PDA

Voir la version complète : EDF va lever 1 milliard d'euros auprès des particuliers


gdesmon
27/05/2009, 10h08
Le Figaro Sylvain D'Huissel 27/05/2009

C'est désormais officiel. EDF va lancer le 17 juin son emprunt obligataire destiné aux particuliers, avec une date limite de souscription au 10 juillet. Pierre Gadonneix, le président de l'entreprise, l'a confirmé ce matin sur la radio RTL. Ce n'est pas à proprement parler une surprise : ce dernier avait déjà annoncé envisager lancer un tel emprunt avant la fin de l'année à l'occasion de l'assemblée générale des actionnaires. Tous les réseaux bancaires seront mis à contribution. « Nous pensons que ça va être un grand succès » a indiqué Pierre Gadonneix, qui précise que le taux offert devrait être « compétitif » « par rapport aux placements alternatifs ». Si le PDG n'a pas souhaité indiquer le taux précis, le journal les Echos, qui cite des sources bancaires, indiquait ce matin que le taux offert devrait se situer entre 4 % et 5 %. Quant à la durée du placement, le président d'EDF a indiqué qu'il devrait être de 4 à 5 ans.

«Légitime de s'adresser aux français pour investir en France»

A la question de savoir pourquoi l'entreprise s'adresse aux particuliers, le président du groupe a expliqué vouloir adapter « les modes de financements aux emplois ». Alors qu'EDF s'est adressé aux marchés internationaux pour financer ses récentes acquisitions, il lui paraissait pour lui « légitime de s'adresser aux français pour investir en France ».

Le groupe d'électricité a déjà réalisé en 2009, trois emprunts obligataires auprès d'investisseurs institutionnels français ou étrangers, pour un montant total de 7,8 milliards. Des emprunts destinés à combler la dette. EDF a procédé ces derniers temps à une série d'importantes acquisitions qui ont creusé son endettement de 50% en 2008, à 24,5 milliards d'euros.

L'électricien s'est offert récemment l'exploitant britannique de centrales nucléaires British Energy pour 13,5 milliards d'euros ainsi que 50% de l'américain Constellation Energy dans le même secteur, pour 3,5 milliards d'euros. Enfin, dernier en date, le groupe est devenu majoritaire dans le capital du producteur belge d'électricité SPE à hauteur de 1,3 milliard d'euros. Toujours pour alléger le poids de son endettement, le groupe va, en parallèle, procéder à des cessions d'actifs pour un montant de 5 milliards d'euros en 2009-2010.

Cookies