PDA

Voir la version complète : KPMG lance le guide investir en Algérie


nassim
05/05/2009, 01h16
KPMG Algérie, cabinet international spécialisé dans l’audit et l’accompagnement de l’investissement, a annoncé, lors d’une conférence de presse, organisée hier, la parution de l’édition 2009 de son guide investir en Algérie. Cette sixième édition est le fruit d’un travail de synthèse effectué par 120 experts du cabinet. “KPMG cherche à travers ce guide à informer la communauté d’affaires algérienne et étrangère dans la conduite de leurs affaires et à aider les investisseurs potentiels à profiter pleinement des opportunités du marché algérien”, explique Jean-Marie Pinel, P-DG de KPMG Algérie. Le document paraît chaque année. “Le guide a été actualisé (mise à jour au 1er janvier 2009) avec l’ensemble des lois et règlements régissant l’investissement et la vie de l’entreprise, lit-on dans le communiqué de presse avec entre autres les dispositions de la loi de finances 2009, les grandes lignes du nouveau système comptable et financier (SCF) qui entrera en vigueur le 1er janvier 2010 et le volet investissement étranger en Algérie avec la description de son cadre réglementaire, de ses dispositifs institutionnels et de soutien ainsi que ses évolutions les plus récentes.”

Dans le chapitre consacré à la présentation générale du pays, l’Algérie est considérée comme un véritable géant énergétique. “Dans le paysage énergétique mondial, l’Algérie occupe la 18e place en matière de réserves pétrolières, la18e en matière de production et la 12e en exportation. Elle occupe la 7e place dans le monde en matière de ressources prouvées en gaz naturel, la 8e en production et la troisième en exportation après la Russie et le Canada. Dans l’espace méditerranéen, sa place est hégémonique puisque l’Algérie est le premier producteur de pétrole et exportateur de pétrole et de gaz naturel. L’Algérie est le premier producteur de gaz naturel liquéfié en Méditerrrannée. En ce qui concerne le gaz naturel, forte de 50% des réserves, de 48% de la production totale et de l’impressionnant taux de 94% des exportations de gaz naturel, l’Algérie n’a pas de rival dans la Méditerranée. Elle est le troisième fournisseur de l’UE en gaz et son quatrième fournisseur énergétique total.” Le texte est également une somme d’informations précieuses en particulier sur la fiscalité des entreprises, le régime juridique des importations et des exportations.

source : Liberté

Cookies