PDA

Voir la version complète : La FIFA lance une enquête après Turquie-Suisse


morjane
17/11/2005, 15h25
Suite aux débordements et aux violences perpétrés lors du match opposant la Suisse et la Turquie qui devait consacrer l'équipe finaliste pour le mondial 2006, la FIFA a demandé qu'une enquête soit effectué.
Des sanctions allant de l'avertissement à l'expulsion de la fédération reconnue coupable pourront etre effectué.

=====

Sepp Blatter, le président de la FIFA, a condamné les violents incidents survenus en Turquie à l'issue du match de barrage contre la Suisse pour le Mondial 2006 et a annoncé l'ouverture d'une enquête.

"Je peux vous dire une chose, non en tant que Suisse mais en tant que président de la FIFA, c'est que nous agirons vite et fort", a-t-il dit lors d'une conférence de presse à Zurich. "C'est anti fair-play. Les Turcs avaient l'occasion après leur défaite (au match aller) de montrer qu'ils étaient des hôtes accueillants et que la basse vengeance n'était pas de mise dans le football."

La Suisse, victorieuse au match aller 2-0, a arraché sa qualification au bénéfice des buts marqués à l'extérieur, malgré une défaite 4-2 au retour à Istanbul mercredi.

Les joueurs helvètes ont été ensuite pris à partie dans les couloirs menant aux vestiaires.

Les sanctions possibles peuvent aller de l'avertissement à la suspension de la fédération reconnue coupable.

La fin des investigations est prévue le 9 décembre, jour du tirage au sort de la Coupe du monde, a précisé Blatter.

Le défenseur de la sélection suisse Stéphane Grichting, qui joue en France à Auxerre, a été blessé aux testicules et une sonde a dû lui être posée à l'hôpital d'Istanbul, où il a passé la nuit. Il sera indisponible une dizaine de jours.

"FOU FURIEUX"

"L'enquête montrera s'il est aussi utile de mener des investigations contre les Suisses. Nous allons interroger les deux équipes car, bien sûr, les Suisses veulent aussi se justifier après ce qui s'est passé", a ajouté Blatter.

Plus tôt dans la matinée, le président de la FIFA avait déclaré à la radio suisse que la violence le rendait "fou furieux".

"Le fair-play a été foulé aux pieds. Je n'avais jamais vécu quelque chose de tel."

La Turquie, demi-finaliste surprise de la Coupe du Monde 2002, a été frappée de deux amendes et de deux avertissements en raison de l'attitude de son public durant cette campagne de qualification pour le Mondial 2006 en Allemagne.

En arrivant à l'aéroport d'Istanbul, les joueurs suisses avaient dû patienter deux heures au contrôle des passeports et à la livraison des bagages. La police était intervenue pour éviter les débordements des supporters turcs et le car des Suisses avait été bombardé avec des oeufs.

La ministre suisse des Affaires étrangères, Micheline Calm-Rey, a envoyé une lettre de protestation au gouvernement turc, dénonçant un "comportement inacceptable".

La fédération turque de football s'est, elle, plainte de ce que sa sélection ait été raillée par les supporters suisses lors du match aller à Berne. Blatter a précisé à Reuters qu'une enquête serait également menée sur ce match disputé en Suisse.

Source: Reuters

Drissou
17/11/2005, 15h48
Blatter , qui est suisse et supporter de la Suisse, va etre juge dans cette affaire!! Quel cirque...J'ai lu qu'il etait fou de rage contre la Turquie!! C'est meme pas la peine de faire une enquete, la Turquie est deja condamnee!

Johndoe54
18/11/2005, 15h54
Ben, la Turquie mérite bien une condanation !!! C'est un match qui était organisé pas une émeute !
Frapper des joueurs et attaquer leur car n'est pas un acte banale et quelque soit le pays où cela se passe, une condanation est requise car c'est pas des faits pardonables !

aliouette
24/11/2005, 23h38
Excuses : suite aux graves incidents intervenus lors du match Turquie - Suisse, le président de la fédération turcque Levent Biçakçi est venu spécialement en Suisse afin de présenter ses excuses au président de la fédération helvétique Ralph Zloczower.

Cookies