PDA

Voir la version complète : ESS:Le titre à portée de main


chegevara
10/05/2009, 21h16
Un beau doublé de Ziaya a en effet permis à l’ES Sétif de reprendre seule les commandes de la division 1 avec à la clé 2 points d’avance et 4 matchs en moins dont 1 contre justement cette équipe des Canaris au 8-Mai 45.
Une précieuse victoire qui intervient au bon moment pour rassurer les plus sceptiques des supporters sétifiens qui commençaient à perdre quelque peu patience à la suite des dernières contre-performances enregistrées par les partenaires de Djediet en ces derniers temps.
En effet, les gars de Aïn El Fouara viennent de renouer avec le succès à domicile après avoir connu quelques déboires ces derniers temps et prennent par la même occasion une sérieuse option pour succéder à la JSK (le tenant du titre). «Il fallait bien que nos joueurs se ressaisissent pour chasser le doute qui avait commencé à envahir les esprits. Je pense que ce soir, nous étions dans l’obligation de puiser au plus profond de nos ressources pour venir à bout de cette coriace équipe chélifienne. Il est vrai que l’effet de la fatigue nous inquiète énormément après le récent marathon effectué dernièrement où nos joueurs étaient vraiment usés physiquement, mais le groupe a quand même bien réagi en décrochant cette précieuse victoire», nous dira l’entraîneur-adjoint de l’ESS.
Après donc le temps des vaches maigres que les Sétifiens ont payé au prix fort en se faisant éliminer d’abord de la Coupe d’Algérie qui les fuit depuis une décennie et de la Ligue des champions arabe dont ils ont été vainqueurs deux fois de suite, la joie et l’ambition ont refait surface dans le camp des Noir et Blanc.
En effet, les camarades de Slimane Raho, qui ont récemment pu refaire miraculeusement surface en Coupe de la CAF en dépit de la très lourde défaite concédée en Angola (5-1), se montrent rassurants en championnat comme le confirme le précieux 2-1 acquis aux dépens de l’ASO Chlef. Une victoire qui remet du baume au coeur de ses fans qui s’apprêtent à préparer la grande fête à Aïn El Fouara. Dans un autre registre et concernant la compétition africaine, la direction de l’ESS n’a pas caché ses appréhensions quant à la prochaine rencontre face aux Maliens de Djoliba. «La Coupe de la CAF exige autant de moyens humains que financiers. C’est ce dernier volet qui nous fait défaut et ma foi, si les conditions restent en leur état actuel, il y a fort à parier que nous serons dans l’obligation de ne pas lui accorder toute l’importance voulue. Cela demande beaucoup d’argent surtout si nous accédons aux poules et malheureusement nous n’avons pas les fonds nécessaires pour aller jusqu’au bout», a indiqué le président Serrar.
Slimane TOUMI

Cookies