PDA

Voir la version complète : Football: Onyewu se plaint de racisme de la part de Jelle Van Damme


dlimi
22/05/2009, 10h39
ANDERLECHT Au coup d'envoi, dimanche à 20 h 30, le Standard sera champion. Mais le duel s'annonce indécis jusqu'au bout.
"Je trouve scandaleux que l'arbitre laisse Jelle Van Damme me traiter à trois reprises de singe ", pestait Oguchi Onyewu. "Je croyais qu'il n'y avait pas de racisme dans le football. J'aimerais être respecté aussi. C'est malheureux. Mais au-delà ce triste fait, nous réalisons un bon résultat même si on pouvait marquer à plusieurs reprises en première période."
Olivier Deschacht ne niait pas cette domination liégeoise avant la pause. Il y opposait celle, plus légère, du Sporting au-delà de la mi-temps. "Ils ont clairement un nombre plus important d'occasions avant la pause mais le résultat est mérité ", souligne le capitaine. "Le match retour s'annonce très difficile pour nous. Pour repartir de Sclessin avec le titre, nous devrons réussir pas mal de choses bien mieux que ce soir car, honnêtement, on ne mérite pas mieux que ce score correct."
Il ajoutait encore : "Le Standard était une très bonne équipe. Dommage que nous ayons un peu perdu notre concentration à 1-0. À la limite, nous nous sommes endormis. Je ne suis pas le seul fautif. C'est une accumulation de petites erreurs, mais ce superbe but de Mbokani était presque inévitable. Dans le vestiaire, l'optimisme était encore de mise. Ce but n'est pas la fin du monde. Je dirais que c'est désormais 51-49 pour le Standard. On recevra de l'espace au retour."
De son regard extérieur, puisqu'il avait pris place dans les tribunes, Jovanovic appuyait cette relative logique du résultat.
"Oh mon dieu, que c'était stressant de vivre en tribune , s'exclame le Serbe. C'était un match très difficile, surtout en deuxième période. Car si le Standard était supérieur avant la pause, les Mauves ont pris l'ascendant par après en prenant davantage l'initiative. Heureusement, Mbokani a réussi à rester calme et il a fait la différence par après. C'est le meilleur en cette fin de saison. Quant à moi, j'espère que je serai frais pour faire la différence dimanche."

Par La Dernière Heure

Cookies