PDA

Voir la version complète : Le chômage ramené à 15,3% en Algérie en 2005, selon l'ONS


borntolive
27/11/2005, 20h38
même si je doute de ce chiffre j'ai vraiment remarqué un changement positif sur le marché de l'emploi, reste l'épineux dossier des salaires.


"Le chômage ramené à 15,3% en Algérie en 2005, selon l'ONS

ALGER (AP) - Le taux de chômage en Algérie a été ramené en 2005 à 15,3% de la population active contre 17,7% en 2004 et 23,7% en 2003, indique dimanche l'Office national algérien des statistiques (ONS).

La population au chômage est ainsi estimée à environ 1,47 million de personnes sur une population active de 9,66 millions de personnes, soit près de 200.000 chômeurs en moins par rapport à 2004, précise l'ONS qui souligne que la part des chômeurs de moins de 30 ans a encore légèrement augmenté pour atteindre 75% du total des chômeurs en 2005 contre 73% en 2004.

Selon l'ONS, l'année qui s'achève a été marquée, contrairement aux précédentes, par une augmentation significative du nombre de salariés permanents qui ont vu leurs effectifs augmenter de quelque 200.000 travailleurs, alors que les salariés non permanents et les apprentis voyaient leur nombre progresser de 400.000 personnes.

Pour le taux d'emploi, c'est à dire rapport de la population active occupée à la population en âge de travailler, il se maintient à 34,7%. Selon l'ONS, la population totale de l'Algérie a atteint 33.061.086 personnes à septembre 2005. Sur ce total, quelque 23,56 millions de personnes ont plus de 15 ans.

L'enquête nationale sur l'emploi considérée comme la principale opération de mesure du volume et de la structure de l'emploi et du chômage, a été réalisée par l'ONS durant la période octobre/novembre 2005, avec comme période de référence la dernière semaine de septembre 2005, sur un échantillon de 14.939 ménages ordinaires réparti sur tout le territoire algérien. AP

Ou mazal el khir el 9oudam Inchallah,cela confime le renouveau économique du pays particuliérement dans les sérvices et l'agriculture."

nassim
28/11/2005, 00h16
Si le chiffre de 15,3% de chômage est vrai, c'est plutôt une bonne nouvelle. Mais j'ai bien peur que le chiffre ne soit loin de refléter la réalité du marché du travail. Pour avoir des chiffres fiables, il faut une ONS indépendante, ce qui n'est pas forcément le cas.

- merci pour l'info.

nadine74
28/11/2005, 17h30
Salut tlm,
J'ai aussi qq doutes sur le chiffre annoncé .
thank's tout de même pour l'info

BLEND
29/11/2005, 18h10
Dites nous SVP qu'est ce qu'ils sont devenus les ex-chomeurs....?

merlok
01/12/2005, 13h42
ben ils bossent mdrr sinon je penses qu ily a un veritable decollage economique depuis quelques années c est ce qui explique le tau de chomage en baisse en plus des nombreux algeriens qui emigrent a l étranger

BLEND
01/12/2005, 14h43
Là tu me donne une trés bonne nouvelle, moi qui ne savait pas que le chômage peux disparaitre sans rien faire.

Et tu sais autant que moi que c'est un tuyau qu'on peux vendre nous autres aux Pays dévelloppés qui n'arrivent pas à éradiquer le chomage et ça rapporte gros.

Mais comme je sais que c'est nous tout est Possible alors KOULCHI MOUMKENE.

Thirga.ounevdhou
01/12/2005, 14h59
C'est une bonne nouvelle, mais le taux du chromage reste élevé, quand on vois tous ces universitaires, qui traînent, ou ceux qui occupent des postes provisoirement "vacations, contractuels et autres" des postes non surs, non déclarés et sans aucun avenir...comme l'introduction du pre emploie ces derniers temps, c'est vrai que les concernés sont recensés comme salariés "donc du chamage en moins" , mais en realité ce sont des poste qui n'ont aucun sens et aucun statut.

BLEND
01/12/2005, 15h10
Mais à qui veut-ont faire avaler que le chomage a baisser ou qu'il y a même volonté de le faire baisser, nous n'ignorons pas qu'il avoisine les 43 %.sans comper les vendeurs de cigarettes à la sauvette ainsi que les vendeurs de figues de barbarie sur les brouettes.

Personne n'est dupe le cadrage des chiffres, ça aussi on connait assez.

DZmes Bond
02/12/2005, 04h04
Le jour avant où ils ont annoncé ça, mon ami retournait d'Algerie. Il s'est pas mal baladé et a été frappé par tous ces gens au chômage... en particulier les jeunes ! Personnellement, je n'y crois pas (même si j'en rêverai) à ce taux de 15.3 %.

BLEND
02/12/2005, 06h59
Les chiffres chez nous ne sont du tout du domaine mathématique on en jongle comme on veut, d'ailleurs ils auraient pu annoncer 0% qui les auraient empêcher..?

Mais à mon avis tout dépend de la base de calcul, ce taux de 15% représente sans doute le nombre de personnes pistonnées qui leur restent à caser, les autres catégories on a dû ne pas en tenir compte, puisque chomeurs de péres en fils, ou pour ainsi dire CHOMEURS c'est leur métier ils ne sont donc pas en chomage

Cookies