PDA

Voir la version complète : Béchar :c'est parti pour la musique diwane .


Iska
03/05/2009, 15h06
http://www.lequotidien-oran.com/img/font3_icon.gif (javascript:tsz('article_body','10px')) http://www.lequotidien-oran.com/img/font2_icon.gif (javascript:tsz('article_body','12px')) http://www.lequotidien-oran.com/img/font1_icon.gif (javascript:tsz('article_body','14px'))
Béchar: C'est parti pour la musique diwane
par Roukbi A.
http://www.lequotidien-oran.com/files/spacer.gif Le coup d'envoi du Festival culturel national de la musique Diwane (ex-Gnaoua) a été donné en présence des autorités locales et des invités, ce vendredi 1er mai au stade Ennasr à Béchar et se poursuivra jusqu'au 6 de ce mois. Selon l'organisateur de cette manifestation, M. Zaïdi Houcine, cette 3e édition se veut comme les précédentes d'ailleurs un lieu de rencontre annuel des artistes et des amoureux de cette musique ancestrale. En plus de la promotion du Diwane qui est visée à travers cette manifestation culturelle et artistique, des conférences et des débats sont organisés, donnés par des chercheurs et des spécialistes de l'art et de la tradition gnaouie sous la houlette de M. Halim Araou. 20 groupes participent aux compétitions, parmi eux Gnaoua Méchéria, Ouled Hadja Maghnia, Thourat Gnaoua (Oran), Noudjoum Saoura, Fousene Janoub (Annaba), Mirage de Sétif, Club 21 de Skikda, Zaouïa Bilalia de Mascara, Ahl Touba de Sidi Bel-Abbès, Nass El-Ouaha de Béchar et celui suscitant la curiosité de la population bécharie, le talentueux groupe Gnaoua Berbère qui chante en genre Diwane les traditions de Draa El-Mizan et de la Kabylie en langue berbère. Par ailleurs, sont invités à cette rencontre le célèbre groupe Ahalil, Lotfi Double Canon et Mohammed Rouane.

Notons enfin que d'après le programme, les premiers de chacune des trois éditions seront retenus pour participer au festival panafricain qui se tiendra au mois de juillet prochain à Alger.

Cookies