PDA

Voir la version complète : le chanteur idir est-il raciste ?


eole
05/05/2004, 19h15
J’ai lu avec grande stupéfaction une interview du chanteur kabyle idir au quotidien elwaten édition du 8 avril 2004 son titre était « un artiste doit rester un électron libre «
On pouvait lire ce si ; les hommes ne naissent pas égaux en droits et en devoirs contrairement a ce que proclame la déclaration des droits de l’homme, déjà ,biologiquement il y a des différences socialement je n’en parle même pas .mais l’essentiel c’est que les hommes soient de moins en moins inégaux ……………………………….
C’est des paroles digne d’un SS nazi , c’est du racisme pure et dur dans le monde de 2004 on parle encore de différence biologique !!! mais la question que je pose a idir c’est quel est le rapport entre la différence biologique et l’égalité des hommes en droits et en devoirs ???,
Peut être es un lapsus de sa part ? mais au combien révélateur de ses penses hitlérienne .
Et notre presse approuve et applaudie , c’est un grand homme idir pas comme Chirac qui a dit que le premier des droits c’est de manger , mais Chirac en tenant de tel propos était du mauvais cote de la barricade ……………..vive la liberté de la presse nazi en algerie
Enfin dernière question a Mr idir a quand les chambres a gaz ? .comme ça le sang kabyle règnera en maître .toi qui vie en frence fait attention a ce que tu dit le pen est en embuscade .
Décidément chanter et faire la politique ne font pas bon ménage .

A_Melhane
05/05/2004, 19h28
Il fait un simple constat de l’accroissement des inégalitées social c’est tout !!!!!!!
Et il fait très certainement référence à l’Algérie ou les citoyens doivent être musulmans pour être algériens…(Alors qui est raciste ??)

eole
05/05/2004, 19h33
cher dragon ball z il ne fait pas reference au difference social , il parle de difference biologique ............idir est-il devenu darwin ?????
la declaration des droit de l'hommes est clair pas la peine de faire de l'amalgame .

kro-magnon
05/05/2004, 19h34
mais l’essentiel c’est que les hommes soient de moins en moins inégaux

T'as rien compris à la tournure de la phrase d'Idir.

slouka
05/05/2004, 19h40
Salut Eole

Je pense que tu as mal compris les paroles d’Idir :

Les hommes ne naissent pas égaux en droits et en devoirs contrairement a ce que proclame la déclaration des droits de l’homme,

Il parle comme qqu’un qui vit en France (C naturel), qui voit le racisme tout les jours, cette phrase concerne justement le Racisme ambiant sur terre et non pas celui de certains Kabyles ou autres Algériens il parle de la déclaration des droits de l’hommes qui existe mais qui est bafouée encore en 2004 partout dans le Monde. (Une sorte d’explications a la DDH comme elle existe a notre époque et chez nous)

Comme pour des pays en Europe qui ne donnent le droit d’asile qu’a 0.5% des demandeurs (contraire au droit de l’homme) Idir a juste fait une erreur sur le support médiatique de ce message (inadéquat) son texte convient mieux au Monde ou le Point mais pas sur El-Watan
Amitiés,

bladerunner
05/05/2004, 19h40
Idir est un grand artiste et je pense que tu as mal compris ce qu'il voulait dire.

A_Melhane
05/05/2004, 19h41
T'as rien compris à la tournure de la phrase d'Idir.
Rassure moi et dis moi que tu as compris la même chose que moi…

A_Melhane
05/05/2004, 19h43
cher dragon ball z(...)

Tu mérite un bon kameah dans la tronche toi !! :twisted:

superted
05/05/2004, 20h14
notre ami a des difficultés avec le francais !

idir est contre l'idée des "droits naturels des hommes" et il a entierement raison ! il croit en la conquette des droits !

idir .....un ss.... :roll:

sentenza
05/05/2004, 20h18
Quand on connaît les textes d'Idir, ses aspirations à la liberté, je pense que l'on comprend ce qu'il dit.
Autrement, si on a pas un minimu de culture ou d'intelligence, on compare de manière scandaleuse comme le fait Eola, Idir à Hitler.
C'est une insulte très grave vis à vis d'un artiste comme Idir.

nassim
05/05/2004, 20h24
Si Idir était un SS, alors Hitler serait l'élève de Boutef!
A aucun moment, Idir ne donnait l'impression d'être raciste. Comment l'oserait-il, lui le chanteur engagé et connu un peu partout dans le monde pour son combat pour la démocratie et les libertés individuelles?

Sinon, je ne suis pas d'accord avec toi, slouka. El Watan est un journal respecté et qui a eu pas mal de prix internationaux. Il était donc normal qu'Idir s'y exprime en direction du lectorat algérien à la veille des élections.

====
El Watan : Vous avez annoncé que vous voterez pour Saïd Sadi. Pourquoi ce choix ?
Idir : Si je vote pour Saïd Sadi, je vote d’abord pour l’homme. S’il a fait son chemin avec tant de difficulté, c’est d’abord parce qu’il a été blessé dans son identité, puis il a découvert les notions de justice sociale, d’algérianité. La notion d’Algérie est chez lui importante. Ce sont ces gens-là en qui j’ai foi. S’il y avait en lice Benflis et Bouteflika, je n’hésiterai pas. Un artiste, c’est quelqu’un qui ne se suffit pas d’une ligne ou d’un clan. Un artiste a déjà l’humanité entière pour lui, il faut qu’il ait l’Algérie aussi. Je dis que je vote pour Saïd Sadi, mais je suis ouvert à tout le monde, je respecte que les gens n’aillent pas voter. Un artiste doit rester un électron libre, cette espèce de vigie, le doigt qui peut condamner, dénoncer. Kateb Yacine est pour moi la représentation de l’artiste. L’artiste, c’est celui qui donne de l’émotion, qui est utile et qui combat.

El Watan : Quel est ce combat ?
Idir : Les hommes ne naissent pas égaux en droits et en devoirs contrairement à ce que proclame la Déclaration des droits de l’homme. Déjà, biologiquement, il y a des différences, socialement, je n’en parle même pas. Mais l’essentiel, c’est que les hommes soient de moins en moins inégaux et ce sont les petites luttes ou les grandes causes pour lesquelles on se bat, pour la liberté des êtres, pour leur expression, qui font que chaque jour qui passe il y a un meilleur vivable possible pour chacun d’entre nous. C’est le substrat de ma lutte. Dans laquelle, j’inclus les notions d’identité, de démocratie de proximité, de justice sociale, d’égalité pour tous, de laïcité. Mon combat est là.

A lire : http://www.elwatan.com/journal/html/2004/04/08/actualite.htm

slouka
05/05/2004, 20h34
Un jour que je faisais la Route au Fin fonds des USA je me souviens avoir entendu Idir Chanter sur une Radio Locale (Avava Ynouva), mes ami(e)s une chaire de poule indescriptible m’envahit et je me suis dis heureusement qu’il existe (Idir) fierte de toute l'Algerie.
Et je ne pense pas qu’un SS me donne cette sensation

slouka
05/05/2004, 20h37
pourquoi j'aime Saadi de 2004

Idir dit sur Saadi

puis il a découvert les notions de justice sociale, d’algérianité. La notion d’Algérie est chez lui importante.

A_Melhane
05/05/2004, 21h07
........

De qui parle tu ?? Qui a des «difficultés» avec le français ????

citoyen
06/05/2004, 16h37
C'est dommage de remplir un topic de cette façon. C'est dommage d'accorder autant d'intérêt à quelqu'un qui a oublié ses lunettes avant de lire attentivement un journal (pourtant avec des caractères on peu plus lisibles). :ben:
Dans la rubrique tchatche je veux bien :wink:

sheyla
06/05/2004, 20h20
Azul Fellawen

Idir est un homme de grandes valeurs et ses dires fallait bien les comprendre Les hommes ne naissent pas égaux en droits et en devoirs contrairement a ce que proclame la déclaration des droits de l’homme

http://perso.wanadoo.fr/michel.behagle/Cultureberbere/Art/Musique/Idir1.jpgIdir, de son vrai nom Hamid Cheriet est né en 1949 en Kabylie, dans le village d'Aït Lahcêne. Le pseudonyme Idir signifie "Il vivra".Il n'a jamais failli à la défense de sa culture d'origine, et bien mieux, il la fait connaître, tout en gardant sa modestie et sa gentillesse. A chaque événement grave en Kabylie (en 1980, lors du printemps berbère, lors des massacres de civils dans les années 1990 et dernièrement, lors des événements de 2001), il a mis sa notoriété au service de la cause amazighe. Il en est devenu l'un des symboles.
http://perso.wanadoo.fr/michel.behagle/Cultureberbere/Art/musiqueactuelle.htm#Idir.
IDIR:Si j’ai chanté c’est à cause de tout cela. C’est une révolte qui s’est exprimée à travers la chanson. J’avais compris que l’Algérie que je voulais c’était un pays qui devait appartenir à ceux qui l’aiment vraiment, à ceux qui veulent le construire indépendamment de leur langue, de leur race, de leur religion, de leur sexe.
cordialement sheyla.

eole
08/05/2004, 19h31
Azul ,salam alikoum ;

***

Alors qui est vraiment raciste ?????
Je comprend que mes compatriote soit frustre de la mise a l’écart de leur culture (ou plutôt la notre ).
…….mais ce que je ne comprend pas c’est cette culture de l’insulte ,cette vision étroite et communotariste ,et raciste de l’algerie : j’ai l’impression que la Kabylie est une colonie algérienne et que nos gouvernants sont anti –kabyle alors qu’ils sont d’origine différente
des généraux kabyle dont le principal toufik le chef du gouvernement , le président de l’assemble national .des ministre ……….etc.
aussi penser différemment n’est pas forcement être conte toi .pourquoi serai-je frustre qu’un animateur dise salam alikoum ou qu’on passe une émission religieuse ….la majorité des algérien sont musulmans et sa na rien a voire avec la laicite .
la France qui est laïcs ses jours ferries sont noël la toussaint………
et le dimanche on nous passe la messe sur France 2.
Cher compatriote de Kabylie ou d’ailleurs vous en faite quoi l’unité de cette nation de l’harmonie de ce peuple ? pour quoi toute cette division qui nous affaiblie ???nos ennemis rigole en lisant ce genre de débat.
Soyons humble entre nous algériens ,a ceux qui dise ulac smah ulac je dis : pardonne mais n’oublie jamais


===
Merci d'éviter de prendre notre forum pour un dépôt de propos racistes tenus ailleurs.

Anakin.

sentenza
08/05/2004, 19h55
Ton dernier message confirme bien ce que je pensais : tu ne prends aucun recul par rapport à ce que tu lis.
Tu viens nous rapporter les messages d'un forum reconnu par la majorité ici comme raciste et islamophobe, et tu en tires comme conclusion : "les kabyles n'aiment pas l'Algérie, n'aiment pas les arabes, n'aiment pas les musulmans".
C'est très tiré par les cheveux comme raisonnement, pour ne pas dire ridicule.

eole
08/05/2004, 20h15
cher ami mon but n'est pas de dire que les kabyles sont raciste loin de ce la .
mais le contxte ou idir a tenu ces propos est trop confus pour ne pas en tirer des conclusion plus ou moins juste ......je ne veut que croire a ce que cette homme soit sincere.

nassim
08/05/2004, 20h28
Ce n'est pas chez Idir qu'il faut chercher des propos racistes. C'est plutôt du côté d'El Mouradia que tu feras de sinistres trouvailles.

Tiens eole, décontractes-toi en lisant "A vava inouva", la chanson signée Idir et qui a fait le tour du monde des savantes oreilles : http://matoub.kabylie.********/musique-kabyle/tablature-idir.htm :wink:

A_Melhane
08/05/2004, 22h00
Anakin tu n’es pas à la page…
Tu aruais dû le diriger vers le remix funk de "A vava inouva". :1036253828:

morjane
10/05/2004, 10h50
Azul Fellawen,

Idir raciste? Il est en concert en Haute Loire et voici ce qu'on dit de lui
Le chant majeur d'Idir

Son repli identitaire à lui, c'est l'ouverture au monde. Et la défense de sa Kabylie passe par l'évocation des mères intérieures, comme un océan de pure tendresse. Idir nous revient au Firmament.

Idir est cas d'école, exception de la chanson. Son répertoire est quasi immuable, fait de trois disques en tout et pour tout. Et d'un « tube », un seul, A vava inouva, qu'il chante invariablement depuis un bon quart de siècle, né d'un hasard, chanson faite pour autrui, pour quelqu'un qui ne pu alors se rendre à la radio pour la chanter : c'est le jeune Idir, son auteur, alors ingénieur en pétrochimie, qui dû l'interpréter. Ce fut énorme succès ; l'ingénieur devint chanteur.
Idir nous vient au mieux une fois l'an, au pire tous les deux ans. Mais ce n'est pas tant l'artiste qu'on vient voir et entendre, c'est l'ami, le sage, l'intime. Celui qui, toute vedette qu'il est, reste à l'abri des tumultes médiatiques. C'est, selon, le père ou le frère qui s'en vient régulièrement nous rendre visite, nous parler du pays Kabylie, comme s'il en revenait à l'instant, lui qui vit depuis des lustres en exil. En venant nous revoir, il nous rassure aussi de sa bonne santé. Car, là-bas, au bled, les chanteurs sont fragiles du torse, qu'ils offrent aux balles.

Identités

C'est Idir qui vient pleurer les mères restées au pays, regarder la mer et constater que les étoiles au-dessus de l'Algérie sont bien les mêmes qu'ici. C'est lui qui vient panser nos maux et penser, avec nous, l'avenir. C'est lui qui, si besoin est, vient tirer les oreilles aussi.
C'est lui qui, mieux que mille discours, nous parle d'Identités. « Ma flûte est irlandaise, j'y fais de la musique kabyle dessus : c'est une forme d'intégration ». Idir maille sa culture à celle des autres. Non pour la dissoudre, non pour l'opposer, mais pour la faire exister aux yeux du monde, pour la faire s'enrichir au contact de l'autre. On l'a vu jadis tant avec Dan Ar Braz qu'avec Alan Stivell : kabyle et celtes comme poivre et sel, indissociables car d'une racine culturelle presque pareille. On l'a vu avec Thierry « titi » Robin, Geoffroy Oryema, Maxime Le Forestier, Gilles Servat, Manu Chao, Keren Matheson sans calcul médiatique, sans se soucier si la télé sera bien là pour filmer.

Coeur et honnêteté sont sans plan de carrière. Idir n'en a pas. Il vient simplement chanter, distribuer et masser neurones. Il est d'une médecine douce, d'une chanson thérapie qui contient le bacille de l'espoir. Faites gaffe, c'est contagieux !

Samedi 15 mai, 20 h 30 au Firmament à Firminy. (http://www.leprogres.fr/infosdujour/hauteloire/320703.html).

Alors si tous les racistes étaient comme lui.... :dude:

Cookies