PDA

Voir la version complète : "Des groupes électrogènes sans carburant" US produit en Algérie !


borntolive
29/11/2005, 08h16
ce que je trouve d'intéressant concernant cet investissement sur ce matériel innovant, c'est qu'il se fait en dehors du secteur pétrolier et s'appuit sur le marché Algérien prometteur pour y fabriquer sur place et d'en exporter sa production par la suite au Moyen-Orient et en Europe.
l'investissement de cet entreprise US montre que nous devons privilégier les entreprises qui investissent directement en Algérie quant aux 55 milliards de dollars du plan d'investissement économique que nous mettons sur la table, afin que cela soit durable pour le pays et que cela permette de produire et de transfèrer des technologies utililes pour l'avenir du pays.
il faut vraiment cesser d'avoir des partenaires économique comme la France avec qui nous leur achetons plus de 5 milliards d'euro d'équipements et autres sans que cela ne s'accompagne d'investissements innovants et industriels dans notre pays.
j'espère vraiment que nous allons arrêter d'être la vache à lait de certains pays et qu'enfin les relations économiques algérienne avec ces partenaires étrangers ce fassent dans un cadre gagnant/gagnant, seul gage de dévellopement durable.


"UN PROJET D’INVESTISSEMENT AMERICAIN DE 2 MILLIONS DE DOLLARS

Des groupes électrogènes sans carburant



L’entreprise américaine Active Power, spécialisée dans la production de groupes électrogènes qui ont la caractéristique de ne pas émettre de bruit et de s’assurer leur propre alimentation électrique grâce au système de stockage d’énergie appelé «volant d’inertie», projette de construire en Algérie une unité de montage qui sera une fenêtre pour l’écoulement de la marchandise en Europe, le Moyen-Orient et le continent africain. Le projet est présenté comme le plus important après l’entreprise-mère implantée dans la ville natale de George Bush, Austin, au Texas. Le choix porté sur l’Algérie s’explique par le développement des opportunités d’investissement et les mesures d’accompagnement offerts par le marché national. Et la disponibilité d’une main-d’oeuvre à bon marché, à côté de la volonté politique d’ouverture réaffirmée aussi dans les textes de loi. Les dirigeants d’Active Power qui ont séjourné à Alger au mois de septembre dernier, ont pris la mesure de cette importance après avoir rencontré les autorités en charge de l’investissement, dont les responsables de l’Agence nationale de développement de l’investissement (ANDI) qui ont fourni de plus amples informations à leurs hôtes. Les contacts ainsi noués ont servi à prendre le pouls de la situation qui semble, depuis, avoir bien évolué puisqu’une délégation de l’entreprise sera à Alger le 12 décembre prochain avec, dans ses bagages, une enveloppe de 2 millions de dollars destinée au financement du projet de montage de l’usine. Les contacts semblent avoir franchi des étapes importantes pour la concrétisation de la projection. La délégation aura à s’entretenir avec le ministère de l’Industrie et un certain nombre de représentants d’entreprises nationales publiques et privées, dont les opérateurs de la téléphonie mobile. Djezzy serait intéressée par l’acquisition de ce type de groupes électrogènes pour les besoins de sa clientèle dans les zones peu ou pas raccordées au réseau électrique. Lors de la visite de septembre, des entreprises ont acquis ces produits dont il a été mis en avant le caractère de robustesse et de fiabilité, même dans les conditions hostiles de haute température et de poussière. Ils sont utilisés dans des applications stratégiques du Pentagone et de la NASA, souligne-t-on. La délégation de Active Power, présidée par le vice-président chargé du marketing et des ventes internationales, M. Sirams Sivaram, avait rencontré aussi les dirigeants de l’entreprise privée Blanky, de Sonelgaz, d’Algérie-Télécom... Active Power, qui active à ouvrir une représentation à Alger, a, par ailleurs, soumissionné dans le cadre de l’appel d’offres international lancé il y a quelque temps par la compagnie nationale Sonatrach, qui cherche à sécuriser davantage ses sites après la série d’accidents à laquelle elle a été confrontée. Le groupe US a soumissionné pour équiper 180 sites proposés par le marché.

Un de ses responsables devait rallier la capitale hier pour préparer le rendez-vous du 12 décembre, avons-nous appris de sources proches de l’entreprise US."

Omar Sadki
http://www.lequotidien-oran.com/html/home.html

GAbdelkader
29/11/2005, 11h57
Je viens de voir le site de Active Power car des groupes electrogenes sans carburant j'ai trouve li'dee un peu bizzare.

Au fait, il s'agit plus de solutions pour maintenir une source d'energie pour les applications critiques (des "super onduleurs") que de generateurs electriques.

Alforza
29/11/2005, 12h28
ce sont des disques qui tournent dans le vide et qui conservent ainsi une energie electrique potentiel dans le temps. J'ai découvert ça en été, c'est merveilleux qu'il soit en algérie maintenant.

Thirga.ounevdhou
29/11/2005, 13h01
Ils sont écologiques et ne font pas de bruit, c’est formidable. C’est une bonne nouvelle, de savoir qu’ils vont être réalisés en Algérie.

Merci pour l'info.

btp50
29/11/2005, 13h39
@ GAbdelkader
Le nom du site si c'est possible.
Prduire du courant sans energie, je trouve ca bizard.
A t'on decouvert le mouvement perpetuel ?

GAbdelkader
29/11/2005, 14h15
Voici le nom du site:

http://www.activepower.com/

Encore une fois, c est pas des generateurs mais plutot des onduleurs sans batteries chimiques on va dire.

Cookies