PDA

Voir la version complète : Les auteurs de l’enlèvement de trois jeunes filles arrêtés


morjane
05/12/2005, 18h17
A Saïda, la police a interpellé les auteurs de l'enlèvement et de la séquestration de trois jeunes filles agés de 16, 17 et 18 ans. C'est une très bonne nouvelle car cet enlèvement avait mis toute la région en émoi et celà se comprend.
Bravo pour la police qui a permit l'arrestation de ces malfaiteurs.

===

Au grand soulagement de leurs familles qui étaient sous le choc, les enquêteurs de la police judiciaire de la Sûreté de wilaya de Saïda, ont traité récemment une affaire d’enlèvement, suivie de séquestration de trois filles âgées respectivement de 16, 17 et 18 ans, répondant aux initiales S. H, M. F. et S. M. Les auteurs de cet enlèvement sont des repris de justice.

Ils ont été arrêtés et présentés devant la justice. Les mis en cause connus sous le sobriquet “Ouled Seddi” dont l’âge varie entre 22 et 24 ans, ont été placés sous mandat de dépôt. Le kidnapping remonte à plusieurs mois. Cette affaire a défrayé la chronique dans la wilaya depuis plusieurs semaines. Les services de police qui avaient pris l’affaire en main sont arrivés à localiser les 3 endroits où étaient séquestrées ces trois filles. Grâce à des informations récoltées par les enquêteurs, le gang a été épinglé.

Source: Le soir d'Algerie

zlabiya
05/12/2005, 18h38
et ils faisaient quoi avec ces filles??
je suis effrayée d'apprendre cette nouvelle
j'apprends l'enlèvement des bébés pour les vendre au noir puis là j'apprends la séquestration y a de quoi en avoir des frissons

morjane
05/12/2005, 19h15
ils faisaient quoi avec ces filles
Ils n'ont pas donnés plus de détails que ce soit lorsqu'elles ont été enlevées que maintenant mais c'est de plus en plus que l'on relate l'enlèvement de personnes. La plupart du temps c'est contre demande de rançon quand ill s'agit de garçons ou d'adultes quand ce sont ce sont des jeunes filles, ils ne précisent pas. En géneral tu as droit à un entrefilet entre deux infos et c'est déja mieux qu'avant car on en parle.

Cookies