PDA

Voir la version complète : Abdelmadjid Menasra plaide pour un état islamique en Algérie


Page : [1] 2 3 4 5 6

nassim
15/05/2009, 23h51
Abdelmadjid Menasra a affirmé, hier, lors d’une conférence de presse tenue à Boumerdès, que son nouveau parti militera pour la création d’un État islamique conforme à la constitution algérienne. Répondant à une question posée par un confrère, lui demandant si son mouvement vise la mise en place d’un État islamique l’ex-n°2 du MSP a répondu : “Oui à un état islamique, mais conforme à la constitution algérienne qui énonce que l’Islam est la religion de l’état”, a-t-il précisé, ajoutant que, “de toute manière, celui qui veut créer un État laïque est hors constitution et nous veillerons à l’application de la disposition de la constitution qui stipule que la religion de l’état est l’Islam”. M. Menasra tentera de rectifier le tir en répondant à une autre question sur les risques qu’encourt son parti s’il n’est pas agréé à cause de son fondement religieux et de sa “connotation islamiste”, M. Menasra indiquera que “le Mouvement pour la prédication et le changement (MPC) n’est pas une formation religieuse, ni une association à caractère religieux, mais nous sommes un parti avec une orientation islamique conforme à la constitution”, dira-t-il. Il affirmera qu’il est confiant quant à l’acceptation de son parti par le ministère de l’intérieur.

“Nous veillerons à ce que tout le dossier de notre formation soit conforme à la réglementation, et nous ne doutons pas de l’avis qui sera donné par les autorités”, a-t-il encore ajouté. Il ajoutera que son vrai agrément demeure “le travail sur le terrain de son mouvement et sa capacité de mobilisation”. M. Menasra a, par ailleurs, mis fin hier à tout espoir de réconciliation entre ses partisans et le président du MSP, Abou Djerra Soltani. Menasra a, en effet, annoncé qu’il déposera bientôt un dossier d’agrément de son nouveau parti, le MPC, auprès du ministère de l’intérieur. “Pour le moment, nous sommes en train de consacrer nos efforts pour la structuration et l’encadrement des anciens militants”, indiquera-t-il avant d’ajouter que “les portes seront ouvertes bientôt pour les nouvelles adhésions”. Revenant sur les conditions de la création de son parti, il soulignera que la création du MPC est intervenue après de longues réflexions, et cette décision n’est ni précipitée ni fortuite. “Nous voulons préserver et sauver l’héritage du mouvement de Cheikh Nahnah et continuer à suivre sa voie.” M. Menasra ajoute que lui et ses partisans ne sont pas des dissidents.

“Les dissidents, ce sont ceux qui ont dévié de la voie tracée par Cheikh Nahnah et ceux qui ont trahi ses engagements”, lancera-t-il, avant de préciser que ceux qui l’ont suivi se sont désistés d’une structure qui est devenue vide de sens. Il saisira l’occasion pour lancer un appel aux militants du MSP qui partagent les idées de son mouvement à le rejoindre. “Nous ne sommes pas un mouvement dissident et nous ne sommes pas un mouvement de 3%”, lancera-t-il, en réponse aux dernières déclarations de Soltani qu’il n’a pas cité. Il affirmera que plus de 10 wilayas sont déjà structurées et d’autres sont en cours. “Des élus du MSP ont rejoint notre mouvement à l’exemple de Batna où plus de 40 élus du MSP ont rallié notre mouvement, 35 élus à Alger, 11 à Relizane, 25 à Boumerdès et d’autres se préparent à nous rejoindre”, poursuit-il. Commentant la polémique sur la dissolution de l’APN provoquée par le PT, Menasra affirme que ce n’est guère une priorité et qu’il existe d’autres préoccupations plus importantes pour la population. “Cela prouve qu’il y a un vide politique et que certains partis traversent des difficultés”, a-t-il conclu.

source : Liberté

tamerlan
15/05/2009, 23h55
c'est vrai que le hms versio soltani avait perdu son ame vendu par celui ci au pouvoir pour des interets tres limités...

nacer-eddine06
16/05/2009, 00h05
il n avait pas tort hadj smail
il faut les extermines

l eradication et plus qu a lordre du jour

on leur =onne le doigt
ils veulent le bras

tamerlan
16/05/2009, 00h13
qu'est ce qui a ete donné?? a qui?? et par qui???

taurus
16/05/2009, 00h18
hihihi finalement l'algerie apres 47 ans d'independance n'est ni islamiste a 100% ni democratique,ni laic,...... etc !!!!
elle est quoi en vrai ????

nacer-eddine06
16/05/2009, 00h20
soit pas innocent

Galaad
16/05/2009, 00h22
Vous êtes prévenus. ;)

tamerlan
16/05/2009, 00h35
non mais serieusement...;)

okba30
16/05/2009, 02h51
qu'est ce qui a ete donné?? a qui?? et par qui???
C'est ça le drame de l'Algérie, l'acceptation de l'autre n'est pas pour demain . Pire, il y'en a qui se prennent pour dieu soubhanou sur terre.
Infantiliser l'autre est devenue une caractéristique bien ancrée.

nacer-eddine06
16/05/2009, 03h11
entre enfantiliser et crimaniliser

l autre

y a un pas

ah ya sidi
c quoi votre politique
l extermination e ceux qui ne pensent pas comme vous

perso dieu pour moi votre dieu c papa noel

ETTARGUI
16/05/2009, 08h10
...il n avait pas tort hadj smail
il faut les extermines...

Solas
En somme, tu préconises une sorte de "solution finale" pour ceux qui ont une orientation islamique en Algérie, c'est à dire l'écrasante majorité du peuple Algérie !
Bonjour les petits "Hitler"!
Il faut te rendre à l'évidence l'ami ! Des gens comme toi, ont une représentation statistiquement non significative en Algérie...Et s'ils sont libre d'émettre leurs opinions, ils ne pourront jamais nous dicter leurs lois.

taurus
16/05/2009, 08h58
je pense que le plus gros defi serait l'acceptation de l'autre et de ses idées aussi !!! ne dit on pas qu'il ne s'agit pâs d'aimer ou de haire mais il s'agiot de comprendre ?????

Tamedit n-was
16/05/2009, 09h32
Éradiquer ces pourritures ne me semble pas la solution idoine pour concrétiser le projet de la Démocratie en Algérie.

Il faut revoir les lois passées et revoir la politique de communication appliquée dans notre pays.

hassiba1976
16/05/2009, 10h15
ATTARGHI a dit
"c'est à dire l'écrasante majorité du peuple Algérie "

C'est vrai, mais cette ecrasante majorité comme tu dis est ignorante, il y'en a meme qui ne savent pas compter jusqu'à cent. rappelle- toi, du fameux "allah ekbar" dans le ciel, tout le monde a cru. Pourquoi d'aprés toi? parceque tout simplement, ils ne savent pas, ou ne connaissent pas ce que la science peut faire. Vous leur dites que "une brebis a parlé", en argumentant vos propos par "kala allah kala al rassoul" que tout le monde te croit et suit.
Et tu peux faire l'experience de toi meme, dans n'importe quel domaine, et tu verras que "la majorité des algériens" ont besoin d'étre guidés vers la civilisation et la modernisation que d'un etat islamiste qui les reculerait d'avantage vers "al djahilia". Et on a eu malheureusement des spicimen qui prechent dans ce sens, on voit le resultat sur le terrain. L'obscurantisme dans toute sa splandeur.

Septa
16/05/2009, 10h39
on se laissera pas imposer un pays islamique! je sais pas pourquoi il y a une religiosité exarcébée à outrance mais ça marchait bien avant, là on va vers les libertés restreintes, ça va etre de pire en pire pour la femme ! :confused:

Izno
16/05/2009, 11h45
État islamique ou pas, ça ne changerait pas les habitudes vestimentaires des algériens de 2009 : 99% de femmes voilées. En ce qui concerne les peines peu civilisés du droit musulman:

-la lapidation et la flagellation: il faut 4 témoins, difficilement applicable, sauf pour les naïfs qui se dénoncent.
-Amputation des mains: je ne me sens pas trop concerné, plutôt la maffia qui dirige le pays....

Bouteflika ou benhadj, l'Algérie serait la même, arriérée et rétrograde. le seul point positif serait l'eradication de la corruption.

vivalgerie2002
16/05/2009, 12h04
y a que le peuple NORMALEMENT qui est souvrain de decider la personne et le régime de gouverenement, mais comme ce GHACHI , son droit est altéré, sa souvrainté est confisqué il faut attendre à tous les scénarios de la mafia politicofinancière.

rachid75
16/05/2009, 12h47
C'est vrai, mais cette ecrasante majorité comme tu dis est ignorante, il y'en a meme qui ne savent pas compter jusqu'à cent. rappelle- toi, du fameux "allah ekbar" dans le ciel, tout le monde a cru. Pourquoi d'aprés toi?

Bravo Hassiba!! tu as tout dis,pire encore, non seulement ils ne connaissent rien de la science, mais la seule vision qu'ils ont de l'occident,c'est que c'est un monde dépravé, un monde ou l'homosexuellatié se pratique dans les églises , ou les campus ne sont que des studios de tournage de filmes Pornographiques,ils ignorent même que cet occident domaine le monde dans tous les domaines , par mépris ils les appellent << AHLE EL KITAB>> les gens de la religions, c'est plutot AHLE EL KOUTEB comme disait cette Syrienne farouche opposante des islamistes, car tous les livres que nous utilisons c'est leurs oeuvres, quant à la Douela Islamia, et vu le niveau intellectuel de notre peuple, ça sera le modèle qui fonctionnera le mieux, car nous sommes loin derrière la lucidité et la maturité des peuples occidentales.

nostravostra
16/05/2009, 12h55
Abdelmadjid Menasra plaide pour un état islamique en AlgérieMenasra est un agent de la Moukhabarete. Il s'agite par télécommande. Zerhouni and co veulent réformer le paysage politique de l'Algérie.

tamerlan
16/05/2009, 13h44
@rachid75


autant tu pretends qu'ils ne "connaissent pas"autant je pretendrai que tu en connais est une "caricature" helas usée

okba30
16/05/2009, 15h42
La seule éradication que je préconise est celle de la non acceptation de l'autre, c'est l'usage du nous et des eux, c'est le fait de traiter tout un pan de la société d'ignorants ...
Il y a autant de vision de la société et des moyens d'arriver à bon bord qu'il y a de personnes.
Le grand défi est de pouvoir réunir tout ce beau monde autour d'un projet bien de chez nous.
Ceux qui usent de violence sont de prime abord mises à l'index et questionnés sur leur intentions ...

Gironimoo
16/05/2009, 17h27
La seule éradication que je préconise est celle de la non acceptation de l'autre,
un état islamique c'est déjà la non acceptation de tout ce qui n'est pas "assez" musulman à leur yeux alors là non musulman n'en parlons pas en Algérie nous en savons quelque chose et les exemple d'états islamiques dans le monde ne manque pas ... donc effectivement nous n'auront pas la paix tant que les individus appelant a ce genre d'état ne sont pas éradiqués.

Mohamed_Rédha
16/05/2009, 17h57
.. donc effectivement nous n'auront pas la paix tant que les individus appelant a ce genre d'état ne sont pas éradiqués.
Faudrait-il mettre tous les islamistes dans des champs de concentration, voit même une éradication pure et simple pour avoir la paix ?
Moi je suis un islamiste, et je voterais pour ce genre d'Etat. Si on te donne une arme, me tuerais-tu ?

jamaloup
16/05/2009, 18h04
si les islamistes sont capables de passer à une autre etape, rejettent la violence ,et acceptent de s'integrer dans le jeu politique dans le cadre d'une solution globale .. si xcette solution globale doit s'apeller republique islamique d'lagerie ,pkoi psa .. la chose essentielle est l'algerie , ensuite la republique ,faut pas oublier que les islamistes les plus radicaux ne sont pas jazaaristes , les islamistes qui prenbent le maquis s'en foutent de l'algerie ils pensent à la ouma , lors des manifs du FIS ils portaient le drapeau de l'arabie saoudite pas celui de l'algerie .c là le fond du probleme , si les islamistes algeriens prenent les commandes de cette mouvence ..ben pkoi pas encore une fois.

belkarem
16/05/2009, 18h14
en premier lieu la démocratie avec tout ses attributs : liberté de s'associer de penser de ...etc....

lorsque on aura une démocratie pérenne que le débat soit enfin libre .. alors la ...
pour l'instant .... les islamiste déclarent la démocratie kofr ...et les démocrates voient dans l'islamisme un fascisme rampant ..... alors quoi l'algérien(ne) devra-il -elle encore fois payer?

tamerlan
16/05/2009, 18h40
que le debat soit ouvert et qu'on respecte la voix de la majorité pour diriger le pays la ou ils le desirent..

Tamedit n-was
16/05/2009, 19h08
@Tamerlan

Et c'est pourquoi le projet de l'autonomie de la Kabylie n'est qu'une question de temps.

C'est ce genre de réflexion qui me fait perdre l'espoir de vivre en partageant le même pain avec des gens qui n'ont pas les même principes que les nôtres.

zwina
16/05/2009, 19h08
Le débat a été clos pendant la decennie noire, on a tous vu ce que ces soi disant "islamites" ont fait à leurs compatriotes pour instaurer un état pas mieux que celui du pouvoir algérien. Si l'idée des "islamistes" est d'instaurer un état où ils auraient droit de vie ou de mort à travers des tribunaux tel que ceux qui existent déjà en Somalie ou en Iran alors cela ne sera JAMAIS. Tu croix les algériens assez stupides pour faire confiance à ces oiseaux de malheur ? Si c'était le cas alors sure et certaine je dis AUTONOMIE et même INDEPENDANCE.

qu'est ce qui a ete donné?? a qui?? et par qui???
__________________

Le code de la famille par exemple, tu sais le truc pour nous renvoyer à nos casseroles et éviter que tes neurones ne s'emballent.

sandaryo
16/05/2009, 19h09
L'état algérien n'est pas encore né , il est toujours sous le contrôle du clan des traîtres , dès qu'ils auront épuisés les richesses du pays , ils laisserons la place au islamistes radicaux pour vous guider plus prés de leurs idéaux mais en vous éloignant de la liberté de penser individuellement .

L'Algérie avait était programmer dès le départ pour s'autodétruire , la France avait bien calculer son coup en aidant ses chiens à prendre le contrôle du pays .

noubat
16/05/2009, 19h28
il faut vite revoir la constitution; seule la laïcité permettra à tous de vivre ensemble!

Cookies