PDA

Voir la version complète : Assassinat d’un medecin pratiquant des avortements aux USA.


arayzon
01/06/2009, 12h01
Kansas City, Missouri.
Un médecin américain pratiquant des avortements a été tué par balle dimanche dans une église de Wichita, dans le Kansas.




Le meurtrier présumé, un quinquagénaire dont l'identité n'a pas été divulguée, a pu prendre la fuite malgré l'intervention de plusieurs paroissiens. Il a été arrêté à 300 km de Wichita.
George Tiller, qui était âgé de 67 ans, était depuis des années la cible du mouvement "pro-life", hostile aux interruptions volontaires de grossesse. Il a été abattu d'une seule balle en plein office dans l'église de sa paroisse luthérienne.
La clinique qu'il dirigeait à Wichita est l'une des rares aux Etats-Unis à pratiquer les IVG après la vingtième semaine de grossesse. Elle avait été la cible d'un attentat à la bombe en 1985. Tiller lui-même avait été blessé par balle en 1993.


La police pense que le tueur a agi seul, mais tente d'établir de possibles liens avec des associations anti-avortement. "Nous pensons qu'il s'agit d'un acte isolé, mais nous poursuivons notre enquête", a déclaré à la presse le directeur adjoint de la police de Wichita, Tom Stolz.
Dans un communiqué, le président américain, Barack Obama, a fait part de son effroi et de son indignation. "Quelle que l'ampleur de nos divergences sur des questions aussi sensibles que l'avortement, nous ne pouvons les régler par la violence", a-t-il dit.


Son Attorney General (ministre de la Justice), Eric Holder, a annoncé que des agents fédéraux participeraient à l'enquête. Des mesures de protection vont être prises pour d'autres cibles potentielles.


L'assassinat de George Tiller intervient alors qu'Obama a nommé à la Cour suprême la juge Sonia Sotomayor, que rejette le mouvement "pro-life".
"Pour notre mouvement, cela ne pouvait plus mal tomber", a réagi le révérend Patrick Mahoney, qui dirige la Christian Defense Coalition. "Si nos adversaires l'utilisent pour faire passer le mouvement 'pro-life' pour un groupe extrémiste et violent, nous pourrions perdre une partie de notre passion et de notre énergie à contester Sotomayor", a-t-il ajouté.


La nomination de cette juge doit être validée par le Sénat. Les adversaires de l'avortement voient en elle une partisane de l'amendement Roe vs Wade, qui a légalisé l'IVG aux Etats-Unis.


Source : lexpress.fr.

Cookies