PDA

Voir la version complète : Transport: Réouverture de la ligne ferroviaire Tlemcen-Maghnia


DZone
13/06/2009, 14h47
La ligne ferroviaire de transport des voyageurs reliant Tlemcen et Maghnia a été rouverte jeudi par le ministre des Transports, Amar Tou, en visite de travail et d'inspection dans la wilaya de Tlemcen.

Le ministre et la délégation qui l'accompagne ont pris place dans l'autorail qui les a conduits jusqu'à Maghnia au grand bonheur des habitants de cette daïra frontalière privée de ce moyen de transport depuis plus d'une décennie.

Sur place, Amar Tou a visité la gare ferroviaire qui a bénéficié de travaux de rénovation et de réhabilitation. Cette gare a été remise en service hier au profit des voyageurs à hauteur de trois rotations par jour, a-t-on indiqué. Le ministre avait entamé sa tournée dans la wilaya de Tlemcen en inspectant les travaux d'extension de l'aérogare de Tlemcen qui s'étend sur une superficie globale estimée à plus de 10 000 m2. Cette nouvelle structure qui sera, selon les prévisions établies, réceptionnée vers la fin de l'année 2009, a nécessité une autorisation programme de l'ordre de 1.255 millions de dinars. La réalisation de cette nouvelle structure dotée d'une architecture arabo-mauresque, répondra à un trafic prévisionnel estimé à 900.000 passagers/an, a-t-on signalé.

Sur les hauteurs de la ville de Tlemcen, le ministre a visité les installations du téléphérique mis en service en avril dernier et comptant 17 cabines transportant quelque 7701 passagers /jour. Une augmentation de huit télécabines supplémentaires a été décidée par le ministre pour répondre aux besoins exprimés pour ce moyen de transport nouvellement exploité à Tlemcen.

Dans la maison du Parc national, M. Tou a exposé, devant les cadres et les élus locaux de la wilaya de Tlemcen, les grands axes du plan de développement des transports en Algérie à l'horizon 2014. Il a indiqué, à ce propos, que le secteur a bénéficié d'enveloppes financières des plus importantes estimées, depuis 1999 à l'horizon 2014, à plus de 6.908 milliards de DA.

Le ministre a fourni des explications sur les grands projets, notamment ferroviaires qui vont être réalisés d'ici l'an 2014, dont celui de la double voie électrifiée devant relier Oued Tlélat (Oran) et Akid Abbès (Maghnia). Cette ligne de grande vitesse (220 km/h), qui nécessite 168 milliards de DA, permettra de traverser une distance de 196 km en une heure 20 minutes, a-t-il indiqué. Le tronçon reliant Tlemcen à Akid Abbès, long de 66 km, comportera 24 viaducs et 9 tunnels, soit presque la moitié de la ligne qui sera constituée d'ouvrages d'arts, a-t-il précisé, compte tenu du relief accidenté. Ainsi, que Tlemcen et Maghnia auront leur part de modernisation et d'ouverture de nouvelles lignes ferroviaires, comme la plupart des villes du pays.

Le Maghrebdz

Cookies