PDA

Voir la version complète : Nouveau tir de missile de la Corée du Nord


morjane
29/05/2009, 14h44
La Corée du Nord récidive. Condamnée par le Conseil de sécurité de l'ONU pour son essai nucléaire de lundi, elle a procédé, vendredi 29 mai, à un nouveau tir de missile à courte portée (130 km), au large de sa côte est, d'après l'agence sud-coréenne Yonhap. C'est le septième tir de ce type effectué depuis lundi.

La Corée du Nord avait prévenu un peu plus tôt que des sanctions de l'ONU entraîneraient des mesures de "légitime défense". "Si le Conseil de sécurité de l'ONU nous provoque, de nouvelles mesures de légitime défense seront inévitables", a indiqué le ministère des affaires étrangères nord-coréen dans un communiqué cité par l'agence KCNA.

"Tout acte hostile du Conseil de sécurité de l'ONU équivaudra à une rupture de l'armistice", a ajouté le ministère, faisant référence à l'armistice de 1953 qui a mis fin à la guerre de Corée. "Le monde verra bientôt comment notre armée et notre peuple se soulèvent face à l'oppression et au despotisme du Conseil de sécurité de l'ONU, et font respecter leur dignité et leur indépendance", ajoute le communiqué. Mercredi, la Corée du Nord avait affirmé n'être plus liée par l'armistice qui a mis fin à la guerre de Corée (1950-1953) et menacé Séoul d'une attaque militaire.

Pyongyang a annoncé avoir effectué lundi un deuxième essai nucléaire depuis 2006, tout en menaçant d'attaquer la Corée du Sud après la décision par Séoul de se joindre à l'initiative de sécurité contre la prolifération (PSI). Des bateaux de pêche chinois ont commencé à quitter une zone maritime sensible en mer Jaune, à la frontière intercoréenne, après les menaces proférées par Pyongyang contre son voisin du Sud, a indiqué le ministère de la défense sud-coréen. La moitié des 280 bateaux chinois qui pêchaient le crabe dans cette zone située le long d'une ligne de partage entre les deux pays sont partis, a précisé l'agence sud-coréenne Yonhap. Des accrochages navals meurtriers se sont produits dans cette zone en 1999 et 2002.

Par Le Monde

absent
29/05/2009, 23h26
ça sent la poudre...

sami
29/05/2009, 23h41
Ce n'est pas parceque le monde occidental qualifie ce pays de va-t-en-guerre qu'on avale tout.Un pays de technologie ne peut etre empirique.Restons zen!

absent
29/05/2009, 23h53
ça n'a rien à voir avec la vision occidentale, on a un pays dirigé par des oligarques militaristes, ils menacent et rêvent d'unifier le pays (hic ! comme si ça ne pouvais être fait de manière paisible !), voilà quoi, la corée du sud a haussé son niveau d'alerte, les usa pareil, le japon va finir par exploser de fureur, la russie s'affaire, la chine à demandée à ses bateau de peche de rentrer des zones contestées entre le sud et le nord, bref, une crise très sérieuse...

sami
30/05/2009, 00h25
Ils parlent coréens et ont la meme conscience religieuse,ancestrale et nationale.Les deux pays revent de l'union.Le seul probleme est d'ordre politique.

mendz
30/05/2009, 00h34
Bah l'Algérie a les meilleurs relations au monde avec la Corée du Sud et soutient en meme temps le droit de la Corée du Nord a développer son potentiel nucléaire, a des fins "pacifiques" :)

C'est tout l'art de la diplomatie algérienne, qui sait trés bien naviguer entre deux courants opposés.

absent
30/05/2009, 00h43
c'est un même pays et un même peuple, mais pourquoi passer par une guerre pour cela ? c'est absurde...

rodmaroc
30/05/2009, 00h46
Ils parlent coréens et ont la meme conscience religieuse,ancestrale et nationale
sauf que l'un est technologiquement equivalent au japon et l'autre vis encore au moyen age.
Les deux pays revent de l'union
Pourquoi pas,l'idée est belle.
Le seul probleme est d'ordre politique.
j'ai l'impression que tu mets sur le meme pied d'egalité une democratie qui marche et un régime digne des dynasties qui ont régné sur l'extreme orient asiatique 1000 ans avant JC!!!!!!!!!!......il faut revenir sur terre l'ami et regarder la vérité en face.

absent
30/05/2009, 00h49
suffit à la corée du sud d'ouvrir sa frontière et de donner la nationalité à tous les nordistes, plus la promesse de quelques bons repas pour que tout le nord se vide !

:lol:

rodmaroc
30/05/2009, 00h53
suffit à la corée du sud d'ouvrir sa frontière et de donner la nationalité à tous les nordistes, plus la promesse de quelques bons repas pour que tout le nord se vide !

Mais non voyons,le peuple de la corée du nord sera exterminé avant d'atteindre la frontière,il en va de la survie du régime nord coréen.

absent
30/05/2009, 01h05
un tel regime n'a aucune force, a part condamner à mort son peuple, il s'effondrera par lui-même en quelques batailles (faut pas trop que ça dure car les guerres unissent les gens, même vis-à-vis d'un régime paranoiaque)...

rodmaroc
30/05/2009, 01h22
un tel regime n'a aucune force, a part condamner à mort son peuple
Et c'est ca le risque.Ca me fait penser à l'empereur pyromane Neron qui avait reduit Rome en cendre pour admirer le spectacle.

absent
30/05/2009, 01h24
ils sont fous ces nord-coréens :lol:

zmigri
30/05/2009, 03h00
un tel regime n'a aucune force, a part condamner à mort son peuple, il s'effondrera par lui-même en quelques batailles (faut pas trop que ça dure car les guerres unissent les gens, même vis-à-vis d'un régime paranoiaque)...

L'histoire nous a appris que les pays qui sont ouvert sur le monde, la liberté, le respect de la dignité humaine s'en sortent le mieux de toutes les crises. Prenons une loupe, la corée du nord fait peur, il est vrai, en disposant d'un arsenal nucléaire certes limité mais avéré. En face la corée du sud qui dispose de l'économie la plus dynamique et diversifiée de la région et capable grace à sa technologie de développer n'importe quel arsenal militaire, mais tant qu'elle est sous le parapluie militaire us comme le japon elle ne se fait aucun souci.
C'est une lutte entre 2 modèles de développemt, l'un en autarcie déconnecté du reste du monde, même sans embargo, à cause de son système économique et politique à la soviétique et l'autre qui représente ce qui se fait de mieux en matière de développement économique tout azimut et se rapprochant des standards occidentaux en matière des droits fondamentaux et des libertés individuelles.
je ne pense pas que les us vont déclencher une attaque contre ce pays, il va s'écrouler de lui-même, à condition que la Chine son allié historique ne joue pas les trouble-fête..

zmigri
30/05/2009, 03h03
ils sont fous ces nord-coréens
Ils devraient élire Afflelou au sommet de l'Etat. lol!

sami
30/05/2009, 16h36
La corée du nord est plus developpée que n'importe quel pays musulman!Aussi,sur le plan technologique,elle n'a rien a envier a ses voisins.elle a survecu a un embargo plus cruel que celui subi par cuba et l'Algerie.A part des ressources hydroliques,ce pays n'a rien.L'image de birmanie qu'on donne d'elle est fausse.

absent
30/05/2009, 17h19
la corée du nord est un beau pays, en plus ils ont aidés technologiquement pas mal de pays arabo-musulmans, seulement leur pays est un peu sous-developpé en ce sens qu'il n'y a pas assez à manger etc...
les etats-unis, pays qui repose sur la domination militaire (lobby militaro industriel) n'attend que le bon moment pour enclencher des hostilités, tout le monde sait que les guerres sont utiles aux grandes puissances, elles sont depensieres et donc ont des vertus anti-crise ! danger donc...

pour ce qui est de la chine, il est trop tôt pour elle, face au camp corée du sud/usa/japon elle risque d'être emportée, le japon à lui seul peut faire changer l'équilibre !

sami
30/05/2009, 23h48
D'un ,la corée du nord ne creve pas de fain !Et de deux,la corée du nord n'est pas un pays musulman.Conclusion.Les USA ne font que ...amadouer les coréens du sud.Tout le monde sait qu'avec ces essais et contre-menace se dessine une nouvelle peninsule coréenne qui n'est pas dans l'interet du japon et encore moins de la chine.

Geass
31/05/2009, 00h07
La Corée du nord crève la faim.

sami
31/05/2009, 00h24
C'est un pays auto-suffisant sur tous les plans sauf certaines derivées energetiques.L'esprit djoutché veille sur ces coréens combatifs!Les mass-medias connus n'y font aucun effet.

Geass
31/05/2009, 00h38
Que dalle. La Corée du nord vit seulement grâce à la prospérité des régions limitrophes chinoises riches en charbon et grande productrice d'acier.
La malnutrition fait des ravages en corée du nord:
https://www.liberaux.org/index.php?showtopic=9548&pid=43869&mode=threaded&show=&st=0

Même leurs soldats sont tout maigrichons:
http://steadyreign.com/Kevin/nkorea/nkorea_04.jpg

A comparé avec leurs frères du sud:
http://image02.webshots.com/2/5/57/77/43455777IWxsKg_ph.jpg

sami
31/05/2009, 00h56
Les regions chinoises pauvres et sidatiques vendent au coréens de la pacotilles.Maigrichons les nords-coréens.Dans les races asiatiques,les coréens du nord et les japonais se moquent des chinois et autres coréens du sud.Le meme bleme chez nous.Rires.C'est une sociologie perenne!rires...

Geass
31/05/2009, 01h25
Je connais aussi la région et tu racontes n'importes quoi! La région d'Anshan en chine a un PIB supérieur de 12 milliards d'euros, et Dailan est un petit paradis aux pieds de la corée. La région de Fushun produit une quantité astronomique de houille et a d'importantes réserves en shistes bitumeux.
Les coréens du sud sont bien bâtis comparés à leurs voisins du nord.
Amuse toi bien à comparer:

http://www.youtube.com/watch?v=vFXKNazbCwI

A partir de la minute 1:
http://www.youtube.com/watch?v=TLMlOWq5PY4

http://www.youtube.com/watch?v=7TIRqW38N_c

http://www.youtube.com/watch?v=PNxgCKU8FlE&feature=channel

Maintenant les voisins:
http://www.youtube.com/watch?v=676jQoBBmWY&feature=channel

sami
31/05/2009, 01h29
Ne ramenes pas le hash ici ni l'est et ouest!Sois pragmatique et rationnel.Mais le dossier est clos pour moi.jawzia a su faire la part des choses.rires...

Geass
31/05/2009, 01h38
Je pense être parti en chine suffisamment souvent pour savoir de quoi je parle contrairement à toi qui n'a pas du sortir de ton patelin lol

Si tu fais aveugle ben restes-y dans le noir de ton village. Demande à ton concitoyen Tolkien de te faire un topo, car le manque de connaissance sur le potentiel militaire des forces en présence et de la situation sur le terrain te fait dire des conneries.

Dalian: http://tightgrid.com/wp-content/uploads/2007/11/dalian-castle.jpg
http://asia.2803.com/business/dalian-la-terre-est-plate/

C'est la chine prospère qui est aux portes de la Corée du nord. C'est eux qui sauvent ce régime de ***** qui tue son peuple à petit feu.

Ils ne redistribuent même pas correctement les aides donnés par la communauté internationale
http://www.unicef.fr/index.php4?breves=3893&rub=217

Près d’un tiers des mères en Corée du Nord continuent à souffrir de malnutrition, un taux qui ne s'est pas amélioré depuis 2002. De mauvaises récoltes et le risque d’une prochaine pénurie de céréales pourraient aggraver la situation.

absent
31/05/2009, 06h36
Je propose qu'on bombarde massivement ce pays et surtout les frontieres, comme ca son peuple se sauve de la famine!
C'est con comme certains se foutent de la destine de leurs pys, j'ai peur que Bouteflika nous conduit a la meme chose en 5 ans seulement!

tenebre
31/05/2009, 14h58
Nouveau tir de missile de la Corée du Nord
franchement ! ils attendent quoi pour arreter la folie du president nord-correen !
non mais ! son peuple ne vit que par les aides des pays occidents que ce president deteste ! quel paradoxe !
voila qu'il a la bombe atomique ! il va en faire quoi ?? conquerir le monde ??
dans ces reves oui !!!

KILOU28
03/06/2009, 08h57
La Corée du Nord http://estb.msn.com/i/83/EBB05F128FB3EACBBD08EA4FA1CC.jpg

La Corée du Nord a procédé mardi 26 Mai, selon des sources sud-coréennes, à des tirs de missiles, au lendemain de son essai nucléaire qui risquent d'accentuer encore la réaction de la communauté internationale.
La secrétaire d'Etat américaine, Hillary Clinton, a appelé mardi son homologue russe Sergueï Lavrov pour lui demander une réponde "rapide et unifiée" de la communauté internationale à la Corée du Nord, a annoncé le porte-parole du département d'Etat, Ian Kelly.
"Elle viens juste de revenir de New York et peu après son arrivée ici, elle a téléphoné au ministre russe des Affaires étrangères (Sergueï) Lavrov et elle a réitéré l'importance d'une réponse rapide et unifiée aux actes provocateurs de la Corée du Nord", a déclaré M. Kelly au cours d'un point de presse.
La Corée du Norddevra "payer le prix" de ses actes si elle continue à "provoquer la communauté internationale", avait averti l'ambassadrice des Etats-Unis à l'ONU, Susan Rice.
Si la Corée du Nord veut "continuer à tester et provoquer la communauté internationale, elle verra qu'elle devra en payer le prix parce que la communauté internationale est claire: ce n'est pas acceptable", a dit Mme Rice sur la chaîne américaine CNN.
Pyongyang qui avait déjà testé trois missiles lundi, parallèlement à son essai nucléaire, a procédé mardi au tir de deux nouveaux engins, un missile sol-air et un autre sol-mer, d'une portée de 130 km, a indiqué l'agence de presse sud-coréenne Yonhap, citant un source gouvernementale.
"Les services de renseignement analysent les motivations de ce tir", a ajouté cette source.
L'essai nucléaire de lundi, bien plus puissant qu'un premier effectué en octobre 2006, selon Tokyo et Moscou, a été condamné par le Conseil de sécurité de l'ONU. Le Conseil prépare une résolution devant comporter de nouvelles sanctions à l'égard du régime communiste de Pyongyang.
"Les membres du Conseil ont exprimé leur ferme opposition et leur condamnation de l'essai nucléaire effectué le 25 mai 2009 par la Corée du Nord, qui constitue une claire violation de la résolution 1718", a déclaré l'ambassadeur de Russie Vitaly Tchourkine, au nom du Conseil qu'il préside en mai. Ils ont décidé "de commencer immédiatement à travailler à une résolution du Conseil sur ce sujet" a ajouté M. Tchourkine.
Plusieurs diplomates occidentaux ont fait part de leur souhait que la future résolution comporte des sanctions nouvelles à l'encontre du régime communiste de Pyongyang.
"La résolution devra contenir de nouvelles sanctions venant s'ajouter à celles déjà adoptées" par le Conseil, a déclaré l'ambassadeur de France adjoint, Jean-Pierre Lacroix.
"L'adoption d'une résolution dure par le Conseil de sécurité de l'ONU est inévitable", a ajouté mardi une source diplomatique russe, citée par l'agence Interfax, tout en précisant que "la porte des négociations doit toujours rester ouverte".
Le président américain Barack Obama s'est entretenu lundi au téléphone avec son homologue sud-coréen, Lee Myung-bak, et le Premier ministre japonais, Taro Aso, pour "coordonner" une réaction, selon la Maison Blanche.
Les deux chefs d'Etat sont "convenus d'agir ensemble de façon rapprochée pour obtenir et appuyer une résolution forte du Conseil de sécurité de l'ONU avec des mesures concrètes pour restreindre les activités nucléaires et de lancement de missiles de la Corée du Nord".
Pyongyang avait annoncé lundi avoir "procédé avec succès à un nouvel essai nucléaire souterrain dans le cadre de ses mesures destinées à renforcer ses capacités de dissuasion nucléaire (...)".
L'essai a suscité une vague de protestations. Proche alliée de la Corée du Nord, la Chine a condamné très fermement l'essai, appelant Pyongyang à "cesser toute action susceptible d'envenimer la situation".
Condamnant "fermement ces agissements inconsidérés", M. Obama a jugé que les activités nucléaires et balistiques de la Corée du Nord "représentent une grave menace pour la paix et la sécurité mondiales".
L'administration américaine "évoque un +changement+ et un +dialogue bilatéral+, mais en fait, elle poursuit la politique irresponsable de l'administration Bush destinée à étouffer la RPDC (Corée du Nord) par les armes", a affirmé mardi le Rodong Sinmun, organe du parti communiste nord-coréen.
Le régime de Pyongyang agitait la menace de représailles - et notamment celle d'un nouvel essai nucléaire - depuis sa condamnation le mois dernier à l'ONU à la suite d'un tir de fusée à longue portée au-dessus du Japon, début avril.
Ce nouveau test, qui pour certains experts pourrait être utilisé par un Kim Jong-il affaibli pour raffermir son pouvoir, sonne comme un défi à la communauté internationale qui tente depuis six ans de convaincre la Corée du Nord de renoncer à ses ambitions atomiques.

AFP

Cookies