PDA

Voir la version complète : Vaincre Sans les Armes


BeeHive
18/11/2005, 23h34
Le week-end passé, il y avait un petit reportage sur le tremblement de terre au Pakistan dans l’émission de CBS ‘60 Minutes’, un émission très connu pour ses reportages journalistiques de très grandes qualités.

Il montre un petit groupe de treize médecins et infirmiers de NY qui sont partis seul sans l’aide du gouvernement américain, apporter leur aides au pakistanais. Ils ont collectés des fonds et du médicament à NY et partis dans des régions éloignées du Pakistan ou l’aide n’arrive pas.

Croyez moi ce n’est pas un de ces reportage publicité a l’américaine et je sais faire la distinction. Mais juste des américains ordinaires qui ont compris qu’ils pouvaient combattre les extrémistes sans les armes. Et je crois qu’ils on réussi et gagne la ou ils on mit les pieds. Ci-joint quelques extraits traduits du reportage. Vous pouvez trouvez l’article complet sur le lien suivant :

http://www.cbsnews.com/stories/2005/11/10/60minutes/main1036922.shtml

-----------------------------------------------------------------
.
.
They didn’t come to win hearts and minds, but to save lives. Hearts and minds just seemed to follow, and that’s fine with Steve Muth.

"We can inoculate an entire valley, if we're lucky, against radical Islam,” says Muth. “And it's so simple. I'm just a paramedic. It's just a bandage. It's not a $100 million dollar ad campaign from Madison Avenue. It's not, you know, it's not complicated. Could something work better to change somebody's mind? I can't think of anything."
.
.
an 18-month-old boy was brought into the emergency room. His name is Nadeem and his father carried him down the mountain. The trip took five hours.

Nadeem’s mother had a heart attack and died when she saw their house collapse and kill ten family members. And now, Nadeem is dying.
.
.
"You give him back his son", says Steve Muth. "His son's going to be fine. You can see it in their eyes. They're not going to forget you. They're not going to forget you're from where you're from. It will be two generations. They'll still be saying, 'you know, when you were a kid, it was the Americans that came after the earthquake.' They won't forget."
.
-----------------------------------------------------------------
.
.
Il ne sont pas venus pour gagner les coeurs et les mentalités, mais pour sauvez des vies. C’est juste que les cœurs et les mentalités semblent suivrent et c’est ok pour Steve Muth.

"Si nous avons de la chance, nous pouvons vaccinez une vallée entière contre l’islam radical" a dit Muth. "Et c’est si simple. Je suis juste un paramédical. C’est juste un bandage. Ce n’est pas 100 millions de dollars de compagne publicitaire issue de l’avenue Madison. Vous savez, ce n’est pas compliqué. Est-ce qu’il y a quelque chose de mieux pour changer la mentalité de quelqu’un ? Je n’arrive pas penser à autre chose".
.
.
un enfant de 18 mois, a été ramené à la chambre des urgences. Son nom est Nadeem, son père l’a transporté du haut de la montagne. Le voyage a duré 5 heurs.

La mère de Nadeem a eu un arrêt du cœur et morte quand elle vu leur maison s’écrouler et tuer dix membres de sa famille. Et maintenant Nadeem est mourant.
.
.
"Vous lui avez redonner son fils", a dit Steve Muth. "Son fils se portera bien. Vous pouvez le voir à travers ses yeux. Ils ne vont pas vous oublier. Ils ne vont pas oublier d’où tu viens. Apres deux générations, ils continueront a dire ‘vous savez, quand nous étions petits, c’était les américains qui sont venus après le tremblement de terre’, Ils n’oublieront pas".
.
-----------------------------------------------------------------

Des images très fortes, surtout celle de l’enfant mourant dans les bras de son père, qui revient à la vie après l’intervention des yankees, les larmes aux yeux, une semaine après j’ai du mal à l’oublier.

nassim
19/11/2005, 00h16
Je salue l'action de l'équipe d'infirmiers new-yorkais, un vrai exemple d'humanisme, de tolérance et de solidarité. D'après les deux extraits que j'ai vu dans le site de CBS, ils semblaient très professionnels et très sincères.

- Reporter's Notebook: Simon (http://ad.doubleclick.net/adx/news.video/sixtyminutes;show=60minutes;feat=sun;feat=vplayer; media=wmv;vnum=1;sz=320x240;cdn=winmed.cbsig.net/net;ord=865035.asx)
- Aftershock (http://ad.doubleclick.net/adx/news.video/sixtyminutes;show=60minutes;feat=sun;feat=vplayer; media=wmv;vnum=2;sz=320x240;cdn=winmed.cbsig.net/net;ord=343265.asx)

- Merci pour l'info, Beehive.

Ines
19/11/2005, 00h24
Sincèrement et très sincèrement si je pouvais y aller , si j'avais les moyens je serai allée prêter main forte. Parfois on a besoin d'un sourire, d'une caresse, d'un mot gentil ce n'est pas grand chose mais ça peut faire toute la différence.

absente
19/11/2005, 00h27
c'est vraiment triste :sad:

Tau_Alpha
19/11/2005, 08h30
Il y a de bonnes gens partout, meme parmi les peuples et etats les plus vils.
Comme le dit l'adage, les armes font gagner la guerre mais ne font pas gagner la paix.

Thirga.ounevdhou
19/11/2005, 12h10
Tout a fait, la bonté fait partie de l'humanité, et se manifeste, agit malgré tout.
Je salue, a mon tour ttes le bonnes ames; celles qui pensent aux autres avant soi meme. AlhamdliAllah, le monde est Bon et contient encore beaucoup de bien.

MERCI BEAUCOUP POUR LES ARTICLES.

Cookies