PDA

Voir la version complète : Investissements arabes en Algérie : les raisons d’un échec


ayoub7
29/06/2009, 18h07
Investissements arabes en Algérie : les raisons d’un échec

Par ali idir , le 29/06/2009

Ils avaient annoncé des investissements de plusieurs dizaines de milliards de dollars. Leurs projets ont été présentés aux plus hautes autorités du pays, dont le président Bouteflika. Mais des années sont passées et aucun grand projet annoncé par un groupe arabe n'a encore vu le jour. Trois dossiers illustrent cet échec des investissements arabes en Algérie : Emaar et le fonds EIIC dans le tourisme et Moubadala dans l'aluminium. Des échecs qui s'expliquent presque tous de la même manière : les Algériens n'ont pas vérifier les capacités d'investissements de ces groupes.


Emaar avait promis un investissement de 25 milliards de dollars, avec à la clé la transformation de la baie d'Alger et la construction de villes touristiques à travers le pays. En juillet 2007, le groupe émirati avait présenté au président Bouteflika les maquettes de son projet pharaonique pour la capitale. Le dossier avait obtenu tous les soutiens mais il n'a jamais démarré.


Officiellement, Emaar évoque un problème de foncier. Mais, dans les faits, les raisons de cet échec sont plus profondes. Les Algériens ont travaillé avec Emaar sans vérifier ses comptes ni demander des garanties de type bancaire par exemple. « En 2007, le groupe émirati avait déjà des engagements très importants un peu partout dans le monde. Sa situation financière ne lui permettait pas de réaliser ses investissements annoncés en Algérie. Avec un peu de vérifications, les Algériens auraient dû comprendre que le choix d'Emaar pour moderniser Alger n'était pas le bon », explique un proche du dossier.


Le cas du fonds EIIC illustre encore mieux la situation. Cette société a obtenu l'accord des autorités algériennes pour lancer le projet Dounia Parc, à l'ouest d'Alger. Un investissement estimé à 5,5 milliards de dollars mais qui ne risque pas de voir le jour, en dépit des assurances de Chérif Rahmani. Comme pour Emaar, les Algériens ont discuté avec le fonds émirati sans aucune vérification préalable de ses comptes. Or, en 2005, cette société comptait moins d'une dizaine de salariés.


Plus grave encore : EIIC ne possède aucune expérience dans la construction de nouvelles villes, comme il souhaite le faire à Alger. « Ce groupe n'a jamais construit une seule maison. Il a réussi à convaincre les Algériens qu'il est capable de gérer un projet de la taille de Dounia Parc », explique la même source.


Même Sonatrach n'a pas échappé à ce manque de vérification de la santé financière et des capacités opérationnelles de ses partenaires. Son projet dans l'aluminium avec Moubadala est gelé. Et de quelle manière : depuis quelques mois, les « partenaires » émiratis ne donnent plus de nouvelles, selon un source proche de Sonatrach. Là encore, une simple vérification aurait permis à Sonatrach de détecter les faiblesses de Moubadala - santé financière fragile et mauvaise gestion- et choisir un autre partenaire plus efficace.

TSA

bledard_for_ever
29/06/2009, 18h11
Avec un peu de vérifications, les Algériens auraient dû comprendre que le choix d'Emaar pour moderniser Alger n'était pas le bon »


Là encore, une simple vérification aurait permis à Sonatrach de détecter les faiblesses de Moubadala - santé financière fragile et mauvaise gestion- et choisir un autre partenaire plus efficace.

C'est aussi simple que TSA :mrgreen::mrgreen:

ayoub7
29/06/2009, 18h19
bah oui c'est ce qui se fait partout, le gouvernemnt algerien aurait simplement pu demander des garanties bancaires, des dispositions de fonds, etc... Pur amateurisme des responsables algeriens. Surtout quand on vous promet un investissement hubuesque de 25 milliards de dollars!

bledard_for_ever
29/06/2009, 18h58
bah oui c'est ce qui se fait partout, le gouvernemnt algerien aurait simplement pu demander des garanties bancaires, des dispositions de fonds, etc... Pur amateurisme des responsables algeriens. Surtout quand on vous promet un investissement hubuesque de 25 milliards de dollars!


c'est cela Ayoub... t'as tout compris.; c'est aussi simple que 3ach sidna :mrgreen:

ayoub7
29/06/2009, 20h53
llahouma 3ach sidna en le disant sincerement pour ce qu'il entreprend avec professionalisme pour son pays oulla 3ach fakhamatouhou rrayse Boutef III avec un bilan catastrophique a faire palir la plus bananiere des republiques africaines. :mrgreen:

Bachi
29/06/2009, 21h10
Tiens...
Tu t'intéresses à l'économie algérienne aussi et à ses échecs ?

ayoub7
29/06/2009, 21h17
Tu t'intéresses à l'économie algérienne aussi et à ses échecs ?

Economie algerienne? de quoi tu parles?

pleonasme : economie algerienne et echecs..

Bachi
29/06/2009, 21h27
hahahaha
Allah ikoun fi el awan !

ayoub7
29/06/2009, 21h51
Allah ikoun fi el awan !

mais non, llah ghaleb sied mieux, dixit Bouteflika :)

icosium
29/06/2009, 22h18
Les analyses du torchon TSA ne sont pas à prendre au sérieux. Les investissements immobiliers arabes sont victimes de la crise, ce n’est pas propre à l’Algérie. Même dans leurs pays les entreprises immobilières émiraties ont gelées et annulées plusieurs projets.

auscasa
30/06/2009, 00h06
non mon ami chez nous quand un groupe degage on le remplace par un autre groupe mairocains pour finir a temps ou meme avec du retar de quelque mois.

et dans chaque projet ou il y a des emaraties il y a la cdg et d'autre grand groupe marocains comme fadesa a saidia.......

baddaz
30/06/2009, 03h09
mais il reste les maquettes, c'est mieux que rien :mrgreen:

mehdoche
30/06/2009, 08h46
Premierement il y a un contexte économique qui touche tout le monde et particulierement les investisseurs.
Deuxiement si des projets à 25 milliard ne se sont pas concrétisés c'est justement parce que l'Algérie a peut etre vu que ce n'etait pas serieux.
Et puis ca me fait franchement rigoler qd certains ici pensent etre plus intelligent que certains ministres ou homme d'influence en algérie. Les traiter d'amateur est franchement pathétique. Meme s'ils sont corrompus, menteurs, lache, etc... ils n'en demeurent pas moins qu'ils sont bcp plus intelligent que nous malheureusement. Alors certains repasseront avant d'essayer de donner des lecons.

racdavid
30/06/2009, 11h13
Ca fait plus de 2 ans que je dis sur ce forum, que tt ce que les arabes proposent et en particulier Emmaar étaient du pipo, sans base financière solides (car si c'est pour faire de la vente sur plan, tt algérien peut faire cela)....ca ne sert a rien de brader une aussi belle baie que celle d'Alger pour les beaux yeux des spéculateurs arabes gratis.

En commençant par entendre 50 milliards $, 25, 20, 10 , 5 milliards ... les chiffres parlent d'eux même. L'idéal est de juste investir 1 milliards (on ne demande pas plus).

mais bon, MenDz disait que je suis un pessimiste et que je ne regarde pas la réalité en face de l'algerie moderne.

La réalité est la (le Walou aérien).... ce qui confirme mes dires depuis plus de 2 ans. MenDz quitte le forum STP.


Enfin, le seul responsable est Bouteflika, sa politique de copinage nous a induit en erreur, lui même avoue son échec (Khalifa, Lafarge-Djezzi, les banques .... a qui le tour), mais bon le peuple algérien adore les derniers de la classe, ce qui lui a permis d'être reconduit avec une fraude a l'irakienne de 1992.

On dit qu'il faut ressembler au peuple pour gagner... tt est clair.

Geass
30/06/2009, 11h33
ils n'en demeurent pas moins qu'ils sont bcp plus intelligent que nous malheureusement.

En toute humilité, non.

DZmes Bond
30/06/2009, 13h33
TSA, le torchon est de sortie ? Avec toutes les conneries qu'ils ont balancé, il faut toujours se méfier de leurs écrits !

Maintenant, je le dis les responsables algériens ne sont pas de bons négociateurs, manquent de visions c'est certain mais ils ne sont quand même pas bêtes !

Ces groupes émiratis quand ils viennent présenter leur projets et invitent la presse, ce n'est pas pour du vent car c'est très politique. Si mensonge il y a, ça se répercutera sur leur Emirat. Et en haut lieu, ils n'en veulent absolument pas !

TSA dit que ces groupes sont des "amateurs" voir "imposteur". TSA devrait faire des vrais recherches ! EIIC fait partie de "National Holding" qui est un actionnaire majoritaire de la " Abu Dhabi Islamic Bank" et de la "National Bank for Development in Egypt" entre autres. Ils ont de nombreux investissements au quatre coins du monde.

TSA parle ensuite de Emaar. S'ils voyaient tout ce que ce groupe a accompli ! Qu'ils aillent au quartier d'affaires de Dubai, ils verront de leur propres yeux !

Mubadala enfin qui est en excellente santé financière. Voilà ce que ce groupe possède :
Abu Dhabi Aircraft Technologies (100%) - Formerly Gulf Aircraft Maintenance Company(GAMCO) [1]
Piaggio Aero (35%)
Ferrari (5%)
du (telco) (20%)
Horizon International Flight Academy
YahSat (Satellite providing clients in MENA, Europe and South East Asia with telecommunication services) - 100%
Liwa Energy - Oil exploration in Libya and Oman
Emirates Aluminium
Abu Dhabi Future Energy or Masdar
Cleveland Clinic Abu Dhabi (100%)
Abu Dhabi Knee and Sports Medicine Center (100%)
Imperial College London Diabetic Centre (100%)
Abu Dhabi Terminals (100%) - Operation of Port Zayed in Abu Dhabi. Abu Dhabi Terminals is managed by DP World through an agreement
Abu Dhabi Financial Center
Zayed Sport City

Je ne vais pas rajouter leurs investissements sinon ça ne va plus finir !


TSA oublie la crise. Tous les groupes ont mis le frein à main, révisent leur stratégie. L'Algérie aussi je suis sûr révise sa stratégie. C'est ainsi !

rodmaroc
30/06/2009, 13h40
S'ils voyaient tout ce que ce groupe a accompli ! Qu'ils aillent au quartier d'affaires de Dubai, ils verront de leur propres yeux !


Emaar a réalisé des trucs dans le passé personne ne le conteste,surtout chez eux à dubai mais là ils sont dans la mouise.

Zakia
30/06/2009, 13h43
C'est bien, on commence à avoir du choix : quand nos dirigeants ne sont pas corrompus, ils sont crétins au point de ne même pas vérifier avec qui ils traitent quand il s'agit de milliards de dollars...:rolleyes:

TSA ça veut dire quoi au juste ? Très supérieurement absurde?

DZmes Bond
30/06/2009, 13h47
Emaar a réalisé des trucs dans le passé
Et c'est aussi dans le passé qu'Emaar avait obtenu l'aval de ces projets en Algérie.
Comme je le dis plus haut... la crise est apparu entre temps. Si Emaar a des soucis, c'est normal de remettre en question les investissements. Je vous rassure, ça touche mêmes les autres pays (Arabie Saoudite, Pakistan, etc...)

azouz75
30/06/2009, 13h56
Emaar est en discussion très avancées avec Dubaï Properties pour une fusion et qui donnerait naissance à l'un des plus grands groupe immobilier dans ce bas monde.

quant à Mubadala, que puis je dire, il faut tout simplement être débile pour écrire ce qu'a écrit TSA.

Cookies