PDA

Voir la version complète : Alger: un lieu, une histoire...


Zacmako
09/06/2009, 08h51
Birkhadem
En 1797, le dey Hassan Pacha fit construire dans ce quartier une belle fontaine mauresque. Elle fut baptisée Birkhadem (le puits de la négresse). Cette fontaine existe toujours.

Birmandreis (Bir Mourad Raïs)
Ce quartier tient son nom de Bir Mourad Raïs, le puits du capitaine Mourad, célèbre renégat flamand qui opéra jusque sur les côtes d’Islande. On y trouve une fontaine datant de 1733.

Champ-de-manœuvre (place du 1er-Mai)
Il y avait un vaste champ (occupé aujourd’hui par la station de bus) qui servait aux manœuvres des régiments militaires, d’où son nom.

La route Moutonnière
Forte présence de moutons à cet endroit, ce qui lui a valu ce nom.

Bouzaréah
Le baiser des vents ( baâws e’riah) : premier sens donné à Bouzaréah, sans doute à cause de son altitude (406 m). D’autres sources indiquent que ce mot nous renvoie à «boy» (celui qui possède) et «zaréah» (graine) : celui qui possède la graine. En effet cette région est connue pour la fertilité de ses sols.

Hydra
Dans ce quartier se dressait autrefois une maison de campagne de style hispano-mauresque appelée Bordj Hydra ou château d’Hydra, bâtie en 1779 par Ali Agha, général turc de la cavalerie du Dey. C’est cette bâtisse (siège de l’ambassade de France en Algérie) qui a donné son nom à ce quartier des hauteurs d’Alger.

Belcourt
Ce nom fut donné à ce quartier durant l’époque colonial française, en souvenir du premier entrepreneur français qui y avait bâti des maisons : Monsieur Belcourt

Télemly
Télemly viendrait du mot berbère Thla Oumlil (la source blanche). D’autres évoquent Thala Oumeley : la source de la pente.

La Basetta (Bab El-Oued)
C’est l’ancien quartier espagnol de Bab El-Oued. Il est inspiré de balseta, mot espagnol signifiant lavoir. En effet, c’est là que les femmes venaient y blanchir leur linge. Les chevaux, quant à eux, y étanchaient leur soif.

Le Golf (El-Mouradia)
Les Britanniques qui s’y établirent fin XIXe siècle, début XXe siècle, y créèrent un golf à proximité du Bois de Boulogne (présidence). Ce terrain de golf de 18 trous n’existe plus, mais le nom est resté.

Source: Le soir d'Algérie

absente
09/06/2009, 11h34
Bonjour Zacmako,

Merci pour ce topic, instructif pour moi. :)

elfamilia
12/06/2009, 00h12
La route Moutonnière
Forte présence de moutons à cet endroit, ce qui lui a valu ce nom.


Je me suis toujours demandé d'où venait cette appelation. Merci.


Birkhadem
En 1797, le dey Hassan Pacha fit construire dans ce quartier une belle fontaine mauresque. Elle fut baptisée Birkhadem (le puits de la négresse). Cette fontaine existe toujours.


Cette fontaine (ou puit) se trouve où au juste ?


Pour Bir Mourad Rais et Birkhadem, ces deux localités gardent toujours leur "vocation": La construction ! Leurs places publiques sont des bureaux de main d'oeuvre à ciel ouvert pour tout Alger.

Cookies