PDA

Voir la version complète : Ribéry : «Zidane faisait le Ramadhan avec moi»


carlos
07/05/2009, 22h41
Ribéry : «Zidane faisait le Ramadhan avec moi» (3e et dernière partie)

PUBLIE LE : 07-05-2009 | 00:34 | PAR Farid Aït Saâda et Redouane Bo (contact@lebuteur.com)

«J’adore Bouteflika et j’aimerais le rencontrer»
«La photo sur laquelle on me voit avec une bière est fausse»
http://www.lebuteur.com/common/media/image_details/article-3118-ribery07052009-2.jpg D.R.



«Avec Zizou et les musulmans de l’équipe de France, nous rompions le jeûne ensemble»

Quelle est l’image de votre séjour en Algérie qui reste gravée dans votre esprit ?
C’est celle de la maison de mes beaux-parents au village. Elle n’était pas encore finie. J’ai connu des moments dans des endroits très luxueux, mais là, dans cette maison, j’ai retrouvé des souvenirs de mon enfance dans mon quartier. C’était simple : un jour on dort là, un jour on dort dans une autre pièce, cette fois-ci on mange dans un endroit, l’autre fois dans un autre coin… C’est ma mentalité à moi aussi. C’est moi, ça ! J’adore !
Quand vous êtes dans un pays comme l’Allemagne où tout est organisé avec rigueur et discipline, vous vous retrouvez aussi ?
Oui, car c’est tout aussi bien pour la sécurité et le respect des gens. Chacun doit vivre dans son pays comme il l’entend. Les Algériens ont leur façon de vivre et les Allemands ont la leur.
Le fait d’être musulman ne vous pose-t-il pas problème au sein de votre club ou en équipe de France, surtout lorsque vient la période du carême ?
Non, pas du tout. Chacun fait sa vie comme il le pense. En équipe de France, nous avons de la viande halal, tout comme au Bayern Munich. Ils comprennent et ils respectent.
Lorsque vous faisiez le carême avec Zizou en équipe de France, vous rompiez le jeûne ensemble ?
Oui, nous le faisons ensemble, avec les autres joueurs qui faisaient carême, en privé entre nous.
Etes-vous gêné par les contraintes du monde professionnel qui obligent parfois les joueurs à participer à des promotions publicitaires qui vont à l’encontre de leurs convictions religieuses, comme avec des sociétés de paris ou des marques de boissons alcoolisées ?
Non, pas du tout car elles ne sont pas contraignantes. Je vous donne un exemple : nous faisons chaque année des photos pour un sponsor qui est un fabricant de bière et les joueurs tiennent tous une chope, mais pas moi ni mon coéquipier Altintop (joueur turc du Bayern Munich, ndlr). Nous figurons sur les photos, mais sans tenir de chope de bière. Je n’ai pas envie de le faire et je ne le fais pas.
Pourtant, il y a une photo datant d’une année qui a circulé sur Internet où vous tenez une chope de bière…
C’était une photo montage faite pour le club. Dans la photo d’origine, je ne tenais aucune chope. Là, ils avaient fait un montage.
Lors du stage hivernal que vous aviez effectué à Dubaï, vous avez pris le temps d’effectuer une omra aux Lieux saints. Quel souvenir en gardez-vous ?
En fait, je n’ai eu que quatre ou cinq heures pour le faire. Je remercie les deux personnes, des Saoudiens, qui m’ont emmené là-bas. Quand on rentre à La Mecque, il se passe quelque chose en nous.
Vous vous êtes senti en communion avec Dieu ?
Oui, c’est ça. C’était extraordinaire ! Inch’Allah, j’y retournerai.
Pour le grand pèlerinage cette fois-ci ?
Oui, certainement. C’est très beau comme sentiment.
Vos enfants ont des prénoms arabes. Pourquoi ?
J’ai deux filles et je leur ai donné des prénoms musulmans, Hizya et Shahinez. Je l’ai fait par conviction.
Zidane a aussi des enfants, mais il ne leur a pas donné des prénoms musulmans. Pourquoi selon vous ?
C’est son choix et on doit le respecter. Moi, j’ai fait le mien. Peut-être que c’est parce que je me sens algérien quelque part. Si j’ai un garçon inch’Allah, peut-être que je le prénommerai Bilal (rire).
Un mot à l’adresse du public algérien ?
Je lui dis que je suis très content d’être musulman et je suis très content de vivre avec une Algérienne. Inch’allah je ferai toute ma vie avec elle, avec plein d’enfants et beaucoup de bonheur. J’aime beaucoup les Algériens. Je remercie tous ceux qui m’ont montré de l’attention ainsi qu’à ma famille. J’espère retourner bientôt en Algérie. J’espère aussi pouvoir rencontrer un jour le président Bouteflika. Je l’admire beaucoup. Il dégage beaucoup de force et de charisme lorsqu’il parle. Il était prévu que je le voie lors de ma dernière visite, mais cela ne s’est pas fait. Peut-être que l’occasion se présentera prochainement.
Terminons cet entretien par une phrase en arabe…
Salam alikoum les Algériens. Saha labess ? Labess, el hamdoullah. Ana nef’ham chouiya el ârbiya (rire). Ma belle-famille parle l’arabe couramment et mes enfants également. Mes filles disent «bissmillah», «el hamdoullah», «inch’Allah»…
Comptez-vous leur apprendre à faire la prière ?
Bien sûr ! Moi, je vis comme un vrai musulman.
Entretien réalisé à Munich par
Farid Aït Saâda et Redouane Bouhanika
Henry n’est pas musulman
Contrairement à ce que certains médias s’acharnent à faire croire, Thierry Henry ne s’est pas converti à l’Islam. C’est Ribéry lui-même qui nous l’a assuré en marge de l’interview qu’il nous a accordée. La fameuse photo où Henry était à genoux sur le terrain, face contre le sol, que certains médias ont prise comme «preuve» de son islamité, ne prouve rien du tout. Dans cette photo-là, l’attaquant du FC Barcelone embrassait la pelouse après un but qu’il venait d’inscrire tout simplement.
Supporter de Brahim Asloum lundi passé
Lorsque Franck Ribéry dit qu’il se sent très proche des Algériens et des Français d’origine algérienne, il ne dit pas des paroles en l’air. Il prouve cela par des actes. La dernière preuve est sa présence lundi passé à la salle La Palestre, au Cannet (petite ville au nord de Cannes), pour assister à la victoire par KO de son ami Brahim Asloum, champion du monde WBA des mi-mouche, sur le Mexicain Humberto Pool. Bien que le combat soit sans enjeu, Ribéry a tenu à être au premier rang pour apporter son soutien au boxeur français d’origine algérienne.

kems
07/05/2009, 22h51
«Avec Zizou et les musulmans de l’équipe de France, nous rompions le jeûne ensemble»ca fait plaisir....merci

Cookies