PDA

Voir la version complète : Feu vert pour les vols supplémentaires d'Aigle Azur


djet 7
29/06/2009, 08h42
Le ministère des Transports vient d'autoriser douze vols supplémentaires de la compagnie française Aigle Azur entre Paris et trois villes du pays, à savoir Oran, Alger et Béjaïa prévus du 26 juin au 15 juillet.

Le ministère des Transports a, en effet, indiqué dans un communiqué diffusé hier avoir octroyé de nouvelles autorisations de vols à la compagnie française au départ de Paris. «Aigle Azur assure trois vols Paris-Oran les 1, 8 et 15 juillet 2009, 3 vols Paris-Alger les 26 juin, 4 et 11 juillet et 6 vols Paris-Béjaïa les 29 et 30 juin, les 6, 7, 13 et 14 juillet», a précisé le ministère dans un communiqué. Ces vols s'ajoutent aux programmes antérieurs de cette compagnie, a souligné la même source, précisant que le reste du programme au-delà du 15 juillet demeure à l'étude. Les vols Oran-Paris, Alger-Paris et Béjaia-Paris «se feront à vide», a encore précisé le ministère. La décision du ministère intervient une semaine après l'annulation de trois vols d'Aigle Azur, au départ de Paris-Orly à destination de l'Algérie, car non validés par la direction de l'aviation civile. La compagnie aérienne française a dû gérer pas moins de 650 passagers concernés par ces vols dont deux étaient programmés lundi et mardi derniers vers l'aéroport de Béjaïa et un troisième vers Oran mercredi. «Plus d'un tiers des passagers (250) ont pu être acheminés via Aigle Azur ou via des compagnies partenaires, d'autres ont été hébergés ou ont souhaité être remboursés», avait expliqué la compagnie dans un communiqué. Pour la compagnie, il s'agissait d'un simple «malentendu», qui devait être réglé. «Chaque année, Aigle Azur met en place un pont aérien entre la France et l'Algérie afin de répondre à la forte demande ponctuelle de places de la communauté algérienne résidant en France, et désireuse de passer la période estivale en famille. Cette année, et contrairement aux années précédentes, certaines demandes de vols ‘supplémentaires' sur l'ensemble du programme déposées sont restées sans suite», avait affirmé la compagnie dans son communiqué. Une situation qui n'était «aucunement préoccupante» pour la compagnie, car, explique-t-elle, «des écarts mineurs ont déjà été régularisés par le passé au dernier moment, et ce grâce aux relations de confiance qu'entretient Aigle Azur avec les autorités de tutelle». Dans un communiqué diffusé le même jour, le ministère des Transports avait pour sa part critiqué le fait que la compagnie française ait «commercialisé des vols non autorisés, mettant ainsi l'Autorité de l'aviation civile algérienne devant le fait accompli.»

A noter enfin, que ces autorisations de vol supplémentaires concernent également l'autre compagnie aérienne du pavillon français «Air Méditerranée», qui, selon les modalités arrêtées par le ministère de tutelle, assurera, pour sa part, cinq vols Tours-Oran les 8, 14, 21, 30 juillet et 2 août 2009. Cette compagnie est également autorisée à effectuer trois vols Toulouse-Oran les 7, 8 et 10 juillet 2009. Les retours Oran-Tours et Oran-Toulouse se feront à vide, précise le ministère.

Cookies