PDA

Voir la version complète : L'Algérie au son de l'Europe


morjane
07/05/2009, 13h09
Pendant près de vingt jours, les Algériens pourront voyager sans visa, à la découverte de la musique européenne durant la dixième édition du Festival européen, qui va se tenir du 10 au 31 mai en cours à Riadh El-Feth, à Alger.

L’Europe sera présente en Algérie dans toute sa diversité à travers sa culture artistique. Danse, chant, spectacles et pièces de théâtre pour enfants, seront au menu de ce festival qui permettra aux Algériens de se plonger dans une culture qui ne leur est pas totalement inconnue.

Organisée par la Délégation européenne en Algérie, en collaboration avec le ministère de la Culture, cette manifestation culturelle, qui se veut une passerelle entre l’Union européenne et l’Algérie, va briser les frontières géographiques pour nous transporter, sans barrières linguistiques, dans l’univers musical européen avec toute sa diversité : jazz, soul, folklore, hip hop, flamenco… Laura Baeza Giralt, chef de la Délégation de la Commission européenne en Algérie, qui a animé une conférence de presse hier pour présenter le programme de ce festival, a souligné l’importance de cet événement qui coïncide avec le 30e anniversaire de l’ouverture de la Délégation de la Commission européenne en Algérie.

«Année après année, le petit projet a pris de l’ampleur et de l’assurance. Il constitue, aujourd’hui, l’un des plus importants rendez-vous culturels en Algérie, avec pas moins de 10 000 spectateurs chaque année», a soutenu Mme Baeza en précisant que cette édition sera essentiellement musicale et verra la participation d’une centaine d’artistes de 16 Etats membres de l’UE.

Le festival, qui va réunir tous les pays membres de l’Union européenne avec la Norvège comme invité d’honneur, sera inauguré par la Suède par le chanteur Stephen Simmonds et clôturé par de la musique algérienne avec le groupe Gnawi Gaâda Diwan Béchar. «Notre choix est venu de l’engouement de la jeunesse algérienne pour ce genre de musique», dira la chef de la Délégation de l’EU. Des ateliers de formation son et lumière, encadrés par des techniciens européens, seront également assurés au profit des techniciens de la salle Ibn- Zeydoun. «C’est la nouveauté de cette année», selon la conférencière.

Outre la capitale, trois autres villes algériennes, à savoir Oran, Tlemcen et Boumerdès, vont aussi accueillir le panel de festivités que vont offrir l’Espagne, la France, la Hongrie, l’Autriche, la Grande- Bretagne, l’Italie ou encore la Grèce et le Danemark avec des groupes de musique traditionnelle et moderne.

En temps de crise, quoi de mieux qu’un dialogue musical pour adopter la positive attitude ?

Par Le Soir

Cookies