PDA

Voir la version complète : Des Palestiniens s’entretuent en Cisjordanie : Beau spectacle pour les sionistes !


Thirga.ounevdhou
01/06/2009, 11h56
Nouvel épisode de la guerre fratricide qui larve la résistance palestinienne.
Encore six morts de trop dans un contexte de recul politique après le dernier martyr de Gaza. C’est en Cisjordanie que les frères palestiniens se sont entretués quand ils devraient se réconcilier face à l’ennemi commun.

Six personnes ont été tuées hier dans une fusillade de plusieurs heures à Qalqiliya, en Cisjordanie, entre des combattants du Hamas et des partisans du Fatah, selon des responsables palestiniens de la sécurité. Il s’agit des pires violences entre le Fatah et le Hamas depuis des années en Cisjordanie.Trois des victimes sont des policiers partisans du Fatah, le parti du président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, deux autres sont des dirigeants du Hamas rival, et la dernière est un civil, ont précisé ces responsables sous couvert de l’anonymat. La fusillade a éclaté samedi soir lorsque les policiers ont encerclé une maison de Qalqiliya (nord de la Cisjordanie) où se cachaient Mohammed Samman - chef de l’aile armée du Hamas, des brigades Izzedine al-Qassam- et son assistant Mohammed Yassin, selon ces sources. Les deux hommes sont recherchés par Israël depuis six ans. S’en est suivi un affrontement à l’arme automatique de plusieurs heures au terme duquel les deux dirigeants du Hamas ont été tués, tout comme le civil propriétaire de la maison. Des centaines de chargeurs vides, ainsi que des grenades explosives et lacrymogènes ont été ensuite découverts dans la maison assiégée, dont certains des murs ont brûlé. A Gaza, le porte-parole du Hamas Abou Obeideh a condamné un «crime odieux commis par les gangs et les collaborateurs» de l’Autorité palestinienne, et a promis des représailles dures et sévères». Mais Nabil Aboud Rdeneh, collaborateur de Mahmoud Abbas, a affirmé que la traque aux militants prévue par la feuille de route pour la paix dans la région était cruciale pour l’établissement à terme d’un Etat palestinien. «Pour construire notre pays et notre Etat, il nous faut une autorité, une armée, une loi», a-t-il déclaré. Selon le Hamas, une quarantaine de ses partisans ont été arrêtés à Qalqiliya au cours de la semaine écoulée, dans le cadre de la recherche de Mohammed Samman et de son assistant Mohammed Yassin. Il s’agit des pires violences entre le Fatah et le Hamas en Cisjordanie depuis plusieurs années. Des affrontements entre les deux mouvements rivaux avaient conduit à la prise du pouvoir du Hamas dans la bande de Gaza il y a deux ans. Depuis lors, les forces de sécurité du Fatah ont fermé les institutions et les organismes de charité du Hamas en Cisjordanie. Le dernier massacre perpétré par l’Etat sioniste n’a apparemment pas assagi les rivaux dont les déchirements retardent forcément la victoire sur le sionisme et ses exactions.

- Le jeune Independant

Tamedit n-was
01/06/2009, 11h59
ɣline g uliw .... dayen !!!

awardezzine, on s'entre-tue pour le pouvoir ?

sandaryo
01/06/2009, 13h24
Ca me rappel un peu l'Algérie pendant la période de la guerre des chefs .

Cookies