PDA

Voir la version complète : La bancassurance se développe en Algérie


nassim
08/05/2009, 01h21
Le développement de la bancassurance s'accélère. Introduit sur le marché algérien des assurances en vertu de la loi de février 2006, ce contrat liant ainsi des institutions bancaires aux compagnies d'assurances intéresse de plus en plus les établissements financiers. Il faut savoir que la bancassurance est une forme d'intermédiation qui permet à l'assureur de distribuer ses produits par l'intermédiaire des banques. En Algérie, cette pratique englobe, en premier lieu, les produits d'assurance de personnes et assurances agricoles. C'est dans ce contexte que les banques multiplient les contrats avec les compagnies d'assurances afin de mettre en œuvre cette pratique. Ainsi, la Banque de l'agriculture et du développement rural (BADR) vient d'annoncer qu'une cinquantaine d'agences pilotes vont intégrer la bancassurance parmi leurs activités à partir de dimanche. Ce nouveau service portera sur la vente, à travers les principales agences de la BADR implantées notamment dans les chefs-lieux de wilayas, des produits d'assurances proposés par la SAA. Les produits concernés par cet accord touchent les produits d'assurance de risques agricoles ayant trait à l'incendie des récoltes, la grêle et les multirisques des serres, jeunes plantations ainsi que les différents types d'élevage, a précisé le communiqué. Les assurances de personnes et de risques habitation sont également prévues dans l'offre de bancassurance proposée par la BADR. "Pour assurer une bonne commercialisation de ces produits d'assurance, les chargés de clientèle de la BADR ont suivi un cycle de formation théorique et un stage pratique au niveau des agences de la SAA", a indiqué jeudi un communiqué de la banque.

Ce partenariat a été rendu possible à la faveur d'une convention signée en avril 2008 par la BADR et la SAA, rappelle-t-on. Il devrait se généraliser sur l'ensemble du réseau de la BADR qui comprend 300 agences réparties sur le territoire national. La BADR bénéficiera, à travers cet accord, d'une rémunération qui lui sera versée par la SAA sous forme de commissions prélevées sur les encaissements des primes d'assurance commercialisées par cette banque. Rappelons dans ce sens que six accords de bancassurance ont été signés entre les compagnies d'assurances et les banques en 2008. La SAA a noué des partenariats avec plusieurs banques publiques à l'image de la BDL et de la Badr. La SAA a également opté pour un partenariat stratégique avec le groupe Macif avec comme objectif la création de filiales dans les différentes branches d'assurance : assurance-vie, bancassurance, etc. Aussi, le groupe bancaire BNP Paribas, via sa filiale Cardif, s'est associé avec la Cnep Banque pour créer une filiale commune dans la bancassurance. La BEA a signé deux importantes conventions de coopération croisée avec ses deux importants clients assureurs, la Compagnie algérienne d'assurance des transports (Caat) et la Compagnie algérienne d'assurance et de réassurance (Caar). Aussi, le CPA s'est associé avec la Caar dans le développement de la bancassurance. Notons que ce produit intéresse de nombreux assureurs étrangers à l'image de l'assureur français Axa.

source : Le Maghreb DZ

Cookies