui avec l'aide du Sultan auquel il faisait allégeance on longtemps resistés aux espagnols et au Francais, la Mauritanie a longtemps été secourue par Ma El Ainine, sa n'est finalement qu'en 1934 que le Sahara espagnol est occupé.
-Les Zayanes de l'Atlas, Moha ou Zayani tombe sur des regiments francais, qui se preparaient a attaquer la confederation pour la soumettre, des milliers de mort francais.
-Sans parler de l'armée de liberation marocaine qui a meme libéré la Mauritanie en plus de la France.

Etc etc.

tamerlan
01/05/2009, 22h31
La resistance qu'ils ont trouvé au Maroc, ils ne l'ont trouvé ni en Algerie ni en Tunisie.

ah l'enfance !!!! c'est beau!!

Ouadane
01/05/2009, 22h56
Cherche toi un autre homme célèbre de Souss en cherchant bien peut étre trouvera -tu un grand homme du Négoce?
Les chleuhs sont ceux qui ont le plus longtemps resisté a la colonisation et les derniers a avoir été colonisés au Maroc ;)
On fete tout les ans, la resistance d'une grande tribu qui est grande partie chleuh. ;)
Et Abdelkrim ElKhattabi est marocain tout comme lui, donc il a le droit de dire ce qu'il veut !

Ouadane
01/05/2009, 22h58
ah l'enfance !!!! c'est beau!!
Ce genre de reponse est bien celle d'un enfant.
Parle avec des arguments, le meilleur de tes resistants est allé se cacher au Maroc et a demandé l'aide aux tribus du Maroc ;)

Cell
01/05/2009, 23h10
Ce genre de reponse est bien celle d'un enfant.
Parle avec des arguments, le meilleur de tes resistants est allé se cacher au Maroc et a demandé l'aide aux tribus du Maroc ;)


allons allons ouadane

ne descend pas à leur niveau , et fais preuve d'un peu plus de respect envers le grand Maghrebin que fut L'emir Abdelkader

jamaloup
01/05/2009, 23h20
ah l'enfance !!!! c'est beau!!

**************************************
c'est pas l''enfan ce c'est la bêtise humaine ,

en tant que marocain tu devrais plutot t'interesser avec dautres marocains sur un forum marocain pkoi abdelkrim alkhattabi est banni de l'histoire officielle du,maroc ,où il est recuperé ,en ometant de signaler qu'il s'est exilé et refusé d'etre enhumé dans la maroc alawite.

Ouadane
01/05/2009, 23h24
en tant que marocain tu devrais plutot t'interesser avec dautres marocains sur un forum marocain pkoi abdelkrim alkhattabi est banni de l'histoire officielle du,maroc ,où il est recuperé ,en ometant de signaler qu'il s'est exilé et refusé d'etre enhumé dans la maroc alawite.Je ne sais pas s'il est banni ou pas, peu m'importe, seule la realité compte, c'etait un grand resistants marocain connu aujourd'hui de tout les marocains, et respecté de tout les marocains, voila l'essentiel ;)
Aprés ce qu'il a fait, ce qu'il était sa ne me regarde pas, s'il avait un probleme avec les alaouites c'est pas mon probleme, il reste marocain c'est sa l'essentiel :)

amazigh III
02/05/2009, 00h03
Merci pour les compliments que tu as adressée à mon peuple. Mais il me semble que tu as oublié un très grand homme que nous avons élu AGLLID Ahmed El hiba comme roi du Souss ( je sais que tu es un peu makhzenien, c'est pour cela que tu n'en pas parlé :)). Celui qui a fait parlé la poudre contre les Français lors de la fameuse guerre de Sidi El Mokhtar en 1911 et un peu partout dans le Souss.

Ouadane
02/05/2009, 00h40
Non, je n'y ai juste pas pensée car El Hiba est le fils de Ma El Ainine, mais il est vrai qu'il a été elu Roi du Souss, et qu'encore une fois l'action d'un sahraoui a a eu pour but la resistance au Maroc, il aurait pu aller en Mauritanie mais c'est a la rescouce de Marrakech, Blad Lmakhzen qu'il est allée.
Une autre preuve de la marocanité du Sahara !
Si je ne me trompe pas El Hiba a attaqué Marrakech qu'il a d'ailleurs repris aux francais en recevant le soutient de toutes les tribus par lesquel ils passaient jusqu'au Haouz Marrakech !
Il a essayé de continuer en allant vers Kelaat Sraghna plus au nord a 100km mais il n'as pas reussi, il aurait du se contenter de Marrakech.

btp50
02/05/2009, 01h15
On ne peut pas donner une opinion sans avoir lu le bouquin en entier.
Dans le peut que j'ai lu, j'ai le sentiment, que l'auteur dépeint des mechants arabes venuent d'arabie combattre les valeureux bèrbères du Rif, sans avoir au passage executer tout les males (un genocide perpetré par les arabes sur les rifains).
Bref, il n'y a pas que les espagnoles qui furent mechant avec les rifains, les arabes aussi et en pire ....... ben voyons !
.
Les marocains ont trouvé leur heros !
C'est bien, vaut mieu tard que jamais :)
.

tamerlan
02/05/2009, 11h28
Parle avec des arguments, le meilleur de tes resistants est allé se cacher au Maroc et a demandé l'aide aux tribus du Maroc

vu ta phrase :

La resistance qu'ils ont trouvé au Maroc, ils ne l'ont trouvé ni en Algerie ni en Tunisie

j'ai supposé que tu n'etais pas sensible aux arguments ou du moins tu etais plus sensible aux slogans et au mythes qui peuvent donner un sentiment de satisfaction immmediat..mais si tu es chercheur de la verité je te donnerai un fil..je suppose que tu penses que l meilleur de nos resistants est abdelkader (d'apres ton intervention) nous pensons que c'est plutot le plus mediatisé et parmis les plus valeureux...je te dirai une phrase : le traité de Tanger de 1844 entre le maroc et la france

si ça t'interresses..vas y

Cookies