PDA

Voir la version complète : Le Royaume de Koukou


Ubu
24/05/2009, 16h02
J'aimerais apprendre des choses sur ce "royaume". Quelqu'un pourrait-il m'aider?

D'où vient ce mot "Koukou"? Est-ce qu'il signifie quelque chose?

Quelle a été la véritable nature du pouvoir des Ben Al-Qâdi (puisque ce n'était sûrement pas une royauté)?

Qui peut nous faire un petit historique de ce "royaume" (naissance, développement, disparition)?

Merci

zaki17
24/05/2009, 16h07
Il y avait un topic ouvert par notre chère zwina :
http://www.algerie-dz.com/forums/bouillon-de-culture/60695-le-royaume-de-koukou.html

Ubu
24/05/2009, 16h08
Merci beaucoup Zaki, je vais m'y repporter.

zaki17
24/05/2009, 16h11
Mais de rien l'ami :razz:

Ubu
24/05/2009, 16h21
Il serait peut-être bon de continuer ici ce topic car il n'a été dit grand chose sur le sujet comme l'a fait remarquer Harrachi, en 2007.

nina iznaguen
28/05/2009, 14h25
Des marabouts notoires qui sont apparus avec le mouvement des Almoravides et se sont autoproclamés rois... chez nous
Tout comme l'est la dynastie allaouite aujourd'hui au Maroc. Des descendants de marabouts qui n'ont d'autre sang bleu que leur appartenance ou rattachement à ce mouvement Almoravide.

S'il devait y avoir un roi au Maghreb il ne peut qu'être un descendant des anciens vrais monarchs Numides ou Maures. Le reste n'est que pure imposture.

charaf
28/05/2009, 18h32
Nina pourquoi un vrai descendant? Tu attaches tant d'importance au sang? Selon moi seules les qualités devraient prévaloir... Et selon moi, à bas la monarchie:razz:

nina iznaguen
28/05/2009, 20h15
Nina pourquoi un vrai descendant? Tu attaches tant d'importance au sang? Selon moi seules les qualités devraient prévaloir... Et selon moi, à bas la monarchie:razz:


Si on prétend descendre d'une lignée royale, oui! On est monarch que si on atteste de ce ce sang bleu, Sinon même moi, demain, je m'autoproclamerai reine;)

Pangeen
28/05/2009, 22h56
Un des rois de KOUKOU voulant prélever la dîme dans la circonscription de Sidi Mansour se voit interpeller par Sidi Mansour en personne dans ces termes :Si tu ne te retires pas de mes terres, il t'arrivera malheur.

Quelques jours après, ce roi a été trouvé égorgé dans sa chambre. La malédiction de Sidi Mansour s'est accomplie.

P.

Pangeen
28/05/2009, 23h40
Un roi de KOUKOU ayant eu en présent un éléphant le laissa en totale liberté.

Les villageois constatant chaque jour les dégâts occasionnés à leurs vergers par cet éléphant décident d'interpeller le propriétaire qui n'est autre que le roi de KOUKOU qui est connu pour être très méchant.

Pour ne pas avoir à subir individuellement la foudre de ce roi, ils mirent au point un stratagème qui les ferait parler tous pour dire au roi que son éléphant leur cause des dégâts et lui demander de prendre les mesures nécessaires pour ne pas à avoir ces dégâts.

Ce qui devait être dit au roi en kabyle étant ceci : A sidi seltane, elfil inek idhoragh, ilak as thwalidh tsawil ( Majesté votre éléphant nous cause des dégats, il faut prendre des mesures pour nous épargner ces dégats ).

Les villageois s'assemblent, délibèrent puis mandatent la délégation qui doit porter les doléances au roi. Chaque membre de cette délégation apprend le bout de phrase qu'il doit prononcer et le rang qu'il doit occuper.

Arrivés chez le roi qui les reçoit avec bienveillance malgré sa réputation, personne n'ose prendre la parole.

Devant cette situation, le roi prend la parole et leur demande quelles sont leurs doléances. Personne ne répond. Le roi commence par s'énerver et interpelle un membre de la délégation qu'il connaît pour lui demander pourquoi ils sont là.

Par crainte de représailles, ce membre improvise une réponse et dit au roi : A sidi seltane, elfil ni inek iwhach wehdess ar nouyazd ougmass ( Majesté votre éléphant ne se sent pas bien tout seul, il lui faut un autre éléphant pour lui tenir compagnie ).

Merci de me l'avoir fait rappeler, je n'y ai pas pensé répond le roi.

Les jours qui suivirent, le roi fait venir un deuxième éléphant.

Ainsi, au lieu d'un éléphant qui faisait des dégâts, ils sont maintenant à deux à écraser le labeur de nos pauvres villageois.

P.

Pangeen
29/05/2009, 00h22
Dans son désir d'expansion, le roi de KOUKOU veut accaparer par la force des terres fertiles situées dans la vallée de Sahel.

Ces terres appartiennent à une famille autochtone de SOUAMAA qui seule ne peut défendre, devant le roi et ses alliés, ses biens.

Devant cette situation, une ligue villageoise composée de SOUAMAA, thaka et AGOUNI tslent s'est formée pour combattre KOUKOU et ses alliés.

Le combat a eu lieu. KOUKOU a été vaincu. Pour le ridiculiser, on coupa les pattes de sa jument.

Dans son désarroi, KOUKOU prononça ces paroles à l'encontre de la famille de SOUAMAA : ak ni eg rebbi am iredhene af louh, wine yechrourdhène irrouh ( Que Dieu fasse que vous soyez comme des grains de blé sur un plateau, celui qui roule tombe ).

P.

TMSN
29/05/2009, 01h34
Ayahviv, ktev kan tiqasisin ni teqvaylit, ça doit être sympa à lire ^^ Tu les tiens d'où ?

Pangeen
29/05/2009, 11h32
Ayahviv, ktev kan tiqasisin ni teqvaylit, ça doit être sympa à lire ^^ Tu les tiens d'où ?

ça fait partie de notre héritage à transmission orale. Ces choses là sont connues de certaines personnes âgées qui nous les ont transmises.

P.

Ubu
01/06/2009, 10h59
Mais est-on condamné aux récits légendaires ou à de vagues précisions? N'est-il pas possible d'en savoir plus?

Le "royaume de Koukou" semble être né au début du XVIe siècle et pas avant. Qu'en est-il réellement? C'est vrai, c'est faux?

Les "rois" de Koukou étaient Ahmed Bel-Qâdî et ses descendants mais qu'elle était la nature de leur pouvoir et qui étaient leurs "sujets" ou leurs alliés? En d'autres termes qu'elle était l'extension de leur domination s'il en fut?

Ne peut-on pas réussir à faire un historique de cette entité politique? Naissance, développement, disparition? Quelles sont les causes de l'extinction du pouvoir des Bel-Qâdî?

Cookies