PDA

Voir la version complète : Zone euro : la production industrielle bat des records ... de baisse


arayzon
15/06/2009, 13h21
Selon les statistiques publiées par Eurostat-l'Office statistique des Communautés européènnes - la production industrielle de la zone euro a de nouveau chuté de plus de 20% en valeur glissante annuelle en avril. Un nouveau record ... de baisse.



Parallèlement, le Japon enregistre quant à lui un rebond de 5,9% sur un mois en avril, enregistrant la plus forte hausse mensuelle depuis plus d'un demi-siècle. Bonnes nouvelles également du côté de la Chine, où les chiffres de mai sont meilleurs qu'attendus.

La production industrielle des seize pays ayant adopté l'euro a chuté de 21,6% sur un an, dépassant le précédent record établi en mars avec un recul de 19,3%. Sur un mois, la production industrielle a diminué de 1,9%,
un chiffre nettement supérieur au -0,4% attendu.

Eurostat a également révisé les chiffres du mois de mars à -1,4% sur un mois (contre -2,0% en première estimation) et à -19,3% sur un an (contre -20,2%).

Rappelons que l'industrie fournit environ un cinquième du PIB de l'Union européenne, et y emploie plus de 34 millions de personnes. Plus de 80% des dépenses de R&D réalisées dans l'Union le sont dans ces secteurs.

En avril 2009 par rapport à mars 2009,
la production des biens de consommation non durables a reculé de 0,7% dans la zone euro et de 0,2% dans l'UE27. Les biens de consommation durables ont diminué respectivement de 0,8% et 0,3%. La production d'énergie a décliné de 1,1% dans la zone euro et de 0,2% dans l'UE27. Les biens intermédiaires ont baissé respectivement de 1,7% et 0,8%. Les biens d'investissement ont décru de 2,7% dans la zone euro et de 1,4% dans l'UE27.

Parmi les États membres pour lesquels des données sont disponibles, la production industrielle a augmenté dans six États membres et a diminué dans douze. Les plus fortes hausses ont été enregistrées en Lettonie (+4,8%), en Espagne (+2,0%) ainsi qu'en Italie (+1,1%) et les baisses les plus marquées en Slovénie (-3,8%), en Finlande (-3,4%) ainsi qu'en Estonie (-2,8%).


En valeurs glissantes annuelles,
la production des biens de consommation non durables a diminué de 6,5% dans la zone euro et de 4,4% dans l'UE27. La production d'énergie a reculé respectivement de 12,3% et 9,6%. Les biens de consommation durables ont baissé de 22,4% dans la zone euro et de 20,0% dans l'UE27. Les biens d'investissement ont décru respectivement de 26,7% et 25,1%. Les biens intermédiaires ont chuté de 27,1% dans la zone euro et de 25,6% dans l'UE27.

Fait majeur : la production industrielle a baissé dans tous les États membres pour lesquels des données sont disponibles. Les baisses les plus importantes ont été observées en Estonie (-33,7%), en Slovénie (-24,9%), en Lituanie (-24,5%) et en Italie (-24,2%), et les plus faibles en Pologne (-6,9%), en Roumanie (-7,8%), au Portugal (-11,1%), en Grèce (-12,2%) et au Royaume-Uni (-12,3%).

Petit rappel : la zone euro (ZE16) comprend la Belgique, l'Allemagne, l'Irlande, la Grèce, l'Espagne, la France, l'Italie, Chypre, le Luxembourg, Malte, les Pays-Bas, l'Autriche, le Portugal, la Slovénie, la Slovaquie et la Finlande.


Par Elisabeth Studer.
Sources : le.blo.gfinance.fr / Reuters / Eurostat / Euractiv.

Cookies