PDA

Voir la version complète : Première condamnation d’une femme en vertu de la loi anti-terroriste en Tunisie


DZone
27/05/2009, 01h02
La deuxième chambre criminelle du tribunal de première instance de Tunis a condamné pour la première fois une femme à une peine d’emprisonnement en vertu de la loi anti-terroriste en vigueur en Tunisie depuis décembre 2003, a-t-on appris lundi auprès de l’avocat Samir Ben Amor.

Selon une source associative, Mme Mariam Bent Salem Zouaghi, étudiante de 23 ans, mariée, a été condamnée à six ans de prison ferme.

Elle était poursuivie, en même temps que deux autres co-inculpés, pour avoir adhéré en Tunisie et à l’étranger à une organisation ayant fait du terrorisme un moyen de réaliser ses objectifs et incité à l’adhésion à une organisation en relation avec les infractions terroristes”.

Il leur était reproché également d’avoir cotisé et collecté des fonds pour le financement d’activités terroristes et d’avoir quitté le territoire (tunisien) sans document de voyage officiel”.

Lors de son interrogatoire, elle a clamé son innocence, niant les accusations retenues contre elle. Elle a admis avoir seulement surfé sur des sites reflétant la pensée salafiste et collecté des fonds en faveur de la population de Gaza, assiégée” par l’armée israélienne, selon l’avocat.
Me Ben Amor a qualifié de grave” ce jugement, pour ce qu’il assimile des dons aux Palestiniens à du terrorisme”.

Cet avocat spécialiste des affaires liées au terrorisme estime que plus de 2.000 personnes ont été condamnées ou sont en cours de jugement sur la base de la loi anti-terroriste, décriée par plusieurs organisations qui la considèrent anti-constitutionnelle.

D’après AP
Maghrebinfo

Cookies