PDA

Voir la version complète : Grève de la faim de l'ex-directeur du centre hospitalier de Aïn El Hammam


morjane
02/06/2009, 15h36
Deux semaines après son limogeage, le directeur du Centre hospitalier de Aïn El Hammam a entamé depuis hier une grève de la faim illimitée.

Il réclame de sa tutelle la délégation d’une commission d’enquête afin de mettre toute la lumière sur les motifs qui ont entraîné cette décision.
Ainsi, et après avoir épuisé toutes les démarches légales afin de se voir rétabli dans ce qu’il considère être son droit le plus absolu, le même responsable affirmait qu’il ira jusqu’au bout de sa logique.

Pour rappel, au lendemain de la décision le directeur a recueilli le soutien d’une partie du personnel et de la population de la région de Aïn El Hammam et des commune environnantes. Dans l’enceinte de l’établissement, les travailleurs qui l’ont soutenu, ont entamé une série d’actions pour sa réintégration. Des sit-in quotidiens ont été ainsi initiés. Parallèlement, une pétition a commencé à circuler parmi la population pour apporter leur soutien.

Selon les propos du directeur, la tutelle a mis fin à ses fonctions pour des raisons obscures. Il en veut pour preuve la lettre qu’il a adressée au ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière dont il nous a remis une copie. Il y était mentionné que son limogeage est dû à des mesures draconiennes qu’il a prises dès sa prise de fonction.

Les horaires de travail devaient selon lui être revus et endurcis. Cette mesure a bousculé un certain ordre établi et dérangé une certaine catégorie du personnel.

D’une part et selon la même source, une commission d’enquête était attendue hier au niveau de l’établissement hospitalier de Aïn El Hammam.
Par ailleurs, les travailleurs qui apportent leur soutien au directeur limogé affirmaient hier qu’ils viendront dans quelques jours se joindre à la grève de la faim initiée par leur supérieur.

Rappelons également que cet établissement a été doté d’un matériel ultramoderne. Certaines commodités ne se trouvent nulle part ailleurs sauf au sein du CHU Nédir-Mohamed de Tizi Ouzou. Il est également à rappeler que cet hôpital est très sollicité par les populations de la région. Aïn El Hammam est une daïra distante de la wilaya de Tizi Ouzou d’une soixantaine de kilomètres, ce qui rend cet établissement d’une importance capitale pour les citoyens.

Par l'Expression

l'imprevisible
02/06/2009, 15h47
Juste pour précision il ne s'agit pas d'un centre hospitalier mais plutôt un Secteur Sanitaire.


Je m'étonnerai toujours des déboires des gestionnaires de notre "hôpital" à croire qu'ils sont maudits. :confused:


Pour ce qui est du matériel "Ultra-moderne" (sic) ça relève de la rhétorique journalistique. Pour les commodités, il va falloir que le scribe nous explique lesquelles !!


C'est tout de même intriguant tout ce qui se passe à ("Michelet") Aïn El Hammam ces derniers jours.



.../...

Cookies