PDA

Voir la version complète : iran:Quinze morts, 50 blessés par une explosion dans une mosquée


nacer-eddine06
28/05/2009, 20h43
Une explosion a fait 15 morts et une cinquantaine de blessés dans une mosquée de la ville de Zahedan, dans la province du Sistan-Balouchistan, au sud-est de l'Iran. Cette information a été rapportée par l'agence de presse officielle Irna.

Peu après l'explosion, les forces de sécurité ont découvert et désamorcé une deuxième bombe près de la mosquée, écrit l'agence iranienne de presse Fars. L'explosion, selon Fars, était le fait d'un attentat suicide. Une hypothèse que n'évoque par Irna.

Zahedan est la capitale de la province du Sistan-Balouchistan, frontalière du Pakistan, qui est fréquemment le théâtre de heurts entre les policiers iraniens et des trafiquants de drogue ou des activistes.

La campagne électorale pour la présidentielle du 12 juin bat son plein en Iran. Le chef de l'Etat sortant Mahmoud Ahmadinejad, qui brigue un second mandat, a face à lui trois candidats.

(ats / 28 mai 2009 19:27)

nacer-eddine06
29/05/2009, 13h35
L'Iran accuse les Etats-Unis après un attentat dans une mosquée

L'attentat qui a fait 19 morts jeudi dans une mosquée chiite de Zahedan, ville à prédominance sunnite du sud-est de l'Iran, est l'oeuvre de terroristes à la solde des Etats-Unis, a affirmé un responsable iranien. Lire la suite l'article


"Nous avons confirmation que ceux qui sont derrière cet acte terroriste à Zahedan sont à la solde de l'Amérique", a dit Jalal Sayyah, responsable du gouvernement de la province du Sistan-Balouchistan, à l'agence de presse Fars.

Il a précisé que trois personnes avaient été arrêtées.

L'explosion a fait 19 morts et environ 80 blessés, a déclaré à l'agence de presse Irna le gouverneur de la province, Ali Mohammad Azad.

Jeudi soir, une autre agence de presse iranienne, Ilna, avait fait état d'un bilan plus lourd, 30 morts et une soixantaine de blessés.

Le groupe qui a posé la bombe "comptait tirer profit de la situation troublée en Afghanistan et au Pakistan, au moment où notre pays s'achemine vers l'élection présidentielle" du 12 juin, a dit le gouverneur jeudi soir sur le site internet de la radio-télévision iranienne Irib.

"Les terroristes avaient l'intention de commettre d'autres actes terroristes dans d'autres provinces et régions du pays", a-t-il précisé.

"Une nouvelle fois, des terroristes criminels, ceux qui sont nourris par l'Arrogance mondiale, trempent leurs mains dans le sang des opprimés", a dit à l'agence Isna un représentant sur place de l'ayatollah Ali Khamenei, chef suprême de la révolution iranienne.

"L'ARROGANCE MONDIALE"

Dans la terminologie du pouvoir iranien, "l'Arrogance mondiale" désigne les Etats-Unis, tout comme le "Grand Satan".

La campagne électorale pour la présidentielle bat son plein en Iran.

Le chef de l'Etat sortant Mahmoud Ahmadinejad, qui brigue un second mandat, a face à lui trois autres candidats.

L'attentat a été perpétré au cours d'un jour de fête en l'honneur du premier imam chiite, contre la mosquée Ali ebne-Abitaleb. L'explosion a eu lieu vers 19h45 locales (15h15 GMT), au moment où beaucoup de personnes se pressaient à l'intérieur de la mosquée pour les prières.

Zahedan est la capitale de la province du Sistan-Balouchistan, frontalière du Pakistan, qui est fréquemment le théâtre de heurts entre les policiers iraniens et des trafiquants de drogue ou des activistes.

En février 2007, une bombe avait tué 18 gardiens de la Révolution à Zahedan. L'attentat avait été revendiqué par Jundallah, une organisation insurgée qui se dit en lutte pour les droits de la minorité sunnite d'Iran, pays gouverné par le clergé chiite depuis la révolution de 1979.

Les chefs d'Etat iranien, pakistanais et afghan se sont rencontrés dimanche dernier à Téhéran pour leur premier sommet, dont l'objectif était notamment d'accroître la coopération dans la lutte contre le terrorisme et contre le trafic de drogue.

Pakistan et Afghanistan s'emploient à contenir la menace des taliban, qui sont de plus en plus actifs ces dernières années. Le Pakistan a lancé une offensive militaire dans la vallée de Swat, à une centaine de kilomètres seulement d'Islamabad, pour éradiquer les taliban présents dans la région.

Version française Eric Faye et Guy Kerivel

nacer-eddine06
29/05/2009, 20h01
- Washington dément toute implication dans un attentat en Iran

WASHINGTON - Les Etats-Unis ont démenti vendredi toute implication dans un attentat contre une mosquée en Iran, affirmant qu'ils ne "soutiennent aucune forme de terrorisme", en réponse à des accusations de responsables locaux du sud-est de l'Iran.
(©AFP / 29 mai 2009 19h49)

Sioux foughali
30/05/2009, 01h15
Des soi-disant sunnites drogués , payés venus de je ne sais où semblent vouloir suicider la region Baloutche en Iran.

La seule difference avec l'Irak d'aujourd'hui ..c'est que si les baloutches ne se reprennent pas et ne veulent pas se sacrifier pour des cacahuetes comme les chiites en 1991 en Iran ........les Pasdarans vont passer au peigne fin toute la region

Non seulement ce genre d'attentat va renforcer le pouvoir iranien mais en plus la region Baloutche va être mise sous couvre feu

arazi
30/05/2009, 01h51
A QUI PROFITE LE CRIME? aors que l'iran et les usa voulait une nouvelle relation.. pas besoin ce sortir de saint cyr ou havard pour pointé du doigt l'etat terroriste sioniste..

Cookies