PDA

Voir la version complète : Virage à droite de la France


nassim
20/11/2005, 23h53
Une majorité de français seraient favorables à la prolongation pour trois mois de l'état d'urgence, à l'expulsion des étrangers (y compris ceux qui sont en situation régulière) condamnés pour violences urbaines, et sont aussi favorables à une définition plus restrictive de l'application des règles du regroupement familial pour les travailleurs étrangers. Bref, comme le conclut le Parisien qui analyse le sondage CSA, la France vire à droite.

Grâce aux émeutiers, Sarkozy a fait plusieurs pas dans sa marche vers l'Elysée.

===
Crise des banlieues: sondage sur l'état d'urgence

Dans un sondage CSA pour Le Parisien dimanche, 68% se disent favorables à la prolongation pour trois mois de l'application de la loi de 1955 sur l'état d'urgence, votée la semaine passée par le Parlement.

55% des sondés se déclarent favorables à l'expulsion des étrangers, même en situation régulière, s'ils ont été condamnés pour violences urbaines.

Une grande majorité d'entre eux soutiennent cependant aussi la création d'un service civil volontaire annoncée le 14 novembre par le président Jacques Chirac et ses propositions en matière de construction de logements sociaux.

Seulement 27% d'entre elles se disent opposées à cette mesure.

56% des sondés sont favorables à une définition plus restrictive de l'application des règles du regroupement familial pour les travailleurs étrangers, dans lequel des dirigeants de droite ont dit ces derniers jours voir une des causes de la crise des banlieues (29% contre).

Selon Le Parisien, qui cite les résultats du sondage CSA, 48% des électeurs socialistes interrogés soutiennent cette mesure défendue par le ministre de l'Intérieur Nicolas Sarkozy et rejoignent ainsi 75% des sympathisants de l'UMP et 82% de ceux du Front national.

En revanche, 85% des personnes interrogées sont d'accord avec la nécessité, rappelée lundi dernier par Jacques Chirac, de faire en sorte que les maires respectent la loi solidarité et renouvellement urbain (SRU) qui leur imposent 20% de logements locatifs sociaux dans leur commune (14% contre).

78% des sondés se déclarent d'accord avec l'idée de créer un service civil volontaire pour 50.000 jeunes d'ici 2007 (contre 20% d'un avis contraire).

Source : France2.fr

Stanislas
21/11/2005, 00h09
Bonsoir nassim....

Tu sais, les sondages sont éphéméres et l'avis des gens est versatile. Le problême des banlieux est certes épineux mais il est mineur par rapport au defis qu'attends la France.

Le prochain candidat à la présidence de la république Francaise devrait élaborer un projet qui redynamise l'economie francaise.


Nicolas Sarkozy avait dit il y'a un mois qu'aucun president n'a été élu sur un bilan mais sur un projet.


Même si son bilan politique est trés correct! economiquement parlant. Je n'ai pas lu ou entendu parlé d'une proposition de l'UMP, ou du PS pour sortir la France du marasme économique.

La tolérance zéro c'est bien, le taux de chômage qui s'approche du zéro c'est mieux !

Enfin si les français auront choisit d'élire Sarkozy en 2007. La mission ne sera pas facile pour lui....Gérer la place Beuveaux n'a rien à voir avec l'ELYSEE.

Je lui souhaite, pour ma part bonne courage.... il en aura besoin.

Stanislas

fethi 03
21/11/2005, 00h23
Le peuple français n'a jamais été ,sociologiquement,à gauche.On peut le regrétter,s'en réjouir mais pas feindre de l'ignorer.
D'ailleurs le discours dominant dans les "banlieux"(Dieu que ce terme est ignoble) n'est pas:"on veut plus de justice" mais "on veut notre part du gateau"ce qui n'est pas tout à fait la meme chose.
Pour le reste que dire?Je crois qu'une des solutions c'est une participation massive de l'electorat issu de l'immigration lors d'elections;
peut-etre..........

Stanislas
21/11/2005, 00h31
Trés belle réplique Fethi..... j'ai apprécié.

Amitiés

fethi 03
21/11/2005, 00h33
stanislas
c'est réconfortant de lire une personne qui a une vue extérieur parce qu'elle donne de la perspective;seulement quand on vit en France,et quand en plus on travail dans le secteur social,on a du mal à rentrer chez soi....... le coeur léger...tant la situation de beaucoup de gens est honteuse.Je dis honteuse parce que éconimiquement nous avons les richesses nécessaires pour les aider

nassim
22/11/2005, 00h08
Tu sais, les sondages sont éphéméres et l'avis des gens est versatile.
Tout à fait. Les sondages sont souvent à relativiser, mais au vu de la série des récents sondages, on peut dire que les émeutes dans les banlieues ont été du pain bénit pour la droite et l'extrême droite qui vont sans doute attirer beaucoup de nouveaux électeurs.

Les thèmes de prédilection de la droite sont généralement : la sécurité, l'immigration et la réduction des dépenses publiques. D'après les récents sondages, une majorité de français soutiennent les positions "radicales" de Sarkozy sur la sécurité et l'immigration, d'où le virage à droite de la France.

Stanislas
22/11/2005, 00h41
Bonosir nassim.

Sarkozy n'a emis aucun projet economique jusqu'a présent ! la France va mal, pas à cause des quelques gamins en mal de vivre mais à cause que la france est en pleine recession.

Tout le monde l'attends sur le projet économique et là et je le trouve peu bavard.....


Il récuse le modéle social francais certes mais en propose t il une alternative économique ? Si il compte copier le modéle américain ou anglais, ilse trompe car les modéles ne s'importent pas ! ce qui marche dans un pays ne marchera pas forcement dan un autre pour pleins de raisons.....


Le point faible de SARKOZY est l'économie.Il n'a rien proposé sur ce plan ! si il arrive à proposer aux francais un plan de relance réaliste. Les portes de l'elysée lui seront ouvertes. Peut étre qu'il sera s'entourer de bon conseilliers !!

nassim
22/11/2005, 00h54
Bonsoir Stan,

Ce sont justement les arguments sécuritaires de Sarkozy et le soutien qu'il a auprès de la population française qui font que socialement, la France vire à droite. Contrairement à Villepin qui reconnait le malaise social à l'origine des émeutes, Sarkozy lui, est convaincu que le manque de sécurité et la loi des bandes sont à l'origine des émeutes en banlieues. Pour le premier poulet de France, c'est une simple question sécuritaire, et il estime qu'il suffira de réinstaller des poulets un peu partout en banlieue pour calmer les "voyous" et ramener la prospérité.

Stanislas
22/11/2005, 01h11
Il faut dire que le prix des journaux en france est cher !!!! ce qui explique la baisse du tirage de libé !

Juste pour info, le journal le plus lu en France et ce lui qui a fait la plus grande progression cette année c'est : l'équipe !!! comme quoi l'éspoir est fédérateur...

Cookies