PDA

Voir la version complète : Maroc-USA: Projet universitaire pour l'installation d'un télescope géant à Figuig


alien
24/06/2009, 00h52
Les universités marocaine d'Al Akhawayn d'Ifrane et américaine de Carnegie Mellon de Pittsburgh comptent installer prochainement au Maroc un Télescope Radio Cylindrique (CRT) de 1.000 m2, dont la première phase nécessitera un budget de 20 millions dollars.

L'objectif de ce nouveau télescope, qui sera opérationnelle dans trois ans, est l'étude de l'agent anti-gravité responsable de l'accélération de l'expansion de l'univers, a confié à la Map M. Hassan Darhmaoui, professeur associé à l'université Al Akhawayn et un des concepteurs du projet.

La compréhension de cet agent intitulé "énergie noire (Dark Energy), est devenue un objectif prioritaire pour les physiciens et cosmologistes, précise la même source, relevant qu'il sera procédé à la formation d'ingénieurs en la matière à l'université Al Akhawayn.

Basé dans la province de Figuig, le nouveau télescope radio, qui aura une structure cylindrique, devra cartographier le ciel dix fois plus rapidement que tout autre télescope sur terre.

Des chercheurs marocains, canadiens, français et australiens sont affiliés à ce projet pour se pencher sur l'une des premières questions d'actualités de la science moderne "De quoi est constitué l'univers?", a fait savoir ce chercheur.

Le volume sans précédent de nouvelles données en provenance du CRT, permettra aussi la détection de nouveaux objets exotiques comme les étoiles à rotation rapide, ainsi que les étoiles qui explosent en un éclair d'ondes radio.

Les astronomes et physiciens du monde entier vont utiliser les données et les résultats du CRT au Maroc, précisent la même source, faisant savoir que le Royaume est situé dans une position unique pour héberger le Télescope et mener à bien ce projet.

Ce projet devra profiter de la géographie du pays disposant d'un potentiel de fournir des sites adéquats pour la radio-astronomie.
Selon les concepteurs du projet, les montagnes de l'Atlas offrent un bouclier naturel qui isole de l'intérieur des zones désertes le bruit radio radioélectrique des villes, crée par l'activité humaine moderne (ordinateurs, automobiles, téléphones mobiles, commodités de la vie quotidienne) et qui rend la radio-astronomie très difficile à proximité des zones urbaines.

De par son positionnement central, le Maroc, qui est facilement accessible par les astronomes de partout dans le monde, offre une infrastructure technologique importante pour soutenir la construction et le fonctionnement du télescope.

La construction du CRT va placer le Maroc à la frontière de la science astronomique et de la technologie et donnera un élan à la technologie au pays et à l'éducation des jeunes scientifiques Marocains.

Le CRT va favoriser la collaboration du Maroc avec les chercheurs scientifiques du monde entier qui travaillent sur la compréhension fondamentale de l'univers.

MAP

transit
24/06/2009, 12h16
citation
Le CRT va favoriser la collaboration du Maroc avec les chercheurs scientifiques du monde entier qui travaillent sur la compréhension fondamentale de l'univers.



Oui les chercheurs scientifiques du monde entier on tout a apprendre des marocains

alien
24/06/2009, 12h24
Oui les chercheurs scientifiques du monde entier on tout a apprendre des marocains
---------
Mais non mais non, c'est quoi ce complexe d'infériorité ????????

la phrase:
"Le CRT va favoriser la collaboration du Maroc avec les chercheurs scientifiques du monde entier qui travaillent sur la compréhension fondamentale de l'univers."
voulait dire que ce projet de télescope avancerait l'intégration de la recherche scientifique marocaine dans ce domaine au réseau mondial.

hartman
24/06/2009, 12h59
Maroc-USA: Projet universitaire pour l'installation d'un télescope géant à Figuig (http://www.algerie-dz.com/forums/showthread.php?t=131227) Répondre à la discussion

Tres bonne initiative , c'est dans ce domaine qu'il faut investire si le maroc veut avoir plus tard des scientifiques et des astronomes de renom ,

Comme je suis accro de ce domaine je leurs tire mon chapeau pour ce projet , formidable

les scientifiques et astronomes il y'en a au maghreb ils sont meme beaucoup mais manquent de moyens ... et nos gouvernements preferent acheter de l'armement pourrie qui ne servira strictement a rien plutot que d'investire dans la recherche la science .... c'est revoltant !!!

Geass
24/06/2009, 14h13
Initiative à saluer. Vivement des projets similaires dans les nano et bio technologies.
Il nous faut des pépinières de Startups et de laboratoires.

Beidawi II
24/06/2009, 15h28
Un Cluster est en cours d'élaboration par le CRI de Casablanca dans la banlieue de Mohamedia au nord. Il devrai voire le jour l'an prochain si tous se passe bien, on verra.

auscasa
24/06/2009, 15h32
que des bonne nouvelle pour l'oriental ces derniers jour. :mrgreen: ouDJDi doit etre content.

transit
24/06/2009, 18h46
@ simo33


S' il te plait simo33 ne refait plus de m'envoyer des messages privé
d'insultes ....sale algerien pauvre c.. et j'en passe
soit respectueux

merci

Pihman
24/06/2009, 21h11
il faut maintenant changer le nom de Figuig

il faut l'appeller feggaig (in english comme a dit debbouz qui est de la région)

:mrgreen:



.

hartman
24/06/2009, 23h12
Basé dans la province de Figuig, le nouveau télescope radio, qui aura une structure cylindrique, devra cartographier le ciel dix fois plus rapidement que tout autre télescope sur terre.


Les astronomes et physiciens du monde entier vont utiliser les données et les résultats du CRT


Le volume sans précédent de nouvelles données en provenance du CRT, permettra aussi la détection de nouveaux objets exotiques comme les étoiles à rotation rapide, ainsi que les étoiles qui explosent en un éclair d'ondes radio.



L'objectif de ce nouveau télescope, qui sera opérationnelle dans trois ans, est l'étude de l'agent anti-gravité responsable de l'accélération de l'expansion de l'univers,



C'est tout simplement merveilleux , ca fait plaisire ...

charaf
25/06/2009, 10h21
Bah moi je suis content pour le Maroc, laakouba pour l'Algérie.

Cookies