PDA

Voir la version complète : La gestion des plages d’Azeffoun cédée aux enchères


morjane
02/07/2009, 14h42
Contrairement à la saison passée, où les élus locaux ont procédé aux enchères publiques pour la gestion des deux plages de la ville à la fin du mois de juin, cette année l’opération a été décidée dès l’entame du même mois.

Pour rappel, le retard pris l’année dernière dans l’achèvement des travaux de plusieurs grands chantiers engagés seulement un mois avant, soit au mois de mai, avait retardé l’accomplissement à temps de la démarche.

La plage à proximité de la ville d’Azeffoun, plage du Centre, a été cédée à 510 000 DA. Un prix supérieur à celui de l’année passée puisque son acquéreur n’avait déboursé que 300 000 DA pour une période équivalente, à savoir trois mois de gestion.

Peut-être que les modifications opérées tout le long de celle-ci, comme les palissades formant une très grande terrasse qui fera office d’un front, a incité les soumissionnaires d’enchérir encore plus.

La seconde plage distante de près d’un kilomètre à l’est du centre-ville a bénéficié de deux plates-formes commerciales de 500 m2 chacune où seront érigés les futurs restaurants et cafétérias derrière lesquels s’étale un parc de près de 10 000 m2 entièrement bitumé dont la capacité serait d’un peu plus de 400 voitures. Une infrastructure conséquente cédée, bien entendu, pour une somme supérieure qui est de l’ordre de 2 510 000 DA. A noter que cette somme bien qu’elle soit importante est en dessous de celle de la saison passée, près de 200 000 DA.

Certes cette procédure est la plus indiquée, mais tout en recueillant l’adhésion de la population un scepticisme s’affiche tout de même et ce, relativement aux mauvaises intentions des opérateurs d’intégrer la politique touristique prônée par les élus locaux car dans bien des cas les prix pratiqués sur la restauration ou les parcs pour voitures font fuir les estivants.

Pour ce faire, les enchères doivent être accompagnées d’un cahier des charges rigoureux qui mettra le savoir-faire à l’abri de tout autre considération. Autrement, il jouera le rôle d’un sélectionneur de réels opérateurs touristiques, les gens du métier qui apporteront un plus.


Par le soir

Cookies