PDA

Voir la version complète : La Tunisie, chef de file nord-africain dans les TIC!


Churikan
09/07/2009, 10h08
Oxford Business Group :
La Tunisie, chef de file nord-africain dans les TIC!

Selon un récent rapport d’Oxford Business Group (OBG), la Tunisie a le potentiel de se positionner comme chef de file nord-africain dans le domaine des TIC. OBG justifie cette approche par le classement attribué à la Tunisie par plusieurs instances internationales tels que le Forum économique mondial, la Banque mondiale, AT Keraney et le Conseil des entreprises du Commonwealth.

«En effet, dans son Global Information Technology Report de 2008-09, le Forum économique mondial a classé la Tunisie première d'Afrique du Nord, et ce pour la troisième année consécutive. Le pays apparaît au 38e rang sur un total de 134 et devance de loin ses compétiteurs les plus proches (la Jordanie qui se trouve au 44e rang et l'Egypte au 76e). Elle obtient de très bons résultats en matière de critères individuels, y compris ceux liés à l'environnement politique et économique, et au niveau d'utilisation des TIC», indique OBG. Par ailleurs, en termes de priorités accordées aux TIC par le gouvernement, la Tunisie est arrivée 8e.

Le rapport indique que la Tunisie a su profiter des délocalisations effectuées par les sociétés européennes qui sont de plus en plus intéressés par l’Europe de l’Est, le Moyen Orient et l’Afrique du Nord bien que l’Asie du Sud-est soit devenue une destination de délocalisation très recherchée. Selon un rapport de la société américaine de conseils AT Kearney, les sociétés nord-américaines sont responsables d’environ 70% des dépenses à l’étranger, «mais les sociétés européennes rattrapent rapidement leur retard en la matière. Ainsi, plus la demande européenne augmente, plus le flux des échanges commerciaux vers l’Afrique du Nord s’intensifie», rapporte OBG.

La proximité des marchés clés, une population multilingue, des coûts réduits et un environnement commercial et de TIC de plus en plus compétitif, confère à la Tunisie un positionnement stratégique en matière de délocalisation, selon OBG. Dans le 11ème Plan de développement (2007-2011), les autorités tablent sur un investissement de 1,91 milliard de dollars dans le secteur. On compte, d’ailleurs, créer près de 10.000 emplois supplémentaires par an dans le domaine des TIC. Dans les universités, 10% des étudiants poursuivent des études dans le domaine des TIC. L'Etat vise à élever la part des TIC dans le produit national brut (PIB) à 13.5% d'ici 2012, soit 3.5 points de pourcentage de plus que le niveau actuel.

L’infrastructure joue aussi un grand rôle dans la consécration de cette approche par la mise en place de parcs technologiques, à l’exemple de celui de d’El Ghazala qui abrite plus de 80 sociétés, dont Ericsson, Alcatel-Lucent et Microsoft. De même pour les procédures douanières qui sont devenues plus efficientes par l’instauration du guichet unique en 2008, facilitant ainsi le transport des marchandises.

The Black Stone
09/07/2009, 12h14
la Tunisie est la coree de sud maghrebine

classment du TIC 2007
http://www.weforum.org/pdf/gitr/rankings2007.pdf

35.Tunisie
47.Afrique du sud
75.Maroc
77.Egypte
80.Algerie

Geass
09/07/2009, 15h12
Oui bien la Tunisie nous donne des leçons un peu partout Krimo69. Si tu les vois comme un pays du tiers monde, libre à toi. Entre temps eux ils bossent et montent dans tous les classements, alors que nous on se tape sur la gueule pour voir qui est le plus c"on.

Rif1979
09/07/2009, 15h16
Tunisia is not seen as an emerging market.

Emerging markets morgan stanley 2009: South Africa, Morocco and Egypt.


Source: Morgan Stanley capital international.

http://seekingalpha.com/instablog/20...ng-into-africa (http://seekingalpha.com/instablog/204402-alan-young/6457-digging-into-africa)

alien
09/07/2009, 22h18
Classement TIC, classement logistique, classement facilité des affaires, classement tourisme... etc etc.

Ces différents classements du forum économique mondial WEF rentrent dans le cadre général de la compétitivité !

Or, la Tunisie s'en sort bien en compétitivité... Et la Jordanie encore mieux.

Cookies