PDA

Voir la version complète : Emaar entame son retrait définitif du marché algérien!


hben
30/06/2009, 18h11
Le géant immobilier émirati Emaar a entamé son retrait définitif du marché algérien et abandonné tous les projets investissements annoncés depuis 2007. Une source proche du groupe à Dubaï a indiqué, mardi 30 juin, à tsa- que les cadres chargés du suivi des opérations en Algérie ont quitté Alger pour rejoindre les Emirats arabes unis. Ce retrait est directement lié à la situation financière d'Emaar qui s'est détériorée ces derniers mois du fait de la crise financière internationale, ajoute la même source. A la Bourse, l'action du groupe immobilier a perdu plus de 85% de sa valeur en 2008.

Désormais, Emaar veut se consacrer à l'achèvement des projets déjà en cours dans plusieurs pays du Golfe, particulièrement aux Emirats arabes unis. Le groupe ne prévoit pas de lancer de nouveaux projets, précise notre source.

Ce retrait confirme les informations publiées par TSA sur les difficultés rencontrées par les groupes arabes en Algérie, du fait de la détérioration de leur situation financière après la crise économique. En 2007, Emaar avait annoncé des investissements de plusieurs milliards de dollars dans notre pays, notamment dans les domaines de l'immobilier de luxe et du tourisme. Mais, faute de financements, aucun de ces projets n'a vu le jour.

hben
30/06/2009, 18h15
Ça me rappelle ce proverbe bien de chez nous!
A min ixxedman ur nanass!!!
Tel celui là qui travaille pour sa tante! lui pense qu'elle va l'enrichir, elle pense qu'il va travailler pour rien!!!:mrgreen:

rodmaroc
30/06/2009, 18h17
c'etait prévisible....peut etre qu'il reviendront aprés la crise.qui sait?

taurus
01/07/2009, 00h39
serieux bon debarras طريق السد لي تدي ما ترد
ce n'est que des charognards il n'apportent rien du tout , ni transfert de technologie ,ni savoir faire alors encore une fois bon debarras :mrgreen: :mrgreen:

anebdou
01/07/2009, 00h43
C'est normal qu'ils partent puisqu'ils n'ont pas trouvé une vache à traire comme Djezzy qui puise dans les fonds des banques algérienne comme une caisse personnelle.

zmigri
01/07/2009, 08h40
Les pays du golf ne nous apportent rien. le modèle de dubaï est en train de sombrer comme un chateau de cartes. Après la bulle de l'immobilier en espagne c'est au tour de Dubaï de connaitre la sienne.
Les prix chutent partout et la bourse fait une dégringolade. Des milliards partent en fumée et même les projets qui ont démarré sont à l'arret faute de clients. De la pure démesure auquelle les algériens, à travers les projets pharaoniques d'Emaar, ont cru et se laisser entrainer dans leur délire.

Cookies