PDA

Voir la version complète : Championnats d’Afrique de judo: Deux médailles en or pour l'Algérie


morjane
03/05/2009, 10h04
Six médailles, dont deux en or, pour l'Algérie à la 30e édition des Championnats d’Afrique de judo.

Le gymnase Pandit Sahadeo, lieu de grands événements sportifs mauriciens, a été à nouveau en effervescence avec le regroupement de la crème du judo continental pour d’autres conquêtes.

En effet, le coup d’envoi de la 30e édition des Championnats d’Afrique seniors de judo a tenu ses promesses avec l’entrée en lice de nos représentants qui se sont fort bien illustrés, comme à l’accoutumée, dès les premiers combats.Au-delà de la forte participation des pays du continent - 24 au total - la présence des pays arabes, dont les Algériens et les Egyptiens, rend l’événement encore plus intéressant.

L’Algérie et l’Egypte comptent dans leurs rangs des médaillés olympiques des Jeux de Beijing 2008. Pour la première journée de compétition en individuel, huit catégories ont été au programme, dont quatre chez les filles.

La cérémonie d’ouverture a eu lieu, au cours de l’après-midi, au gymnase Pandit Sahadeo, à Vacoas. Plusieurs animations, notamment des démonstrations d’aïkido, de tækwondo, de lutte gréco-romaine et de combat sumo ainsi qu’un spectacle culturel organisé par Nancy Derougère, sont venues agrémenter cette compétition auxquelles viendront succéder les premières finales de ces championnats.

Le premier acte a vu, sans surprise aucune, le net ascendant des nations venant de l’Afrique du Nord avec, en tête, l’Egypte qui s’est imposée dans trois des huit finales disputées jeudi dernier. Quoique, dans un de ces duels, le médaillé égyptien des JO de Beijing, Hosham Mesbah (-90 kg) ait été sérieusement malmené par le Camerounais Dieudonné Dolassen. Cependant, cette suprématie nord-africaine a quand même été pour une fois brisée par la Sénégalaise Fary Seye, au terme d’un combat acharné, triomphant par ippon de notre représentante Aïda Mezerna, en -63 kg.

Par ailleurs, la victoire la plus expéditive a été l’œuvre de notre formidable Kahina Hadid, qui n’a eu besoin que d’une dizaine de secondes pour terrasser l’Egyptienne Sarra Wahid (-70 kg). Sa coéquipière Rachida Ouerdane (-78 kg) n’a pas sorti tout son arsenal de guerre pour envoyer au tapis la deuxième Egyptienne Samar Salah. Les deux Algériennes se sont vues récompensées par deux médailles d’or, les premières de la moisson algérienne.

Concernant l’argent, les deux médailles ont été l’œuvre de la malheureuse Aïda Mezerna (-63 kg) et Hassan Azzoun (-100 kg) qui a été battu par l’Egyptien Ramadhan Darwish qui a vengé ses deux compatriotes. Enfin, les médailles de bronze ont été décrochées par Lyes Bouyakoub (-90 kg) et Amar Belgacemi (+100 kg).

Au classement général (dames hommes) l’Algérie occupe la seconde place avec 6 médailles, devancée par l’Egypte qui totalise 8 médailles (3 or, 3 argent et 2 bronze). Le Sénégal occupe la3e place avec 2 médailles (or et argent).

Au classement par catégorie, la sélection algérienne dames est en tête avec 3 médailles (2 or, 1 argent) devant le Sénégal (1 or,1 argent) et l’Egypte (1 or, 2 bronze).

Chez les hommes, l’Algérie occupe provisoirement la 3e place avec une médaille en argent et deux en bronze. La première place est détenue par l’Egypte avec quatre médailles, dont trois en or, suivie du Maroc avec une médaille en or. Ainsi, à l’issue ce premier round, c’est l’Egypte qui pointe en tête au classement avec trois médailles d’or contre deux à l’Algérie, alors que la Tunisie, le Maroc ainsi que le Sénégal suivent avec une chacun. La compétition se poursuit alors que le tournoi par équipes est programmé pour aujourd’hui.

Par la Tribune

Cookies